Brabham BT62R

Brabham BT62R
Brabham BT62R
Brabham BT62 au Salon de l'automobile de Genève 2019.

Marque Brabham Automotive
Années de production 2020 -
Production 70 exemplaire(s)
Classe Voiture de sport
Usine(s) d’assemblage Drapeau de l'Australie Adélaïde
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) V8 5,4 L
Position du moteur Central arrière
Cylindrée 5 387 cm3
Puissance maximale 710 ch DIN (522 kW)
Couple maximal 667 Nm
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Séquentielle à six rapports
Poids et performances
Poids à vide 972 kg
Vitesse maximale 340 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 2,8 s
Châssis - Carrosserie
Freins Brembo carbone à six pistons
Dimensions
Longueur 4 460 mm
Largeur 1 950 mm
Hauteur 1 200 mm
Empattement 2 695 mm
Voies  AV/AR 1 649 mm  / 1 597 mm

La BT62R est une supercar produite par Brabham Automotive, le constructeur automobile anglo-australien fondé par David Brabham, fils du pilote Jack Brabham. À l'origine, la Brabham BT62 est une voiture de course non homologuée pour la route avant que le constructeur ne présente en la version Road (route).

HistoriqueModifier

 
Brabham BT62 Competition

Son nom fait référence aux voitures de compétition engagées par Brabham, Jack Brabham et Ron Tauranac, entre 1961 et 1992. À la suite du départ de Brabham de l'écurie, la BT61, bien que construite, n'est jamais sortie sur les circuits de Formule 1. La BT62 prend donc la suite logique[1] dans la dénomination des modèles.

La BT62 de compétition est présentée le à Londres[2] lors d'un événement spécial à l'Australia House, la maison de la Haute Commission australienne à Londres, puis exposée au public les 4 et 5 mai, parmi les véhicules historiques de compétition de l'écurie Brabham[3].

Deux versions sont alors disponibles[4] :

  • Competition : pour la course ;
  • Ultimate Track : pour une utilisation privée sur circuit.

Comme la Ferrari FXX, la Brabham BT62 n'est pas homologuée pour la route mais destinée aux circuits[5]. Cependant, des clients potentiels ont demandé à Brabham la possibilité d'homologuer la voiture pour la route, ainsi, le constructeur annonce en une option permettant la conversion de la BT62 de la piste à la BT62R de route[6]. Cette option inclut un kit de levage pour relever la hauteur de caisse, une climatisation, des serrures de porte, quelques garnitures intérieures ou encore un support de plaque d'immatriculation.

Elle est produite à Adélaïde en Australie à partir de en soixante-dix exemplaires, référence aux 70 ans de la première course de Jack Brabham en Australie[7]. La Brabham BT62 se place en concurrente de la McLaren Senna dévoilée quelques semaines avant à Genève, ou de la Emerson Fittipaldi EF7 Gran Turismo.

Caractéristiques techniquesModifier

La BT62R est équipée d'appendices aérodynamiques comme son aileron arrière réglable produisant 1 200 kg d'appui aérodynamique, de jantes de 18 pouces chaussées de pneumatiques Michelin, et d'un volant extractible.

La Brabham BT62R de route reçoit des projecteurs homologués, des rétroviseurs latéraux, une caméra de recul, une climatisation, un pare-brise chauffant et un système audio est disponible en option.

Fidèle à son histoire, la BT62R propose dans sa version Ulimate Track un choix de 35 teintes qui évoquent les anciennes Brabham de course, mais aussi un intérieur en carbone et des badges extérieurs recouverts d’or 18 carats[8].

MotorisationModifier

Le moteur est un V8 atmosphérique de 5,4 litres de 710 ch[9] et 667 N m de couple, accouplé à une boîte de vitesses robotisée à six rapports Holinger, commandée par des palettes au volant.

Caractéristiques techniques[10]
Brabham BT62R
Moteur V8
Admission atmosphérique
Cylindrée (cm3) 5 387
Puissance maximale (ch) 710
au régime de (tr/min) 7 400
Couple maximal (N m) 667
au régime de (tr/min) 6 200
Boîte de vitesses Robotisée à six rapports Holinger
Transmission Aux roues arrière (propulsion)
Vitesse maximale (en km/h) 340
0-100 km/h (en s) 2,8
Masse à vide (kg EU) 972

FinitionsModifier

  • Signature
  • Celebration[11]

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier

Lien externeModifier