Ouvrir le menu principal

Boxe vietnamienne

Sport de combat.

La boxe vietnamienne, que l'on appelle généralement vo tu do (boxe libre) est une forme de boxe originaire du Sud-Viêt Nam, aire géographique correspondant au lieu de naissance du royaume historique du Funan (Ier siècle de notre ère) et région de peuplement khmer (les khmers khöm); intégrée au Viêt Nam actuel en 1949, à l'époque du protectorat français. Cela a été introduit en Europe par le pionnier Jean Dan Maurice en à Paris.

Il reste peu de trace des terribles combats de vo tu do, les experts et maîtres de différentes pratiques martiales se rencontraient en combat singulier afin de prouver l’efficacité des différentes écoles[réf. nécessaire].

Il y eut différentes périodes concernant le vo tu do. Les premières compétitions étaient les plus dures, les combattants n’avaient pas de protection, et il n’y avait pas d'arbitre ni de limite de temps. Le combat pouvait se terminer par abandon, KO, ou à cause d’une blessure grave. Ces tournois rituels se déroulaient tous les deux ou cinq ans en fonction des provinces du Viêt Nam.

Par la suite les combats se déroulaient par points avec des rounds.

Les derniers combats de vo tu to se sont déroulés en 1971 à Saïgon.

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :