Brüggen

commune allemande
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Frans Brüggen.

Brüggen
Blason de Brüggen
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of North Rhine-Westphalia.svg Rhénanie-du-Nord-Westphalie
District
(Regierungsbezirk)
District de Düsseldorf
Arrondissement
(Landkreis)
Arrondissement de Viersen
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Gerhard Gottwald
Partis au pouvoir CDU
Code postal 41379
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
05 1 66 004
Indicatif téléphonique 0 21 63
Immatriculation VIE
Démographie
Population 16 121 hab. (31/12/2008)
Densité 263 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 14′ 30″ nord, 6° 10′ 56″ est
Altitude 50 m
Superficie 6 125 ha = 61,25 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Voir sur la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Brüggen
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Voir sur la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Brüggen
Liens
Site web www.brueggen.de

Brüggen (en néerlandais : Bruggen) est une municipalité de l'arrondissement de Viersen en Rhénanie-du-Nord-Westphalie en Allemagne.

GéographieModifier

La population de la ville s’élevait à 16 132 habitants au recensement de 2006.

Brüggen est subdivisé en trois communes : Brüggen, Born et Bracht.

HistoireModifier

Appartenances historiques

  Comté de Kessel 950-1307
  Comté de Juliers 1307-1336
  Margraviat de Juliers 1336-1356
  Duché de Juliers 1356-1797
  République cisrhénane (Roer) 1797-1802
  République française (Roer) 1802-1804
  Empire français (Roer) 1804-1813
  Royaume de Prusse (Province de Juliers-Clèves-Berg) 1815-1822
  Royaume de Prusse (Province de Rhénanie) 1822-1918
  République de Weimar 1918-1933
  Reich allemand 1933-1945
  Allemagne occupée 1945-1949
  Allemagne 1949-présent

Les Français y ont battu les Prussiens le [1]. À l’époque où la Roer était un département français, Brüggen était un Chefs-lieux de canton de l’arrondissement de Crevelt.

Brüggen possède un aéroport (code AITA : BGN) et possédait une base de la Royal Air Force jusqu’en 2001. Cette station construite en 1953 a servi de point de départ, pendant la Guerre du Golfe et la Guerre du Kosovo.

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

  1. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p.390