Braud (entreprise)

Braud
illustration de Braud (entreprise)

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Fondateurs Alexandre Braud
Siège social Saint-Mars-la-JailleVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité AgricultureVoir et modifier les données sur Wikidata
Société mère CNH IndustrialVoir et modifier les données sur Wikidata

Braud est une entreprise française spécialisée dans la conception et la fabrication de machines agricoles, fondée en 1898 à Saint-Mars La Jaille. L'entreprise est rachetée en 1982 par l'entreprise Fiat-Allis. Depuis, la marque Braud apparaît sur quelques modèles de machines à vendanger fabriquées par New Holland.

HistoriqueModifier

Précurseur de la construction de batteuses en Loire-AtlantiqueModifier

Fondée en 1898 par Alexandre Braud à Saint-Mars-la-Jaille[1],[2] en Loire-Atlantique, la société se spécialise d'abord dans la construction de batteuses et sort son premier modèle en 1908 puis dans les années 1950, la société se lance dans la construction de moissonneuses batteuses[3].

La production s'élargit à d'autres machines agricolesModifier

Au milieu des années 1970, la société Braud élargit son activité en développant des modèles de ramasseuses-presses ainsi que de machines à vendanger. Les couleurs des machines sont alors de couleurs rouge et jaune.

L'entreprise est rachetée par des entreprises internationalesModifier

En 1982, à la suite d'une période difficile pour l'entreprise[4], Braud passe sous le contrôle de Fiat-Allis et continue la fabrication de moissonneuses-batteuses, celles-ci étant désormais bleues[5],[6]. Puis, en 1988, la société intègre le groupe international CNH Global, filiale de Fiat Group qui rassemble des marques telles que New Holland, FiatAgri, Fiat-Allis et Ford[5]. L'entreprise Braud de Saint-Mars La Jaille ferme en 1989.

La marque est intégrée à l'entreprise New HollandModifier

Ce regroupement entraîne la disparition de la marque Braud au profit du fabricant américain de moissonneuses-batteuses New Holland. Cependant, la marque Braud continue d'apparaitre sur certains modèles de machines à vendanger[7],[8] développées et fabriquées désormais par New Holland[5].

Témoignage de l'évolution du machinisme agricole françaisModifier

Aujourd'hui, la marque représente un exemple de l'évolution rapide des entreprises dans le machinisme agricole : l'activité est passée rapidement d'une industrie locale à des firmes internationales, en peu de temps, moins de 100 ans.

Un musée intitulé L'Aventure Braud lui est consacré à Saint-Mars-La-Jaille, Vallons-de-l’Erdre. Il ouvre ses portes en 2019[9],[10].

Galerie d'images de différents modèles et machinesModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et référencesModifier

  1. Epopée industrielle. La saga des machines Braud a son musée près d'Ancenis, Ouest-France, 29 mai 2019
  2. Saint-Mars-la-Jaille. Le musée raconte l’histoire de l’aventure Braud, Ouest-France, 16 mai 2019
  3. « ACCORD COMMERCIAL entre RENAULT et les Ets BRAUD », L'Information financière, économique et politique,‎ (lire en ligne)
  4. Seul constructeur français de moissonneuses, Braud licencie trois cent soixante-quinze salariés et ferme son usine d'Angers, Le Monde, 6 novembre 1980
  5. a b et c Le centenaire des « Bleues » de Braud, L'Argus, 11 octobre 1999
  6. « Les dernières Bleues de France résistent à la modernité », sur Farm Connexion, (consulté le )
  7. « Machines à vendanger NOUVELLE GAMME COMPACTE BRAUD », sur New holland Agriculture, (consulté le )
  8. « New Holland dévoile une machine à vendanger XXL », sur Farm connexion, (consulté le )
  9. « Près de Nantes découvrez L'Aventure Braud : un musée, une histoire humaine et industrielle », sur actu.fr (consulté le )
  10. « Saint-Mars-la-Jaille. Le musée raconte l’histoire de l’aventure Braud », OUest-France,‎ (lire en ligne)

BibliographieModifier

« Braud, l'avénement des moissonneuses batteuses », Tracteur Rétro, no 79,‎ février mars 2021, p. 60 à 73 (lire en ligne)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier