Ouvrir le menu principal

Boulevard Saint-Marcel

boulevard de Paris, France

5e, 13e arrts
Boulevard Saint-Marcel
Image illustrative de l’article Boulevard Saint-Marcel
Vue vers le boulevard de l'Hôpital.
Situation
Arrondissements 5e
13e
Quartiers Salpêtrière
Jardin-des-Plantes
Début 42, boulevard de l'Hôpital
Fin 23, avenue des Gobelins
Voies desservies 4
Morphologie
Longueur 750 m
Largeur 40 m
Historique
Création (DUP)
Dénomination
(confirmation)
Géocodification
Ville de Paris 8912
DGI 8690

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Boulevard Saint-Marcel

Le boulevard Saint-Marcel est une voie des 5e et 13es arrondissement de Paris

Situation et accèsModifier

Il est situé dans le quartier de la Salpêtrière et le quartier du Jardin-des-Plantes.

Le boulevard est accessible par les lignes de    à la station Les Gobelins et    à la station Saint-Marcel, ainsi que par plusieurs lignes de bus RATP   RATP 27 47 91.

Origine du nomModifier

Son nom lui vient du faubourg Saint-Marcel que traverse le boulevard.

Le faubourg tire son nom de la collégiale Saint-Marcel, réputée pour avoir accueilli la sépulture de saint Marcel, ancien évêque de Paris, mort en 436[1].

HistoriqueModifier

 
Le boulevard vers 1864-1870 (photographie probable de Charles Marville).

Le , un décret déclare d'utilité publique la création d'un boulevard, dit de Saint-Marcel, dans la continuation du boulevard du Montparnasse jusqu'au boulevard de l'Hôpital[2]. Le , la partie située à l'est de l'intersection de la rue de Lourcine (actuelle rue Broca) et du boulevard Arago conserve son nom, alors que la partie à l'ouest devient le boulevard de Port-Royal[3].

L'église était située à l'angle sud que forment aujourd'hui le boulevard Saint-Marcel et l'avenue des Gobelins, en bordure de l'ancienne voie romaine. Cette collégiale a disparu en 1806. L'église reconstruite dans les années 1990 est désormais située boulevard de l'Hôpital[4] et abrite un reliquaire contenant des restes du saint[5].

Le percement du boulevard dans les années 1860, nécessite le déplacement du marché aux chevaux[6].

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

Notes et référencesModifier

  1. Jacques Hillairet, Dictionnaire historique des rues de Paris, Éditions de Minuit, p. 460-462.
  2. Adolphe Alphand (dir.), Adrien Deville et Émile Hochereau, Ville de Paris : recueil des lettres patentes, ordonnances royales, décrets et arrêtés préfectoraux concernant les voies publiques, Paris, Imprimerie nouvelle (association ouvrière), (lire en ligne), « Décret du 17 octobre 1857 », p. 302.
  3. Adolphe Alphand, Adrien Deville et Émile Hochereau, « Arrêté du 19 août 1864 », p. 352 [lire en ligne].
  4. « Église Saint-Marcel », paroisse.saintmarcel.free.fr.
  5. Bernard Vespierre, Guide du Paris médiéval. Histoire de Paris, L'Harmattan, 2006, 240 p. (ISBN 9782296008090).
  6. Analyse diachronique de l'espace urbain parisien : approche géomatique (ALPAGE).