Ouvrir le menu principal
Brice 3
Réalisation James Huth
Scénario Jean Dujardin
James Huth
Acteurs principaux
Sociétés de production Mandarin Production
M6 Films
JD Prod
Gaumont
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre comédie
Durée 95 minutes
Sortie 2016

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Brice 3 (sous-titré « ... parce que le 2, je l'ai cassé ! ») est un film français réalisé par James Huth, sorti en salles le 19 octobre 2016. Il s'agit de la suite indirecte du film Brice de Nice sorti en 2005, et mettant en scène le personnage du même nom créé par Jean Dujardin.

SynopsisModifier

Brice est de retour. Le monde a changé, mais pas lui. Quand son meilleur ami, Marius, l’appelle à l’aide, il part dans une grande aventure à l’autre bout du monde… Les voyages forment la « jaunesse », dit-on, mais restera-t-il le « roi de la casse » ?

Dans un chalet en pleine montagne, Brice Agostini, désormais très vieux, raconte ses faits d'armes insensés à des enfants, et la suite de ses aventures mouvementées en tant que Brice de Nice, le surfeur.

Alors qu'il vit dans une paillote niçoise avec son poisson rouge Fabrice à la suite de l'incarcération de son père, Brice découvre une bouteille à la mer contenant une carte postale de son meilleur ami Marius de Fréjus, qui réclame son aide. Le lendemain, le fan du film Point Break apprend que la mairie l'expulse de son logement, celui-ci devant être rasé afin de nettoyer la plage. Brice libère alors son poisson rouge dans la mer et décide de partir porter secours à Marius.

Ne sachant pas encore où se trouve celui-ci, il s’envole pour Hossegor où il retrouve son meilleur ennemi Igor, devenu l'esclave de Gregor. En ayant l'idée de retourner la carte postale, Igor permet de savoir où se trouve Marius. Brice et Igor partent alors pour Hawaï. Mais sur l'île, Brice voit son statut de « roi de la casse » menacé par un double maléfique, Colin de Cogolin, qui dirige un club de vacances…

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

ProductionModifier

Genèse et développementModifier

Le deuxième volet devait faire appel à Alexandra Lamy et raconter l’histoire d’amour entre les deux personnages mais, puisque dans la vie privée les acteurs se sont séparés, Jean Dujardin a décidé de détourner le contrat en oubliant ce film, passant directement au troisième qui, chronologiquement parlant, se déroule bien après le premier.[réf. souhaitée]

Le personnage de Jeanne, jouée par Élodie Bouchez, qui devient la compagne de Marius dans le premier film, ne revient pas dans cette suite.

Laurent Baffie, producteur associé du film, note que le titre du film : Brice 3, sous-titré : « Parce que le 2, je l'ai cassé ! », est une référence au titre que ce dernier avait donné à l'hypothétique suite de son film Les Clefs de bagnole. Lors de la dernière de l'émission Tout le monde en parle (juillet 2006), Baffie annonce sur un ton ironique qu'il compte faire une suite à ce film. Cette suite s'intitulerait Les Clefs de bagnole 3 et le sous-titre serait « Le 2 était tellement nul qu'on l'a jeté ! ».[réf. souhaitée]

Distribution des rôlesModifier

Le film réunit les Nous Ç Nous, l'ancienne troupe de Jean Dujardin et Bruno Salomone, le temps d'une scène musicale.

TournageModifier

Le tournage commence le 14 septembre 2015[4] pour s'étendre sur dix semaines, en passant de Nice à Bordeaux, en région parisienne ou encore en Thaïlande[5].

SortieModifier

Le film est annoncé pour une sortie le 19 octobre 2016 par la presse numérique du cinéma, à cette occasion un premier teaser est rendu disponible[1],[3].

Simulation de piratageModifier

Le , une vidéo présentée comme le film complet[6] apparaît sur YouTube. Elle devient rapidement populaire, dépassant les 1,5 million de vues en l'espace de quatre jours. La vidéo se révèle être une parodie organisée par l'équipe du film où le personnage de Brice moque le spectateur en recherche d'une version illégale de l'œuvre originale, tout en s'inscrivant dans la campagne de publicité du film dont la sortie est imminente[7],[8],[9].

Cette vidéo est aussi disponible en VOD gratuitement, sous le titre Brice 2.

AccueilModifier

CritiquesModifier

Sur le site d'Allociné, le film recueille de la part des internautes une note moyenne de 1,7 sur 5, basée sur 3 484 votes et 517 critiques[10].

L'accueil du film par la presse est globalement mitigé[11]. Le Figaro parle d'un « Naufrage » et d'un « océan de vacuité » ; mis à part les quinze premières minutes du film, pour le reste, selon le critique, « on touche le fond »[12]. Libération affirme que « Brice de Nice 3 n'est vraiment pas drôle et a perdu l'innocence du premier opus (...) Tout est réchauffé et radoté »[12]. Pour Télérama, le critique évoque la « bêtise assumée du film » et la « joyeuse mocheté de la mise en scène »[12].

Le Monde salue l'esprit d'enfance qui continue à animer les personnages et souligne la pertinence des thèmes politiques et sociaux qui structurent le scénario[13].

Box-officeModifier

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
  France 1 924 111 entrées[14] 5

Diffusion à la télévisionModifier

Le film est diffusé le 21 février 2019 sur M6[15]. Il réunit 1,978 million de téléspectateurs, soit une part de marché de 9,2%[16].

Notes et référencesModifier

  1. a b et c G.M., « Brice de Nice 3 sortira en salles le... », sur Allociné, 2 octobre 2015. (consulté le 3 octobre 2015)
  2. lefigaro.fr, « Brice de Nice 3 : ça « farte » à nouveau pour Jean Dujardin », (consulté le 18 septembre 2015)
  3. a et b « Brice de Nice 3 : Le premier teaser dévoilé », CinéSérie,‎ (lire en ligne, consulté le 19 octobre 2016)
  4. « Brice de Nice 3: le tournage a commencé » (consulté le 15 septembre 2015)
  5. « Jean Dujardin de retour à Nice dans la peau de "Brice de Nice" » (consulté le 15 septembre 2015)
  6. « BRICE DE NICE 3 - FILM COMPLET VF - AVEC JEAN DUJARDIN (2016) », YouTube.com, posté le 13 octobre 2016.
  7. « Le film « Brice 3 » piraté sur Youtube... ou presque », Le Parisien.fr, 16 octobre 2016.
  8. « "Brice 3" : Le film fuite (pour de faux) sur YouTube, et Jean Dujardin trolle Internet », 20minutes.fr, 16 octobre 2016.
  9. « Brice de Nice 3 : Quand Jean Dujardin "casse" internet ! », CinéSérie.com,‎ (lire en ligne, consulté le 19 octobre 2016)
  10. Critique spectateurs de Brice 3 sur Allociné.fr, consulté le 30 janvier 2017.
  11. « Pour les critiques, Brice de Nice 3 coule à pic », Elena Scappaticci, Le Figaro.fr, 19 octobre 2016.
  12. a b et c « Trois raisons de ne pas surfer sur la vague de Brice de Nice 3 », François Aubel, Le Figaro.fr, 18 octobre 2016.
  13. « Brice 3 » : bataille désopilante du surfeur de Nice avec son double. Jacques Mandelbaum, Le Monde, 19 octobre 2016.
  14. « Brice 3 », sur jpbox-office (consulté le 24 novembre 2016).
  15. Nicolas Jouenne, « Le film à voir ce soir : Brice 3 », sur tvmag.lefigaro.fr, (consulté le 25 février 2019).
  16. Kevin Boucher, « Audiences : "Léo Mattéï" leader, "Envoyé spécial" en forme, France 3 faible, record historique pour RMC Story », sur ozap.com, (consulté le 25 février 2019).

Liens externesModifier