Ouvrir le menu principal

Boulevard des Filles-du-Calvaire

boulevard de Paris, France

3e, 11e arrts
Boulevard des Filles-du-Calvaire
Image illustrative de l’article Boulevard des Filles-du-Calvaire
Vue vers le nord.
Situation
Arrondissements 3e
11e
Quartiers Enfants-Rouges
Saint-Ambroise
Début Rue du Pont-aux-Choux et rue Saint-Sébastien
Fin Rue Oberkampf et rue des Filles-du-Calvaire
Morphologie
Longueur 210 m
Largeur 36,20 m
Historique
Création 1670
Dénomination Filles-du-Calvaire
Géocodification
Ville de Paris 3658
DGI 3642

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Boulevard des Filles-du-Calvaire
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

Cette voie fait la séparation entre le 3e arrondissement et le 11e arrondissement de Paris.

Sommaire

Situation et accèsModifier

Il fait partie de la chaîne des Grands Boulevards constituée, d'ouest en est, par les boulevards de la Madeleine, des Capucines, des Italiens, Montmartre, Poissonnière, Bonne-Nouvelle, Saint-Denis, Saint-Martin, du Temple, des Filles-du-Calvaire et Beaumarchais.

Le boulevard des Filles-du-Calvaire est une voie bordée de platanes entre le boulevard Beaumarchais qu'il prolonge et le boulevard du Temple.

Article principal : Boulevards parisiens.

Ce site est desservi par la station de métro Filles du Calvaire.

Origine du nomModifier

Elle porte le nom du couvent des Filles-du-Calvaire qui y était situé.

HistoireModifier

Il fit partie du « boulevard de la Porte-Saint-Antoine », avant de prendre le nom de la rue voisine (rue des Filles-du-Calvaire).

Les filles du Calvaire ou Bénédictines de Notre-Dame du Calvaire ou Calvairiennes sont une congrégation religieuse de la famille bénédictine fondée en 1617 par Antoinette d'Orléans-Longueville (1572-1618) et le capucin réformateur français, François Leclerc du Tremblay, en religion le père Joseph (1577-1638).

Cette voie fait partie des cours qui furent constituées, à partir de 1670, sur l'emplacement du rempart et du fossé de l'enceinte de Charles V.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

ChansonModifier

Une chanson interprétée par Elsa Lunghini est consacrée à ce boulevard sur son album Elsa Lunghini, en 2008.

SourcesModifier

  • Les ouvrages cités en bibliographie.

RéférencesModifier

BibliographieModifier