Ouvrir le menu principal

Brian Crowley

homme politique irlandais

Brian Crowley
Illustration.
Brian Crowley en 2014.
Fonctions
Député européen

(25 ans)
Élection 12 juin 1994
Réélection 13 juin 1999
13 juin 2004
7 juin 2009
23 mai 2014
Circonscription Sud
Législature 4e, 5e, 6e, 7e et 8e
Groupe politique RDE (1994-1995)
UPE (1995-1999)
UEN (1999-2004)
ADLE (2004-2009)
CRE (2009-2019)
Sénateur irlandais

(1 an, 6 mois et 14 jours)
Élection ,
nommé par le Taoiseach
Législature 20e (en)
Successeur Edward Haughey (en)
Biographie
Date de naissance (55 ans)
Lieu de naissance Dublin (Irlande)
Nationalité Irlandaise
Parti politique Fianna Fáil
Diplômé de University College Cork

Brian Crowley, né le à Dublin, est un homme politique irlandais, membre du Fianna Fáil.

Sommaire

BiographieModifier

Situation personnelleModifier

Brian Crowley utilise un fauteuil roulant depuis un accident dont il a été victime à l’âge de 16 ans[1]. À partir de 2011, il a des plaies aux jambes résultant de sa paralysie[2]. Celles-ci ont nécessité des traitements qui l’ont tenu en retrait de la vie publique[2]. Il déclare en que son état de santé s’est amélioré[2],[3].

En 1993, il obtient un diplôme de droit à l’University College Cork.

Parcours politiqueModifier

En , il est nommé au Seanad Éireann par le Taoiseach Albert Reynolds[4]. Élu au Parlement européen, il démissionne du Seanad le . Il est remplacé par Edward Haughey (en) à compter du .

Député européen pour la circonscription Sud, il est co-président du groupe Union pour l'Europe des nations de 1999 à 2004, avant que Fianna Fáil ne rejoigne l’ELDR puis l’ALDE. Il siège ensuite dans le groupe des Conservateurs et réformistes européens au Parlement européen, contre l’avis des dirigeants de son parti[5].

Le , la commission des affaires juridiques du Parlement européen approuve un rapport rédigé par Brian Crowley visant à prolonger la durée des droits d’auteur sur les enregistrement musicaux de 50 à 95 ans[6],[7].

Alors qu’il avait annoncé dès 2008 sa volonté d’être candidat à l’élection présidentielle irlandaise de 2011[8], il renonce et se retire à un peu plus d’un mois du scrutin, à la demande de Willie O’Dea, qui le dissuade de maintenir sa candidature[9],[10].

En , il annonce ne pas être candidat à un nouveau mandat lors des élections européennes de 2019[11]. Le journal Irish Independent révèle qu’il percevra une indemnité de 210 000 euros à son départ du Parlement européen[12].

PolémiquesModifier

En , Brian Crowley refuse de communiquer le détail de ses dépenses et indemnités en tant que député européen[13].

En , The Sunday Times relève ses absences répétées au Parlement européen, en raison de problèmes de santé[14]. Un article publié en par The Irish Times indique que Brian Crowley n’a assisté à aucun vote depuis sa réélection deux ans auparavant[15]. En , sa fiche sur le site VoteWatch.eu (de) révèle qu’il n’a toujours pas pris part à un vote durant la 8e législature du Parlement européen[16].

Notes et référencesModifier

  1. (en) Aidan O’Connor, « Crowley tells wavering voters to hang tough », Irish Independent,‎ (lire en ligne).
  2. a b et c (en) Conall Ó Fátharta, « I wanted my legs amputated, says MEP Crowley », Irish Examiner,‎ (lire en ligne).
  3. (en) Ralph Riegel, « Crowley denies feud with FF leader Martin », Irish Independent,‎ (lire en ligne).
  4. (en) « Brian Crowley – Houses of the Oireachtas », sur Oireachtas Members Database (consulté le 4 décembre 2018).
  5. (en) « Crowley angers Fianna Fáil by joining conservative euro group », sur RTÉ News (en), .
  6. (en) « Music copyright to be extended to 95 years », sur European Parliament, (consulté le 4 décembre 2018).
  7. (en) « Extending copyright is music to major labels’ ears », The Irish Times,‎ (lire en ligne).
  8. (en) « Fianna Fáil MEP Crowley says he would like to run for president », The Irish Times,‎ (lire en ligne).
  9. (en) Mary Minihan, « Crowley advised against Áras bid », The Irish Times,‎ (lire en ligne).
  10. (en) « Another fateful blow dealt to the Soldiers of Destiny », Irish Independent,‎ (lire en ligne).
  11. (en) Barry Roche, « MEP Brian Crowley says he will not run in European elections », The Irish Times,‎ (lire en ligne).
  12. (en) Laura Larkin, « MEP Crowley to get payment of €210,000 on his retirement », Irish Independent,‎ (lire en ligne).
  13. (en) Luke Byrne, « Two MEPs in President race refuse to give expense details », Irish Independent,‎ (lire en ligne).
  14. (en) « Absent MEP Crowley has no staff in Brussels », The Sunday Times,‎ (lire en ligne).
  15. (en) « Attendance rate of Irish MEPs at European Parliament improves », The Irish Times,‎ (lire en ligne).
  16. (en) « Fiche de Brian CROWLEY », sur VoteWatch.eu (de) (consulté le 21 octobre 2018).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier