Bruce

page d'homonymie d'un projet Wikimédia

Sur les autres projets Wikimedia :

PrénomModifier

Bruce est un prénom masculin écossais d'origine toponymique. Sa popularité est liée à celle d'une famille descendant d'un chevalier normand originaire de Brix (Manche, Brutius vers 825, Bruoto en 1026 - 1027, Bruis en 1042, 1198, 1280)[1], compagnon de Guillaume le Conquérant, adapté en Brus ou Bruce et dont est issu le prénom. Le toponyme Brix est inexpliqué et a été rapproché de Bruz (Ille-et-Vilaine, Brud 1067, Bruth 1084)[2].

Certains membres de cette famille devinrent rois d'Écosse au XIVe siècle : Robert Bruce (1210-1295) régent et candidat malheureux à la monarchie ; son petit-fils, Robert Ier, qui devint roi en 1306 et battit le roi Édouard II d'Angleterre à Bannockburn en 1314 ; David II, fils de Robert Ier, qui lui succéda en 1329[3].

PatronymeModifier

Le nom de Bruce est porté par plusieurs personnalités (par ordre alphabétique) :


Puis, en effet et antérieurement, comme patronyme :

Voir aussiModifier

ScienceModifier

ToponymesModifier

  AustralieModifier

  CanadaModifier

  AlbertaModifier

  OntarioModifier

Anciens toponymesModifier
  • Bruce, ancienne circonscription fédérale de l'Ontario (1933-1975)
  • Bruce-Est, ancienne circonscription fédérale de l'Ontario (1882-1903)
  • Bruce-Nord, ancienne circonscription fédérale de l'Ontario (1867-1933)
  • Bruce-Ouest, ancienne circonscription fédérale de l'Ontario (1882-1903)
  • Bruce-Sud, ancienne circonscription fédérale de l'Ontario (1867-1882/1903-1933)

  NunavutModifier

  États-UnisModifier

  Nouvelle-ZélandeModifier

  RussieModifier

Homonymie partielleModifier

SourcesModifier

  1. François de Beaurepaire (préf. Yves Nédélec), Les Noms des communes et anciennes paroisses de la Manche, Paris, A. et J. Picard, , 253 p. (ISBN 2-7084-0299-4, OCLC 15314425), p. 89
  2. François de Beaurepaire, Op. cit.
  3. Tous les prénoms celtiques d'Alain Stéphan - Éditions Jean-Paul Gisserot - Collection Terre des Celtes (ISBN 2877473953)