Ouvrir le menu principal
Bréchet.png

Le bréchet, aussi appelée crête sternale ou quille du sternum est chez les oiseaux, un os sur lequel s'insèrent les puissants muscles pectoraux et supracoracoïdiens, nécessaires au vol. Il fait partie du squelette de la cage thoracique et est une extension du sternum.

Il est donc présent chez tous les oiseaux actuels sauf chez certaines espèces incapables de voler comme les Struthioniformes ou les Kakapos (un Psittacidae)[1]. Le bréchet est plus grand pour des oiseaux qui ont une plus grande capacité de voler.

Le bréchet, étant également présent chez les Chiroptères (Chauves-souris), mammifères volants sans parenté directe avec les oiseaux, serait donc une adaptation squelettique au vol battu.

ÉvolutionModifier

Chez certains oiseaux primitifs comme Archeopteryx le bréchet est absent, ce qui suggère que cette espèce fossile n'était pas capable d'effectuer un vol battu[réf. nécessaire][non neutre].

La présence de bréchet est un caractère dérivé, propre aux oiseaux Carinatae (de carina, le nom également donné à la quille du sternum) et aux chiroptères. On le retrouve chez certains dinosaures, ce qui montre que cette innovation évolutive est apparue chez les dinosaures[réf. nécessaire] et que les oiseaux en font partie. Phylogénétiquement, les oiseaux sont en effet considérés comme des dinosaures[non neutre].

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Isabelle Christiane Quemin, Le comportement des psittacidés et ses troubles, , 143 p. (lire en ligne), p. 17