Ouvrir le menu principal

Branko Lustig

producteur de cinéma et acteur américain
Branko Lustig
Branko Lustig (2009)-1.jpg
Branko Lustig lors du 2e Diner annuel au Musée de la Shoah de Los Angeles, en novembre 2009.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (87 ans)
OsijekVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Lieux de détention
Distinctions
Liste détaillée
Œuvres principales

Branko Lustig, né le 10 juin 1932 à Osijek, en ex-Yougoslavie (aujourd'hui en Croatie), est un producteur américano-croate.

Il est le seul ressortissant croate à avoir remporté l'Oscar du cinéma et ceci à deux reprises.

BiographieModifier

Issu d'une famille juive, il est déporté lors de la Seconde Guerre mondiale dans les camps de concentration d'Auschwitz et Bergen-Belsen, ainsi qu'une partie de sa famille qui y périt.

Il commence sa carrière cinématographie en 1955 en tant que directeur assistant chez Jadran Film, à Zagreb. Dans les années 1980, il travaille sur des courts métrages autour de la guerre : The Winds of War (1983) et Les Orages de la Guerre (1988), avant d'émigrer aux États-Unis.

En 1993, il reçoit un premier Oscar pour la production de La liste de Schindler ; puis un deuxième en 2001 pour Gladiator.

Lustig travaille comme producteur (ou producteur exécutif) à des films comme Project: Peacemaker (1997), Hannibal (2001) et Black Hawk Down (2001).

En 2012, Branko Lustig est remporté le Bambini-Generation-Award de la société des jeunes universitaires.

Le président croate Franjo Tuđman lui décerne pour son travail “l’ordre du duc Trpimir”. En 2008, comme le premier entre les cinéastes il est conféré le titre de docteur honoris causa de l’université de Zagreb. Il fonde la même année avec Phil Blazer l’entreprise de production “Six Point Films” à Los Angeles pour “produire des films plus profonds qui invitent à la reflexion”. Depuis 2008, Lustig est le president honoraire du festival du film juif de Zagreb.

En novembre 2009 il est honoré pour son engagement sur la mémoire de l’Holocauste de l’institution Los Angeles Museum of the Holocaust dans le cadre du deuxième “Dinner annuel” à Beverly Hills avec le fondateur du Service Autrichien de la Mémoire Andreas Maislinger. L’éloge est prononcé par la survivante de l’Holocauste Renée Firestone.

FilmographieModifier

En tant que producteurModifier

En tant qu'acteurModifier

  • 1963: En Orient avec Karl May (Mit Karl May im Orient)
  • 1963: Kozara
  • 1993: Schindler’s Liste
  • 1997: The Peacemaker

Liens externesModifier