Ouvrir le menu principal

Boulevard Romain-Rolland

boulevard de Paris, France

14e arrt
Boulevard Romain-Rolland
Image illustrative de l’article Boulevard Romain-Rolland
Vue depuis la porte de Montrouge en direction de la porte de Châtillon.
Situation
Arrondissement 14e
Quartier Petit-Montrouge
Début Avenue du Docteur-Lannelongue
Fin Boulevard Adolphe-Pinard
Morphologie
Longueur 1 160 m
Largeur 16 m
Historique
Dénomination 1946
Géocodification
Ville de Paris 8305
DGI 8332

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
boulevard Romain-Rolland
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

Le boulevard Romain-Rolland est une voie du 14e arrondissement de Paris, en France.

Situation et accèsModifier

Le boulevard Romain-Rolland est une voie publique située dans le 14e arrondissement de Paris, à l'extérieur du boulevard périphérique auquel elle est parallèle. Le boulevard débute dans la prolongation de l'avenue du Docteur-Lannelongue, au niveau de l'intersection avec la rue François-Ory de Montrouge, puis traverse les portes d'Orléans et de Montrouge, et se termine au niveau de la porte de Châtillon. Il est prolongé vers l'ouest par le boulevard Adolphe-Pinard.

Le boulevard forme la frontière de Paris avec la commune de Montrouge ; les maisons sur le côté sud du boulevard se trouvent à Montrouge. Le côté nord du boulevard est adjacent au boulevard périphérique, dont il est séparé par un mur anti-bruit seulement entre la porte d'Orléans et la porte de Châtillon.

Origine du nomModifier

 
Romain Rolland, en 1914.

Le boulevard est nommé en honneur de Romain Rolland (1866-1944), écrivain français et lauréat du prix Nobel de littérature.

HistoriqueModifier

La partie comprise entre la rue de la Légion-Étrangère et l'avenue de la Porte-de-Châtillon provient de l'ancien chemin vicinal no 3 de la commune de Montrouge qui fut annexé dans la voirie de Paris en 1925[1].

Entre la rue de la Légion-Étrangère et l'avenue de la Porte-de-Montrouge a porté jusqu'en 1934[pas clair] le nom de « rue Lakanal », puis celui de « rue François-Ory » jusqu'en 1946.

La partie appelée précédemment « chemin du Reposoir » s'était appelée avant 1926 « rue Ledru-Rollin ».

Le boulevard est réaménagé en 1960 lors de la construction du boulevard périphérique faisant ainsi disparaitre ou englobant une partie des rues du Colonel-Gillon, de Fontenay, Gutenberg, Hortense et Saint-Albin et une partie de l'impasse Plet, toutes situées sur la commune de Montrouge.

AnnexesModifier