Ouvrir le menu principal

Bouvancourt

commune française du département de la Marne

Bouvancourt
Bouvancourt
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Marne
Arrondissement Reims
Canton Fismes-Montagne de Reims
Intercommunalité Grand Reims
Maire
Mandat
André Hubert
2014-2020
Code postal 51140
Code commune 51077
Démographie
Population
municipale
194 hab. (2016 en diminution de 3 % par rapport à 2011)
Densité 15 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 20′ 20″ nord, 3° 50′ 07″ est
Altitude Min. 85 m
Max. 216 m
Superficie 12,91 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte administrative de la Marne
City locator 14.svg
Bouvancourt

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte topographique de la Marne
City locator 14.svg
Bouvancourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bouvancourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bouvancourt

Bouvancourt est une commune française, située dans le département de la Marne en région Grand Est.

GéographieModifier

LocalisationModifier

La commune est un village rural du Tardenois[1], qui se trouve à 15 lm au nord-ouest de Reims, 40 km à l'est de Soissons.et 31 km de Laon.

Hameaux et écartsModifier

La commune compte ː

  • Vaux-Varennes, en direction d'Hermonville,
  • Châlons-le-Vergeur,
  • Luthernay, ancien fief.
  • L'ancien hameau de Saint-Aubeuf, depuis longtemps disparu et qui était situé dans le massif boisé entre Hermonville, Cormicy et Bouvancourt, n'est plus matérialisé que par une croix de fer, une fontaine et un petit bassin[2].

Communes limitrophesModifier

Communes limitrophes de Bouvancourt
Guyencourt
Ventelay   Hermonville
Pévy

HydrographieModifier

La commune est drainée par :

  • le ruisseau de Bouvancourt, qui se jette, à travers le ruisseau du Moulin, dans la Vesle, sous-affluent de la Seine par l'Aisne.
  • le ruisseau de l'Écrevissière, qui se jette dans le Canal latéral à l'Aisne.

ToponymieModifier

Attestée sous les formes Boviniaci curtis en 870, Bovonis curte avant 966 [3].

Du latin bovis « bovin », à l'origine du nom d'homme germanique Buvinus avec les suffixes familial –iaca et cortem[3].

HistoireModifier

  • La commune est située sur l'un des itinéraires de la Via Francigena, importante voie de pèlerinage médiévale qui qui relie la ville de Canterbury à Rome depuis

L'Hôtel-dieu de Reims a pendant longtemps été le seigneur de Bouvancourt. la visite de l’archevêque Sigéric de Cantorbéry au pape Jean XV en 990[2].

L'Hôtel-dieu de Reims a pendant longtemps été le seigneur de Bouvancourt.


Première Guerre mondiale

Pendant la Première Guerre mondiale, la commune a servi de cantonnement pour les troupes Françaises, ainsi que de lieux de stockage de munitions, notamment d'obus de gros calibre, afin d'alimenter des pièces d'artillerie de 320 et de 240 situées sur les hauteurs utilisées notamment dans le cadre de la Bataille du Chemin des Dames. Une ambulance a soignés les blessés pendant une partie de la guerre et le village a été bombardé par l'armée allemande plusieurs fois durant le conflit[4],[5],[6]

Le village a été décoré de la Croix de guerre 1914-1918 le [7].

Politique et administrationModifier

Rattachements administratifs et électorauxModifier

La commune se trouve dans l'arrondissement de Reims du département de la Marne. Pour l'élection des députés, elle fait partie depuis 1988 de la deuxième circonscription de la Marne.

Elle faisait partie depuis 1801 du canton de Fismes[8]. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, la commune est désormais intégrée au Canton de Fismes-Montagne de Reims.

IntercommunalitéModifier

La commune, antérieurement membre de la communauté de communes Ardre et Vesle, a intégré le 1er janvier 2014, de la communauté de communes Fismes Ardre et Vesle.

En effet, conformément au schéma départemental de coopération intercommunale de la Marne du 15 décembre 2011[9], les anciennes communautés de communes CC des Deux Vallées du Canton de Fismes (9 communes) et CC Ardre et Vesle (11 communes) ont fusionné par arrêté préfectoral du 23 mai 2013, afin de former à compter du 1er janvier 2014 la nouvelle communauté de communes Fismes Ardre et Vesle[10].

Toutefois, le schéma départemental de coopération intercommunale du a prévu la regroupement de cette intercommunalité avec d'autres afin de constituer une communauté urbaine centrée sur Reims et regroupant 144 communes et un e population de 298 046 habitants[11].

C'est ainsi qu'est créé le la communauté urbaine du Grand Reims, dont la commune est désormais membre.

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs[12]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1871 1880 Victor Forquenot de la Fortelle
(1817-1895)[13]
   
Les données manquantes sont à compléter.
1910 1944 Jean Jacquy[14]   Géomètre aux Mines de Blanzy puis agriculteur
Sénateur de la Marne (1933 → 1941)
Député de la Marne (1924 → 1928)
Conseiller général de Fismes (1919 → 1940)
Nommé conseiller départemental en 1943
Président du Conseil départemental (1943-1945)[15]
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 En cours
(au janvier 2017)
André Hubert   Réélu pour le mandat 2014-2020[16],[17]

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[18]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[19].

En 2016, la commune comptait 194 habitants[Note 1], en diminution de 3 % par rapport à 2011 (Marne : +0,76 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
330345341281314312314284278
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
263299286244244220248221237
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
216235231213216222216265202
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
194188172166155157163198197
2016 - - - - - - - -
194--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[20].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

ÉconomieModifier

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

 
Eglise st-FIacre et le cimetière.
  • Église paroissiale Saint-Fiacre de Bouvancourt, comprenant des parties du XIIIe siècle, et un clocher des XIe et XIIIe siècles. Après la Première Guerre mondiale, le bas-coté nord est entièrement refait, ainsi que le bras sud du transept, dont la baie à remplage a été détruite par un obus en 1918[21].
  • Prieuré, au hameau de Châlons-le-Vergeur, ancien prieuré de l’ordre de Malte[2].
  • Le château de Bouvancourt racheté par Mme Chantraine qui en a fait un restaurant pour séminaires ou repas de famille.
  • La chapelle fut bâtie en 1820.
  • Lavoir au hameau de Vaux-Varenne, dans une propriété privée mais visible sans obstacle de l'extérieur[22].

Personnalités liées à la communeModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. « Liste des communes de la Marne par région naturelle » [PDF], Chambre d'agriculture de la Marne (consulté le 10 mars 2019).
  2. a b et c « Bouvancourt », Les communes, Pôle Territorial Fismes Ardre & Vesle (consulté le 9 mars 2019).
  3. a et b Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, Volume 2, Page 911.
  4. « Bouvancourt », Massif de Saint-Thierry 14-18, Un site pour se souvenir, un site pour ne pas oublier… (consulté le 8 mars 2019).
  5. Cliché Lapeyre, Section photographique de l'armée, « Photo : Entre Bouvancourt et Hermonville, près Châlons-le-Vergeur (Marne). Ballons captifs "Saucisses" dans son abri », Fonds des Albums Valois - Albums thématiques - Cat VIII, aviation alliés, Argonnaute - Bibliothèque de documentation internationale contemporaine, (consulté le 6 mars 2019).
  6. Cliché Lapeyre, Section photographique de l'armée, « Photo : Entre Bouvancourt et Hermonville, près Châlons-le-Vergeur (Marne). Ballons captifs "Saucisses" dans son abri », Fonds des Albums Valois - Département de la Somme - Volume 26 bis, Argonnaute - Bibliothèque de documentation internationale contemporaine, (consulté le 6 mars 2019).
  7. Journal officiel du 8 juin 1921, p. 6602.
  8. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. « Schéma départemental de coopération intercommunale de la marne » [PDF], Tout savoir sur votre SDCI, Association nationale des Pôles d'équilibre territoriaux et ruraux et des Pays (ANPP), (consulté le 19 juillet 2015), p. 2.
  10. « Arrêté préfectoral du 23 mai 2013 portant création du nouvel Établissement public de coopération intercommunale issu de la fusion de la Communauté de communes des Deux Vallées du canton de Fismes et de la Communauté de communes Ardre et Vesle », Bulletin d'information et recueil des actes administratifs de la préfecture de la Marne, no 5 ter,‎ , p. 5 (lire en ligne [PDF]).
  11. http://marne.gouv.fr/content/download/11198/79409/file/SDCI%20de%20la%20Marne%2030%20mars%202016.pdf
  12. « Les maires de Bouvancourt », sur http://www.francegenweb.org (consulté le 8 mars 2019).
  13. Almanach Matot-Braine de 1879, p225
  14. « Jean Jacquy (1875-1954) », sur Sycomore, base de données des députés de l'Assemblée nationale.
  15. Journal officiel de l’État français, édition Lois et décrets du 26 mars 1943, p. 873 (lire en ligne).
  16. Liste des maires au 1er août 2008, site de la préfecture de la Marne, consulté le 22 décembre 2008
  17. « Liste des maires du département de la Marne » [PDF], Renouvellement des exécutifs locaux, Préfecture de la Marne, (consulté le 19 juillet 2015).
  18. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  19. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  20. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  21. Raphaëlle Rivière, Michèle Robin-Clerc, « Église paroissiale Saint-Fiacre de Bouvancourt », Inventaire général de la région Champagne-Ardenne, (consulté le 9 mars 2019).
  22. « Petit lavoirs à Bouvancourt (51) », sur http://www.petit-patrimoine.com (consulté le 9 mars 2019).