Ouvrir le menu principal

Brigitte Basdevant-Gaudemet

historienne du droit française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Basdevant et Gaudemet.
Brigitte Basdevant-Gaudemet
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (71 ans)
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Domaine

Brigitte Basdevant-Gaudemet, née le 29 juin 1947, est une historienne du droit française[1].

Sommaire

BiographieModifier

Diplômée de l'Institut d'études politiques de Paris (Section économique et sociale, promotion 1970)[2], docteur en droit (1975)[3] et diplômée de l'École pratique des hautes études (1976)[4], elle est professeur d'histoire du droit à l'université Paris-Sud. Elle a été la directrice de thèse de Jean-Luc Coronel[5].

Fils du professeur Jean Gaudemet (1908-2001), elle est la sœur du juriste Yves Gaudemet, professeur de droit public à l'université Paris II

PublicationsModifier

  • La Commission de décentralisation de 1870 : contribution à l'étude de la décentralisation en France au XIXe siècle, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Travaux et recherches de l'Université de droit, d'économie et de sciences sociales de Paris : sciences historiques » (no 5), , 162 p. (notice BnF no FRBNF35377991).
  • Aux origines de l'état moderne : Charles Loyseau, 1564-1627, théoricien de la puissance publique, Paris, Economica, coll. « Études juridiques : histoire du droit », , IX + 306 p. (ISBN 2-7178-0092-1).
  • Le Jeu concordataire dans la France du XIXe siècle : le clergé devant le Conseil d'État (préf. Jean Imbert), Paris, Presses universitaires de France, coll. « Histoires » (no 17), , XVI + 298 p. (ISBN 2-13-041686-1)[6].
  • Avec Valérie Goutal-Arnal, Histoire du droit et des institutions, Paris, Librairie générale de droit et de jurisprudence, coll. « Corrigés d'examens », , 245 p. (ISBN 2-275-00106-9).
  • Avec Jean Gaudemet, Introduction historique au droit : XIIIe – XXe siècles, Paris, Librairie générale de droit et de jurisprudence, coll. « Manuel », , 468 p. (ISBN 2-275-01929-4).
  • Avec Germain Sicard, Les Communes françaises : l'enseignement et les cultes de la fin de l'Ancien régime à nos jours, Paris, Honoré Champion, coll. « Hautes études d'histoire contemporaine » (no 4), , 414 p. (ISBN 2-7453-1268-5).
  • Église et Autorités : études d'histoire de droit canonique médiéval, Limoges, Pulim, coll. « Cahiers de l'Institut d'anthropologie juridique » (no 14), , 496 p. (ISBN 2-84287-402-1).
  • Histoire du droit canonique et des institutions de l'Église latine : XVe – XXe siècle, Paris, Economica, coll. « Corpus : histoire du droit », , XII + 699 p. (ISBN 978-2-7178-6650-6).

RéférencesModifier

  1. « Brigitte Basdevant-Gaudemet », sur babelio.com
  2. « Brigitte Gaudemet », sur sciences-po.asso.fr.
  3. Un théoricien de la puissance publique : Charles Loyseau (1564-1627) (thèse de doctorat en droit), Paris, université Paris-II, , XIII + 367 p. (SUDOC 084375795).
  4. La Procédure romaine dans le décret de Gratien (mémoire pour le diplôme de l'École pratique des hautes études), Paris, École pratique des hautes études, (SUDOC 088689328).
  5. Coronel de Boissezon, Jean-Luc, « Frédéric Le Play face au droit : une critique de la codification et de la centralisation au XIXe siècle », http://www.theses.fr/,‎ (lire en ligne)
  6. Michel Lagrée, « Brigitte Basdevant-Gaudemet, "Le jeu concordataire dans la France du XIXe siècle. Le clergé devant le Conseil d'État" », Annales. Économies, Sociétés, Civilisations, vol. 46, no 2,‎ , p. 488-489 (lire en ligne)

Liens externesModifier