Boulevard Gabriel-Guist'hau

voie de Nantes, France

Boulevard Gabriel-Guist'hau
Image illustrative de l’article Boulevard Gabriel-Guist'hau
Statue d'Ange Guépin
Situation
Coordonnées 47° 12′ 57″ nord, 1° 33′ 55″ ouest
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Ville Nantes
Quartier(s) centre-ville
Hauts-Pavés - Saint-Félix
Début rue Mondésir
Fin place Delorme
Morphologie
Type Boulevard
Forme rectiligne
Longueur 460 m
Largeur 25 m
Histoire
Anciens noms Cours du Peuple
Boulevard Delorme
Géolocalisation sur la carte : Loire-Atlantique
(Voir situation sur carte : Loire-Atlantique)
Boulevard Gabriel-Guist'hau
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Boulevard Gabriel-Guist'hau
Géolocalisation sur la carte : Nantes
(Voir situation sur carte : Nantes)
Boulevard Gabriel-Guist'hau

Le boulevard Gabriel-Guist'hau est un boulevard de Nantes, situé dans les quartiers centre-ville (partie sud) et Hauts-Pavés - Saint-Félix (partie nord), les rues Harouys et Marie-Anne-du-Boccage marquant la limite entre les deux quartiers.

DescriptionModifier

L'artère prolonge au nord la rue Mondésir et s'achève au sud sur la place Delorme. Sur son tracé, elle rencontre les rues du 14-Juillet, Harouys, Marie-Anne-du-Boccage, Descartes, Bertrand-Geslin, Marceau et Cassini.

Les doubles voies de circulation sont séparées par un terre-plein central constitué d'une allée piétonne plantée de chaque côté par une rangée de tulipiers de Virginie, de part et d'autre de laquelle sont disposées des places de stationnement.

HistoireModifier

À l'emplacement de vergers et de moulins, Nicolas de L'Orme, riche bourgeois partisan de la Révolution française, décide de créer un nouveau quartier relié à Graslin et à Saint-Nicolas par de larges percées. En 1789, le « cours du Peuple », planté de 120 ormeaux, aboutit à la nouvelle place Mirabeau. Plus tard, la place et le boulevard, rebaptisés « Delorme » en 1795, deviennent une promenade appréciée des Nantais. Gabriel Guist'hau, maire de Nantes et par trois fois ministre, lui laisse son nom en 1936[1].

Architecture et bâtiments remarquablesModifier

  • Statue d'Ange Guépin : le , les autorités rendent un hommage appuyé à l'une des figures de la cité, Ange Guépin (1805-1875). Chirurgien et humaniste. La réalisation de cette statue, initiée par les milieux de la médecine et par les élus de la république, est confiée au sculpteur nantais Charles-Auguste Lebourg et au fondeur Jean-Simon Voruz. Détruite pendant l'Occupation, elle est remplacée à la Libération par un buste de pierre réalisé par le sculpteur Alfred Benon[1].
  • Au no 1 se trouve un immeuble de la fin du XVIIIe siècle construit sur les plans de l'architecte nantais Mathurin Crucy.


SourcesModifier

  1. a et b « Le long des boulevards », panneau de présentation consulté sur site en septembre 2011

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :