Ouvrir le menu principal

Bourtzwiller

établissement humain en France

Bourtzwiller
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Alsace
Ville Mulhouse
Conseil de quartier 1
Démographie
Population 20 424 hab. (2019)
Géographie
Coordonnées 47° 46′ 13″ nord, 7° 19′ 16″ est
Localisation
Localisation de Bourtzwiller
Localisation du quartier dans la commune de Mulhouse

Géolocalisation sur la carte : France

Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bourtzwiller

Bourtzwiller est une ancienne commune du Haut-Rhin, aujourd'hui intégrée à la commune de Mulhouse, dont elle constitue le plus peuplé des seize quartiers. Fort de plus de 20 000 habitants, ce quartier constitue à lui seul, le secteur 5[1] du découpage urbain mulhousien.

GéographieModifier

LocalisationModifier

Bourtzwiller est le quartier le plus au nord de Mulhouse, ainsi qu'un des plus vastes. Il est séparé du reste de la ville au sud par l'Ill, la Doller et l'autoroute A36, et est limitrophe des communes de Pfastatt à l'ouest, Kingersheim au nord et Illzach à l'est.

Communes limitrophes du quartier de Bourtzwiller
Kingersheim
Pfastatt   Illzach
Mulhouse
quartiers Doller et Wolf-Wagner

Organisation géographiqueModifier

Le quartier présente aujourd'hui un paysage urbain très contrasté :

  • à l'ouest et au nord, l'habitat résidentiel historique composé essentiellement de pavillons et de petits immeubles forme une continuité avec les communes limitrophes.
  • au centre et au sud, un axe industriel et commerçant, constitué essentiellement de maisons de ville, et irrigué par la ligne no 1 du tramway est en lien direct avec le centre-ville.
  • à l'est, l'habitat résidentiel collectif typique des années 1950 à 1970, et communément appelé BZ pour Bourtzwiller, souffre d'enclavement : à l'est une voie rapide le sépare de la commune limitrophe d'Illzach, au sud un cours d'eau et une autoroute le séparent du reste de Mulhouse.

HistoireModifier

Jusqu'en 1928 : le hameau de BourtzwillerModifier

Un hameau né d'une tuilerieModifier

En 1779, Sébastien Burz obtient de Sébastien Zu-Rhein, seigneur de Pfastatt, l'autorisation de construire une tuilerie en limite du territoire de Mulhouse.

Le hameau qui se développe autour de cette industrie porte rapidement le nom de Burtzdorf. Il compte en 1818 près de soixante-dix maisons, réparties sur les communes d'Illzach, de Pfastatt et de Mulhouse.

À la première activité industrielle du hameau devaient s'en ajouter bien d'autres : filature, tissage, équarrissage[2].

La francisation de la dénomination du hameau en Bourtzwiller apparaît à compter de 1830.

Les fusillés de BourtzwillerModifier

Dans la nuit du 14 au , deux unités allemandes font feu l'une sur l'autre par erreur. Refusant de reconnaître leurs méprises, l'état major accuse les habitants d’être à l’origine de la fusillade. Six civils sont exécutés pour l'exemple[3].

Chaque , leur mémoire est honorée au monument qui leur a été dressé à côté de l’église Saint Antoine.

1928 - 1947 : la commune de BourtzwillerModifier

Une nouvelle commune fidèle à ses origines industriellesModifier

Le village, qui dépasse les 2 100 habitants en 1920, souhaite se libérer de la tutelle administrative d'Illzach en obtenant le statut de commune. À la suite de multiples demandes du comité de séparation conduit par l'industriel Albert Macker, Bourtzwiller est détaché d'Illzach pour devenir une commune indépendante le . Albert Macker en devient le premier maire ; il le restera jusqu'en 1941[4].

La nouvelle commune est organisée autour de son centre de village avec sa place publique, son église et ses commerces, son quartier de maisons bourgeoises à l'ouest, son usine de mécanique au sud, son quartier de maisons ouvrières au sud-est.

Bourtzwiller abrite en effet depuis le début du siècle les ateliers de l'entreprise Aviatik, qui figure parmi les pionniers dans le domaine de l'aéronautique. Le bruit court que le premier avion Boeing, le fondateur de l'entreprise Boeing étant issu de la famille Böing de Dornach, ne serait en réalité qu'un avion de marque Aviatik qui aurait été fabriqué à Bourtzwiller avant d'être transporté en pièces détachées jusqu'à Seattle pour y être reproduit. La production d'avions de marque Aviatik s'est arrêtée après la Première Guerre mondiale. Les locaux ont par la suite abrité l'entreprise Manurhin.

La commune compte 3 504 habitants en 1931, puis 4 206 en 1936[5] : ce dernier chiffre est le plus haut qu'elle ait atteint.

Un rattachement à Mulhouse imposé puis choisiModifier

Durant la Seconde Guerre mondiale et l'Occupation allemande, la commune de Bourtzwiller, comme celles de Brunstatt, Illzach, Pfastatt et Riedisheim, est rattachée à celle de Mulhouse par ordonnance du [2].

La commune ne retrouve son autonomie que le  ; elle est alors fortement sinistrée du fait des combats de la Libération qui ont duré près de deux mois, et ne dispose que de très peu de ressources fiscales.

Estimant ne pouvoir faire face à la reconstruction de la commune, une majorité d'élus souhaite rester dans le giron mulhousien. La population de la commune est consultée sur l'opportunité du rattachement par référendum le . Une majorité (63 %) se dégage pour la fusion avec Mulhouse.

Elle va être préparée par la nouvelle municipalité, conduite par Edmond Baumann, cheminot et un des leaders syndicalistes ouvriers du Haut-Rhin. Élu maire de Bourtzwiller le , il avait fait campagne contre Albert Macker pour le rattachement de la commune à celle de Mulhouse[6].

3 905 habitants sont recensés en 1946[7].

Le Conseil d'État prononce le le rattachement de l'ancienne commune de Bourtzwiller à celle de Mulhouse. L'ancienne place du village est rebaptisée pour l'occasion « place du Rattachement »[8].

Depuis 1947 : un quartier de MulhouseModifier

Article détaillé : Grand ensemble en France.

L'urbanisation de Bourtzwiller, jusqu'alors progressive, s'intensifie à compter de la fin des années 1940 avec la construction de grands ensembles dans toute la partie est de l'ancienne commune – le quartier dit des 420, en référence au nombre de logements construits autour de la rue Pierre-Brossolette en 1964 - 1965, est particulièrement emblématique.

Ces grands ensembles se trouvent rapidement coupés du centre de Mulhouse par la construction de l'autoroute A36 au sud, et de la commune voisine d'Illzach, par la construction d'une voie rapide à l'est (D430).

La mise en service de la ligne 1 du tramway de Mulhouse en 2005 contribue cependant au désenclavement du quartier.

Un vaste plan de requalification urbaine a par ailleurs été lancé en 2007 dans le quartier des 420, dont certains bâtiments sont rasés pour laisser la place à un habitat plus diversifié et à un éco-quartier voué au développement durable. Une partie des anciens locaux de Manurhin sont quant à eux transformés en lofts.

Des problèmes de violences urbaines et de grand banditisme, notamment dans le domaine de trafic de stupéfiants (facilité par la frontière) étant récurrents, le quartier est classé en zone de sécurité prioritaire le [9].

 
L'église Saint-Antoine, côté sud-ouest
 
L'église Saint-Antoine, côté sud-est

Équipements remarquablesModifier

Le quartier de Bourtzwiller dispose de nombreux services publics ou associatifs :

  • crèche municipale
  • écoles maternelles
  • écoles primaires
  • collège
  • tramway
  • bibliothèque
  • centre socio-culturel
  • maison des associations
  • parcs et squares
  • stades
  • piscine
  • déchèterie

Y est également présent un ensemble de commerces couvrant toute la gamme des besoins ordinaires.

Patrimoine et sites remarquablesModifier

 
Intérieur de la chapelle réformée Saint-Marc

La Chapelle Saint-Marc, construite en 1968, abrite un orgue du facteur Kern. Cet orgue néo-baroque avait été réalisé en 1973 pour la chapelle Saint-Pierre (quartier Drouot, Mulhouse). Afin de réduire les coûts du projet, le facteur d'orgues utilisa du métal récupéré sur des tuyaux de l'orgue du temple Saint-Jean de Mulhouse qu'il avait restauré en 1972. Cet instrument a été mis à disposition de la paroisse de Bourtzwiller en et inauguré le de la même année[10].

Bourtzwiller comprend également une mosquée du nom de " Mosquée koba". La Mosquée Koba de Mulhouse Bourtzwiller a été fondée en 2001. Elle est gérée par l'Association Foi & Pratique sise au 69 rue Pierre Brossolette 68200 Mulhouse, l'association existe depuis 1983.Ouverte aux fidèles depuis , la Mosquée Koba à Mulhouse est la première mosquée de la Région Alsace.

Financée par le Conseil Général du Haut-Rhin et par l’association de fidèles musulmans Foi et Pratique, cette Mosquée à Mulhouse se situe en direction du quartier Bourtzwiller non loin du supermarché Prix Bas et face au stade de football du club CSBourtzwiller.

Avec une superficie de 500 m2, la Mosquée Koba peut accueillir plus de 500 personnes avec un bureau, un réfectoire et 2 salles d’ablutions pour hommes et femmes. Recouvert de marbre avec un dôme central de verre, son nom « Koba » signifie coupole.

Ses missions : apporter une lecture de l’Islam conforme aux préceptes du Coran et de son prophète Mohammed Saas.Développé des activités culturelles au sein du quartier favorisant les échanges intercultuels[11]...


RéférencesModifier

  1. Ville de Mulhouse - Secteur 5 Bourtzwiller
  2. a et b source : article rue Sébastien-Bourtz in Les rues de Mulhouse, Conseil consultatif du patrimoine mulhousien, JdM éditions, Mulhouse 2007
  3. « Hommage et souvenir », in Chronique Alsace, no 20, p. 2, Mulhouse, septembre 2010.
  4. sources : articles rue Sébastien-Bourtz et rue Albert in Les rues de Mulhouse, Comité consultatif du patrimoine mulhousien, JdM éditions, Mulhouse 2007
  5. source : Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'EHESS http://cassini.ehess.fr/cassini/fr/html/fiche.php?select_resultat=5391
  6. sources : articles square Edmond-Baumann et place du Rattachement in Les rues de Mulhouse, Comité consultatif du patrimoine mulhousien, JdM éditions, Mulhouse 2007
  7. source : Des villages de Cassini aux villages d'aujourd'hui sur le site de l'EHESS http://cassini.ehess.fr/cassini/fr/html/fiche.php?select_resultat=5391
  8. source : article place du Rattachement in Les rues de Mulhouse, Comité consultatif du patrimoine mulhousien, JdM éditions, Mulhouse 2007
  9. MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET MINISTÈRE DE L’INTÉRIEUR - Jeudi - DOSSIER DE PRESSE CONJOINT - Création de 49 nouvelles Zones de Sécurité Prioritaires (ZSP) - page 32 - MULHOUSE (68) QUARTIERS BOURTZWILLER, LES COTEAUX ET DROUOT
    - Présentation des quartiers :
    Le quartier de Bourtzwiller est situé au nord de Mulhouse et est desservi par le tramway. Il est composé de logements individuels et d’habitats collectifs. Le périmètre envisagé pour cette ZSP comprendra le quartier Bourtzwiller, et pourra être étendu aux quartiers des Coteaux et de Drouot situés respectivement au sud et à l’est de la ville.
    - Diagnostic de la délinquance :
    La position frontalière de la ville de Mulhouse en fait une plaque tournante du grand banditisme organisant des trafics de biens précieux et de stupéfiants. Le développement de cette économie souterraine associé à un esprit de contestation des institutions entraîne des phénomènes récurrents de violences urbaines.
  10. http://decouverte.orgue.free.fr/orgues/murfmarc.htm
  11. « Mosquée Koba Mulhouse », sur www.mulhouse-guide.fr (consulté le 9 juin 2019)