Ouvrir le menu principal

Brigitte Findakly

auteure de bande dessinée française
Brigitte Findakly
2015-05-19 Comix Comicbuchhandlung, Hannover, Signierstunde Lewis Trondheim & Brigitte Findakly, (14).JPG
Brigitte Findakly en 2015 à Hanovre
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Conjoint
Autres informations
A travaillé pour

Brigitte Findakly, née en à Mossoul (Irak), est une coloriste et scénariste française de bande dessinée.

Entre autres séries, elle a notamment participé à Lapinot, Le Chat du rabbin, Le Retour à la terre ou Mickey's Craziest Adventures. Elle raconte son enfance dans Coquelicots d'Irak, édité par L'Association, mis en image par Lewis Trondheim, son mari.

Sommaire

BiographieModifier

Brigitte Findakly est née d’un père irakien et d’une mère française. Elle a vécu à Mossoul, alors que l'Irak traversait une période marquée par une succession de coups d’État, jusqu'en 1973, quand sa famille s'est exilée à Paris[1].

En 1982, elle devient coloriste de bande dessinées. Elle travaille notamment pour les journaux Pif Gadget, Le Journal de Mickey et Spirou[2].

PublicationsModifier

ScénaristeModifier

ColoristeModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Préfacé par Éliette Abécassis. En ouverture de ce tome, Joann Sfar le dédie « en hommage à tous les peintres d’Alger au XXe siècle ». Traduit en allemand, anglais, arabe, espagnol, hébreu, italien, polonais, portugais, russe, suédois, tchèque.
  2. Préfacé par Mohamed Fellag. Traduit en allemand, anglais, arabe, espagnol, hébreu, italien, polonais, portugais, suédois, tchèque.
  3. Préfacé par Georges Moustaki. Traduit en allemand, anglais, espagnol, italien, polonais, suédois.
  4. Préfacé par Philippe Val. En ouverture de ce tome, Joann Sfar explique qu’il s’agit d’un album contre le racisme. Traduit en allemand, anglais, espagnol, italien, polonais.
  5. Préfacé par Jean Giraud. Traduit en allemand, anglais, espagnol, italien, polonais.
  6. Traduit en allemand, anglais, espagnol, italien, polonais.

RéférencesModifier

  1. livre Hebdo
  2. Jacques Boudon, « Les coquelicots d'Irak fleurissent chez Gulliver », La Provence,‎

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :