Brélévenez

ancienne commune française

Brélévenez
Brélévenez
Intérieur de l'église de la Trinité.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Côtes-d'Armor
Arrondissement Lannion
Commune Lannion
Statut Ancienne commune
Code postal 22300
Code commune 22017
Démographie
Population 1 099 hab. (1954)
Géographie
Coordonnées 48° 44′ 14″ nord, 3° 27′ 40″ ouest
Historique
Date de fusion 1961
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Côtes-d'Armor
Voir sur la carte administrative des Côtes-d'Armor
City locator 15.svg
Brélévenez
Géolocalisation sur la carte : Côtes-d'Armor
Voir sur la carte topographique des Côtes-d'Armor
City locator 15.svg
Brélévenez
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 15.svg
Brélévenez
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 15.svg
Brélévenez

Brélévenez (en breton Berlevenez) est une ancienne commune, devenue depuis 1961 quartier de Lannion dans le Trégor. Autrefois, les deux communes étaient séparées par le ruisseau Stanco. Sa célèbre église, à laquelle on accède par un escalier de 142 marches, est attribuée aux templiers. Elle sert aussi de logo à la ville.

HistoireModifier

Aujourd'hui[Quand ?] principalement résidentiel, ce quartier autrefois rural a fourni à Lannion une part considérable de la surface nécessaire à l'implantation du CNET dans les années 1960. En 1961, la fusion des deux communes est actée, malgré les réticences d'Ernest Laurent, le maire de l'époque, à la suite d'une consultation populaire. En 1962, "l'ultime moisson de blé est récoltée à Ker-Uhel" où s'élevera la ZUP[1].

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1808   Yves Meudic[2]    
  1961 Ernest Laurent[1]    
Les données manquantes sont à compléter.

DémographieModifier

Évolution démographique
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 5441 4681 4461 3961 3441 2191 099
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini[3])

Lieux et monumentsModifier

  • Église de la Trinité de Brélévenez[4] (XIIe – XIXe siècle), classée Monument historique en 1909[5]. L'église est un magnifique témoin de l'architecture de transition entre l'art roman et l'art gothique[6]. Elle est construite en haut de la colline du Crec'h Tanet ("la colline du feu") dominant la ville. On y accède par un escalier d'environ 140 marches, bordé de maisons d'un côté.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

  • Chapelle Saint Roch (XVe siècle)
  • Chapelle du Rusquet.

Personnalités liées au quartierModifier

RéférencesModifier

BibliographieModifier

Sur les autres projets Wikimedia :