Ouvrir le menu principal

La brique de Bath, aussi appelée brique Flanders ou Patent Scouring, est un modèle d'éponge à récurer britannique breveté en 1823 par William Champion et John Browne pour le nettoyage et le polissage[1].

Les briques de Bath étaient fabriquées par plusieurs entreprises dans la ville de Bridgwater, en Angleterre, à partir d'argile fine draguée dans le lit du fleuve Parrett, près de Dunball, dans le Somerset[2]. La vase, collectée de chaque côté du Town Bridge, contenait des particules d'alumine et de dioxyde de silicium[3]. Elle était rassemblée dans des lits de débris de briques laissés sous la pluie afin d'en évacuer le sel, puis versée dans un "pugging mill" actionné par un cheval afin d'être mélangée, avant d'être moulée dans des moules puis séchée. Les briques ainsi obtenues étaient alors emballées dans du papier puis entreposées dans des boîtes avant d'être vendues en Angleterre et dans tout l'empire britannique[4]. À la fin du XIXe siècle, environ 24 millions de briques de Bath avaient été produits à Bridgwater, destinées au marché domestique et au marché international[5].

La brique de Bath, similaire en taille à une brique de construction ordinaire, pouvait servir à plusieurs usages. On pouvait râper la brique pour obtenir une poudre légèrement abrasive utilisable comme poudre à récurer sur les sols ou d'autres surfaces. Cette poudre pouvait aussi être mélangée à de l'eau afin de l'utiliser sur un tissu pour le polissage, ou bien comme une sorte de papier de verre. On pouvait aussi polir des ustensiles tels que des couteaux directement sur la surface d'une brique humidifiée[6].

Notes et référencesModifier

  1. "070319.Bridgwater, Just Water Under the Bridge? (Not to Bath Brick Enthusiasts)", billet sur le blog Bath Daily Photo. Page consultée le 2 avril 2018.
  2. Desmond Hawkins, Avalon and Sedgemoor, Gloucester, Alan Sutton Publishing, 1982. (ISBN 0-86299-016-5).
  3. The Bridgwater Bath Brick, article de Richard Savage sur le site Experience Somerset le 1er février 2012. Page consultée le 2 avril 2018.
  4. Geoffrey Body, The A-Z of Curious Somerset, The History Press, 2013, p. 18–20. (ISBN 9780752493299).
  5. Bath brick, page du site du Bridgwater Town Council. Page consultée le 2 avril 2018.
  6. Alan Hayes et Diane Urquhart, The Irish Women's History Reader, Psychology Press, 2001, p. 216. (ISBN 9780415199148).

Articles connexesModifier