Ouvrir le menu principal

Brice Leverdez

joueur de badminton français

Brice Leverdez
Image illustrative de l’article Brice Leverdez
Brice Leverdez lors des Internationaux de France de Badminton 2012 (Stade Pierre de Coubertin - Paris)
Pays représenté Drapeau de la France France
Naissance (33 ans)
La Garenne-Colombes, France
Taille / poids 1,80 m / 75 kg
Prise de raquette droitier
Entraîneur Bertrand Gallet
Palmarès
En simple
Titres 13
Meilleur classement 19e (05/07/2018)[1]
En double
Titres 1
Meilleur classement 49e (26/06/2014)[1]

Brice Leverdez, né le à La Garenne-Colombes, est un joueur professionnel (no 1 français) de badminton et un entrepreneur, président de l'entreprise de prêt-à-porter LEVERDEZ SAS. Il est licencié à l'Union sportive de Créteil.

Il détient actuellement treize titres internationaux et a gagné neuf titres de champion de France consécutivement de 2008 à 2015 et en 2019. En octobre 2016, Brice Leverdez bat le no 1 mondial et légendaire Lee Chong Wei (Malaisie). Une victoire réitérée en août 2017, lors des championnats du monde à Glasgow où il réalise l'exploit d'éliminer le malaisien au 1er tour. Brice Leverdez devient le 3e joueur européen de l'histoire, après Kenneth Jonassen (Danemark) et Viktor Axelsen (Danemark), qui l'a battu 3 fois, à avoir battu Lee Chong Wei plusieurs fois.

Brice Leverdez apparaît comme le meilleur joueur de l’histoire du badminton français en simple homme. Il est également ambassadeur du sport francilien et de l’olympisme depuis novembre 2012.

Sommaire

CarrièreModifier

Les débutsModifier

Issu d’une famille de sportifs, Brice Leverdez commence le badminton en 1998. Son premier club est Maurepas (Yvelines).

Membre des équipes de France jeunes, multiple médaillé en cadet et junior aux championnats de France, il obtient, avant de rentrer dans la catégorie senior, la deuxième médaille de l’histoire du badminton français, en remportant le bronze en double homme aux championnats d’Europe Junior en 2005 associé à Mathieu Lo Ying Ping.

En 2005, il subit une intervention chirurgicale à un genou suite à un accident de moto survenu en 2004. Peu considéré par le staff de l’équipe de France qui ne le voit pas s’imposer en équipe de France senior, il entame alors une collaboration avec l’entraîneur et ancien no 1 français Bertrand Gallet en signant à l’US Créteil Badminton. À 21 ans, il remporte les championnats de France Senior de badminton 2008 en battant Erwin Kehlhoffner (20-22, 22-20, 21-11) en sauvant 3 volants de match à 17-20 dans le deuxième set2. Il conservera ce titre de champion de France en 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015. Depuis janvier 2009, il est no 1 français.

Sur la scène internationaleModifier

C'est en 2007 qu’il remporte son premier tournoi sur la scène internationale : l’open de l’Équateur. Il finit cette saison en s’adjugeant l’Open du Suriname. En 2008, il remporte les internationaux du Pays de Galles. En 2010, il réalise un très bon mois de juillet en atteignant les finales de l'Open du Canada et de l'US Open (Open des États-Unis).

Il entre alors pour la première fois de sa carrière dans le Top 30 mondial, devenant ainsi le meilleur joueur français de l’histoire en simple homme. Sur la période 2007/2010, il aura ainsi gagné 473 places au classement mondial. En 2011, désormais installé durablement dans le top 40 mondial, Brice Leverdez poursuit l’enrichissement de son palmarès en remportant les Opens d’Ukraine et de Belgique.

En 2012, il remporte l’Open d’Espagne puis participe aux Jeux olympiques d'été de Londres en 2012 en simple hommes dans le groupe F. Après avoir battu Edwin Ekiring (Ouganda) 21-12, 21-11 au 1er tour, il s'incline face à la tête de série no 16 Wong Wing Ki (Hong Kong) 21-11, 21-16.

Après une période difficile de quelques mois, due à une décompression post-olympique, il vit une année 2013 très prolifique en remportant 4 titres internationaux : le Grand Prix d’Écosse, les Opens de Tahiti, de Belgique et de Puerto-Rico où il remporte également le double associé à Lucas Corvée.

Cette année 2013 marque aussi l’entrée du badminton au programme des Jeux méditerranéens, compétition qu’il remporte contre le no 1 espagnol Pablo Abian, tandis que son coéquipier de l’équipe de France Matthieu Lo Ying Ping décroche le bronze.

2014 : une autre dimensionModifier

Il atteint en 2014, pour la première fois de sa carrière, le quart de finale des championnats d’Europe Senior de badminton en s’inclinant en 3 sets contre le futur vainqueur le danois Jan Ø. Jørgensen.

Lors de la Thomas Cup 2014, l'équipe de France masculine dirigée par Bertrand Gallet et Svetoslav Stoyanov est qualifiée pour la première fois de son histoire dans cette compétition prestigieuse (équivalent de la coupe Davis au tennis). Elle crée l'exploit en atteignant les quarts de finale de cette compétition grâce à une victoire fantastique sur l’équipe de Taïwan, 8e nation mondiale. Brice Leverdez est l’un des grands artisans de cette performance historique puisqu'il bat en simple Chou Tien-chen, le no 1 Taïwanais et 24e mondial, (21-19, 11-21, 21-19) puis il crée la sensation, associé à Lucas Corvée, en apportant le point décisif en battant les no 5 mondiaux Lee Sheng-mu et Tsai Chia-hsin, meilleure performance d'un double homme français (21-14, 13-21, 21-14). Le lendemain il continue sur sa lancée en s'imposant face à Kenichi Tago alors no 4 mondial, seul point rapporté par l'équipe de France contre l’équipe japonaise qui remporte cette compétition.

Après cette première victoire contre un top 5 mondial en simple hommes, il change de dimension en s'imposant régulièrement contre des joueurs du top 10 mondial (Hans-Kristian Vittinghus, Tommy Sugiarto, Chou Tien-chen, etc.). En octobre 2015, il atteint pour la première fois de sa carrière un quart de finale dans un tournoi Superseries Premier (plus haut niveau de tournoi) à l’Open du Danemark.

Grâce à ces nombreuses performances, il obtient le meilleur classement mondial de sa carrière à ce jour : 22e mondial au 20 novembre 2014.

2016 : l’exploitModifier

Le président de la Fédération française de badminton et le directeur technique national lui signifient qu’il ne peut continuer à bénéficier des aides fédérales, s’il ne se plie pas aux entraînements uniquement collectifs proposés par l’encadrement de l’équipe de France Senior. Sous la houlette de Bertrand Gallet, son entraîneur de toujours, il constitue un staff composé d’anciens joueurs de haut-niveau (Olivier Fossy, Mathieu Lo Ying Ping, Simon Maunoury, Jean-Michel Lefort et Svetoslav Stoyanov) afin de pouvoir continuer à individualiser son entraînement.

La Fédération fait néanmoins appel à lui pour la Thomas Cup Europe ; en remportant le premier simple hommes contre l’Angleterre en demi-finale (victoire sur le no 1 anglais et 17e mondial, Rajiv Ouseph (10-21, 22-20, 21-8), il réalise la performance qui permet à l’équipe de France masculine de badminton de remporter sa première médaille de l’histoire. Le lendemain, en finale, il bat le no 1 danois et 4e mondial Jan Ø. Jørgensen mais sera le seul à l’emporter (la France obtiendra la médaille d’argent de cette compétition en s’inclinant 4-1 contre les Scandinaves).

Brice Leverdez rentre encore plus dans l’histoire du badminton français en participant aux Jeux Olympiques à Rio devenant ainsi le seul français de l’histoire à participer à deux Jeux olympiques en simple hommes. En poule, après une première victoire contre l’Estonien Raul Must, il s’incline contre le Danois, 4e mondial, Jan Ø. Jørgensen, qui l'avait éliminé en quart de finale des championnats d’Europe Senior qui s’étaient déroulés en France quelques mois plus tôt (Vendéspace à Mouilleron-le-Captif).

En octobre 2016, après une période post olympique une nouvelle fois délicate comme en 2012, il réalise alors en quart de finale à l’Open du Danemark, l’impensable pour un européen non danois, battre le légendaire no 1 mondial Lee Chong Wei, triple vice-champion olympique, qui n’avait plus perdu contre un Européen depuis 6 ans. Il atteint les demi-finales de cet open prestigieux améliorant ainsi son meilleur résultat dans une compétition d’une telle envergure (Super Series Premier).

Lors des championnats du monde 2017 qui se déroulent à Glasgow en Écosse, Brice Leverdez réitère son exploit en battant une nouvelle fois le malaisien Lee Chong Wei (no 2 mondial) dès le 1er tour en 3 sets (21-19, 22-24, 21-17) en ayant eu deux volants de match dans le deuxième set.

PalmarèsModifier

Jeux méditerranéensModifier

Année Adversaire Score. Résultat
2013   Pablo Abián 21-17, 23-21 Vainqueur

Tournois BWFModifier

Année Compétition Adversaire Score. Résultat
2015 Open d'Italie   Marc Zwiebler 21-17, 14-21, 26-24 Vainqueur
2014 Open de Pologne   Rasmus Fladberg 21-6, 21-16 Vainqueur
2013 Open de Suisse   Vladimir Malkov 22-20, 21-14 Vainqueur
Open d’Écosse   Henri Hurskainen 21-8, 16-21, 21-16 Vainqueur
Open de Porto Rico   Daniel Paiola 21-17, 21-14 Vainqueur
Open de Tahiti   Mathieu Lo Ying Ping 21-14, 21-6 Vainqueur
2012 Open d'Espagne   Gabriel Ulldahl 21-13, 22-24, 21-18 Vainqueur
2011 Open de Belgique   Andre Kurniawan Tedjono 21-7, 13-21, 21-11 Vainqueur
Open d'Ukraine   Dmytro Zavadsky 9-21, 21-14, 21-14 Vainqueur
2010 International du Canada  Kęstutis Navickas 16-21, 21-18, 14-21 Finaliste
2008 Open du Pays de Galles   Kieran Merrilees 21-15, 18-21, 21-19 Vainqueur
2007 International de Carebaco   Raju Rai 21-12, 21-17 Vainqueur
Open d’Équateur   Ricardo Fernandes 21-16, 21-17 Vainqueur

ClassementsModifier

Au 22 novembre 2016, Brice Leverdez était classé 25e mondial, 6e européen et 1er français en simple hommes. Son meilleur classement mondial a été 22e en simple hommes, du 13 au 27 novembre 2014 et 49e en double hommes, avec Lucas Corvée, le 26 juin 2014[2].

ÉtudesModifier

Brice Leverdez suit actuellement[Quand ?] des études à Sciences Po Paris, en parallèle de son parcours sportif.[3]

CommerceModifier

Brice Leverdez est le président de l'entreprise de prêt-à-porter Leverdez SAS depuis sa création en avril 2016[4],[5],[6].

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier