Bronco Billy

film de Clint Eastwood, sorti en 1980
Bronco Billy
Réalisation Clint Eastwood
Scénario Dennis Hackin
Musique Snuff Garrett
Acteurs principaux
Sociétés de production Warner Bros.
Second Street Films
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre comédie dramatique
Durée 116 minutes
Sortie 1980


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Bronco Billy est un film américain réalisé par Clint Eastwood et sorti en 1980.

SynopsisModifier

« Bronco » Billy McCoy est le fier propriétaire d'un modeste cirque ambulant , le Bronco Billy's Wild West Show, dans la veine des anciens Wild West Shows. Avec sa troupe, il se produit de foire en foire avec des numéros retraçant l'histoire de la conquête de l'Ouest. Mais le public se fait rare et Bronco se demande comment payer ses employés, qui n'ont touché aucun salaire depuis six mois. Alors qu'il est à la recherche d'une assistante pour son numéro personnel de lancer de couteaux, il rencontre par hasard Antoinette Lily. Celle-ci a épousé le premier venu pour profiter de l'héritage parental, mais elle a si mal traité son mari qu'il l'a abandonnée dans un motel, sans un sou. Bronco Billy l'engage alors qu'il ne sait encore rien d'elle.

Fiche techniqueModifier

  États-Unis :
  France : [3]

DistributionModifier

ProductionModifier

Genèse et développementModifier

Clint Eastwood apparaît ici dans un film qu'il ne produit pas via sa société The Malpaso Company, une première depuis De l'or pour les braves sorti dix ans plus tôt. L'acteur-réalisateur était à l'époque du film en pleine procédure de divorce avec Maggie Johnson et il aurait dû partager avec elle la moitié des profits générés. C'est donc Robert Daley qui produit le film via Second Street Films[4].

Ce film se distingue des précédentes réalisations de Clint Eastwood par son budget assez modeste[4].

Clint Eastwood offre ici un petit rôle à ses enfants, Alison Eastwood et Kyle Eastwood, alors âgés de 7 et 11 ans dans la scène du repas a l'orphelinat.

TournageModifier

Le tournage a lieu à l'automne 1979. Il se déroule dans l'Idaho (Meridian, Eagle, Garden City, Nampa, Boise) ainsi qu'à Ontario dans l'Oregon[5].

Comme souvent, Clint Eastwood boucle le tournage bien avant le planning fixé[6],[7].

Bande originaleModifier

The Original Music Soundtrack From Clint Eastwood's
Bronco Billy

Bande originale de divers artistes
Durée 24:12
Genre folk, country
Format vinyle
Producteur Snuff Garrett
Label Elektra

La musique du film est composée par Snuff Garrett et orchestrée par Steve Dorff. L'album de la bande originale, commercialisé par Elektra Records, contient également des chansons folk/country présentes dans le film[8].

Liste des titres
No TitreInterprètes Durée
1. Cowboys And ClownsRonnie Milsap 3:12
2. Bayou LullabyPenny De Haven 2:39
3. Misery And GinMerle Haggard 2:49
4. The Not So Great Train Robbery (morceau instrumental) 1:25
5. Bar Room BuddiesMerle Haggard & Clint Eastwood 2:16
6. Thunderer's March (morceau instrumental) 2:19
7. Stardust CowboyThe Reinsmen 2:26
8. Love Theme: Cowboys And Clowns (morceau instrumental) 2:28
9. Stars And Stripes Forever (morceau instrumental) 1:47
10. Bronco BillyRonnie Milsap 2:51

AccueilModifier

À sa sortie, le film reçoit des critiques globalement positives. Sur l'agrégateur américain Rotten Tomatoes, il récolte 75% d'opinions favorables pour 20 critiques et une note moyenne de 6,5910[9]. Sur Metacritic, il obtient une note moyenne de 66100 pour 10 critiques[10]. Dans The New York Times, Janet Maslin écrit notamment qu'il s'agit du « du meilleur et du plus drôle film de Clint Eastwood depuis un bon moment » et souligne la qualité de la mise en scène de l'acteur-réalisateur et la façon dont il juxtapose le « vieil Ouest » avec le nouveau[11]

Malgré ces critiques positives, le film ne rencontre pas un énorme succès au box-office[12]. Aux Etats-Unis, il récolte 24 265 659 $[13]. En France, il n'enregistre que 123 986 entrées[14]. Même si Bronco Billy sera rentable, Clint Eastwood considère ces résultats comme insuffisants[15].

Clint Eastwood affirmera qu'il s'agit de l'un de ses films préférés dans sa filmographie. Il déclare notamment à propos du film : « C'est un thème un peu démodé, probablement trop démodé car le film n'a pas fait aussi bien que nous l'espérions. Mais si, en tant que réalisateur, j'ai toujours voulu dire quelque chose, vous le trouverez dans Bronco Billy ». Sa compagne de l'époque, Sondra Locke, confiera elle aussi que, parmi ses nombreuses collaborations avec l'acteur-réalisateur, Bronco Billy est son film préféré[4].

DistinctionsModifier

Comme seule distinction, Bronco Billy n'a qu'une seule nomination. Elle est pour Sondra Locke, lors de la toute première cérémonie des Razzie Awards en 1981, dans la catégorie de la pire actrice. Le film sera cependant nommé au Saturn Award de la meilleure collection DVD en 2011, pour sa présence dans le coffret anthologique Clint Eastwood 35 films 35 years at Warner Bros.[16].

Notes et référencesModifier

  1. (en)Theater Owners Blame Box Office Blues This Summer on Lower Quality of Movies Wall Street Journal, 8 juillet 1980 - page 15
  2. (en) Dates de sortie sur l’Internet Movie Database
  3. Bronco Billy sur Allociné
  4. a b et c (en) Trivia sur l’Internet Movie Database
  5. (en) Locations sur l’Internet Movie Database
  6. (en) Richard Schickel, Clint Eastwood : A Biography, New York, Knopf, , 557 p. (ISBN 978-0-679-42974-6, lire en ligne), 361
  7. (en) Patrick McGilligan, Clint : The Life and Legend, Londres, Harper Collins, , 623 p. (ISBN 0-00-638354-8), p. 318
  8. (en) The Original Music Soundtrack From Clint Eastwood's Bronco Billy sur Discogs (liste des versions d'une même œuvre)
  9. (en) « Bronco Billy (1980) », sur Rotten Tomatoes, Fandango Media (consulté le )
  10. (en) « Bronco Billy Reviews », sur Metacritic, CBS Interactive (consulté le )
  11. (en) Janet Maslin, « Bronco Billy (1980): Eastwood Stars and Directs 'Bronco Billy' », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  12. (en) Janet Maslin, « Any Which Way You Can (1980): Screen: Clint and Clyde », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  13. (en) « Bronco Billy », sur Box Office Mojo (consulté le )
  14. « Bronco Billy », sur JP's Box-office (consulté le )
  15. Hughes 2009, p. 124.
  16. (en) Awards sur l’Internet Movie Database

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier