Broderie d'or

La broderie d'or ou broderie au fil d'or est un type de broderie artisanale, choisi en Europe principalement pour des usages militaires, ecclésiastiques ou diplomatiques.

Henri van Severen-Ente, Saint-Nicolas: broderie en or et soie pour un ornement.

HistoireModifier

La broderie au fil de métal, d'or ou d'argent, est considérée comme un artisanat spécial[1], différent de la broderie polychrome en soie. Les artisans brodeurs d'or étaient considérés comme de grands manufacturiers. Depuis des siècles ils étaient spécialisés dans la broderie héraldique des drapeaux, les parements de première classe pour les églises et les uniformes des courtisans. Les ateliers étaient surtout des artisanats familiaux[2], avec des maitres de broderie de père en fils. En Europe, les ornements du XVe siècle qui sont conservés étaient ornés avec des broderies connues pour leur « or nué »[2]. Le XIXe siècle est connu pour son haut niveau de broderie, atteignant celui du Moyen-Âge : les ornements néogothiques présentés aux expositions universelles sont considérés comme des œuvres de maître uniques dans l'histoire de cet art.

FabricationModifier

Il existe différents types de fils d'or, pour différents effets et utilisations. Le fil d'or est fabriqué au Japon[3]. L'âme du fil, qui est souvent en soie, est enveloppée d'or pur. Au Japon, on avait l'habitude d'utiliser du papier de riz[4].

ApplicationsModifier

 
Le marquis de Cholmondeley, tenue avec broderie en or.
 
Henri Beyens en uniforme d'ambassadeur belge, tenue avec broderie en or.
 
Hérault d'armes

MilitaireModifier

EcclésiastiqueModifier

DiplomatiqueModifier

  • Habit diplomatique

Artisans et brodeurs en EuropeModifier

  • M. C. Martini, Milan[6]
  • Henri van Severen-Ente, Saint-Nicolas.[7]
  • Grossé, Bruges[8]
  • Biais Frères et fils S.V.
  • Brandes-Leroy
  • Caers, Hubert
  • De Vuyst-Van Acker
  • firma Numan et Vandevelde
  • Stoltzenberg
  • Van Kalcken, vve
  • Van Moock Louis
  • Vansina – Van Goubergen

Notes et référencesModifier

  1. (nl-BE) Marike van Roon, Goud, zilver & zijde : Katholiek textiel in Nederland 1830-1965, Zutphen, Walburg Pers, , 400 p. (ISBN 978-90-5730-642-6).
  2. a et b van Roon 2010.
  3. Country Bumpkin, A-Z of Goldwork with Silk Embroidery, Search Press, , 156 p. (ISBN 978-1-78221-170-9).
  4. L. Higgin, Handbook of Embroidery, Dodo Press, , 96 p. (ISBN 978-1-4099-3980-1 et 1409939804).
  5. British and Foreign State Papers, Volume 32, Great Britain. Foreign Office
  6. Exposition internationale de 1862 Royaume d'Italie publié par ordre de la Commission Royale italienne,Renou et Maulde, 1862
  7. Kerkelijk textiel in Vlaanderen en Brussel in de 19de en 20ste eeuw.- Annemie van Dyck; Centrum voor religieuze kunst en cultuur, 2009
  8. http://www.andriesvandenabeele.net/AndriesVandenAbeele/AVDA222.htm