Boris Vallée

coureur cycliste belge

Boris Vallée, né le à Verviers, est un coureur cycliste belge, membre de l'équipe continentale professionnelle Bingoal-Wallonie Bruxelles.

Boris Vallée
Deinze - Nokere Koerse, 16 maart 2016, vertrek (B11).JPG
Boris Vallée lors de la Nokere Koerse 2016.
Informations
Surnom
Bobo
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (27 ans)
VerviersVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
Équipes professionnelles

BiographieModifier

 
Boris Vallée à l'issue du Grand Prix de Denain 2015.

Après plusieurs années au sein de la formation belge Color Code-Biowanze Boris Vallée passe professionnel en 2014 et s'engage avec l'équipe Lotto-Belisol. À la fin de la saison 2014, le contrat qui le lie à son employeur est prolongé pour l'année suivante[1].

En 2015, il se classe deuxième du Grand Prix de Denain tout en étant au service des sprinteurs de son équipe que sont André Greipel ou Jens Debusschere sur d'autres courses.

Fortuneo-Vital ConceptModifier

Saison 2016Modifier

À la fin du mois de septembre, son transfert dans l'équipe continentale professionnelle française Fortuneo-Vital Concept est officialisé. Le contrat entre Boris Vallée et Fortuneo-Vital Concept porte sur deux ans[2]. Il compte y obtenir plus de libertés lors des sprints en pouvant y jouer sa carte personnelle[3]. En compagnie de Franck Bonnamour et de Daniel McLay, Emmanuel Hubert compte sur son arrivée pour briller sur les courses d'un jour en Belgique, marché sur lequel le sponsor de l'équipe, Vital Concept, a des ambitions[4].

Avant d'évoluer sur les routes belges, Boris Vallée lance sa saison sur le Tour de San Luis, le Tour du Qatar puis le Tour d'Oman, devant notamment cohabiter avec les autres sprinteurs de l'équipe, Yauheni Hutarovich et McLay. Fin mars, il découvre le GP E3 avant de décrocher une place la semaine suivante sur le GP de l'Escaut (16e). Il s'adjuge deux étapes du Tour de Bretagne en avril, une sur la Ronde de l'Oise puis sur le Tour de Wallonie en juillet. Le 21 août, il échoue au pied du podium sur le Grand Prix Jef Scherens.

Saison 2017Modifier

Pour sa deuxième saison sous le maillot de l'équipe française, il connait une nouvelle 4e place sur la troisième étape du Tour de Normandie en mars puis sur le GP de Denain en avril. Le 22 août, il termine 6e du Grand Prix de la ville de Zottegem[5]. Deux jours plus tard, sa signature pour les saisons 2018 et 2019 au sein de l'équipe continentale professionnelle belge Wanty-Groupe Gobert est annoncée.

Wanty-Groupe GobertModifier

Saison 2018Modifier

Au sortir d'une saison assez difficile, il se réjouit de retrouver une équipe belge, plus proche de son domicile, à l'esprit familial et sans barrière de la langue pour faciliter son intégration[6]. Il connait sa première place sur le GP Bruno Comini (16e) où son équipe place cinq coureurs dans le top 20. Début avril, il prend la 5e place sur la première étape du Circuit de la Sarthe. En mai, il décroche des accessits sur le Grand Prix Criquielion (8e) puis sur la quatrième étape du Tour de Norvège (9e). Fin août, il se classe onzième du Circuit Mandel-Lys-Escaut. Il clot sa saison sur le Tour du lac Taihu où, flirtant avec la victoire (2e à deux reprises, 3e et 4e d'étape), il remporte le classement général.

Lors de cette saison, il délaisse ponctuellement les sprints au profil d'un travail collectif, notamment au Tour de Luxembourg remporté par son coéquipier Andrea Pasqualon ou sur le Circuit de la Sarthe où son équipe réalise un doublé avec Guillaume Martin et Xandro Meurisse[7].

Saison 2019Modifier

Gêné par des problèmes respiratoires, il se fait opérer des sinus fin octobre 2018 afin d’élargir des canaux affligés de sévères rétrécissements[8]. Il décroche des places dès le mois de février, 9e du Trofeo Palma puis 6e d'étape sur le Tour d'Oman. En avril, sur la première étape du Circuit de la Sarthe, seul Mathieu van der Poel le précède. Le lendemain, il termine 4e lors d'une nouvelle arrivée groupée. Il prend également la 4e place de la première étape du Tour de l'Ain. En juin, il accroche trois cinquièmes places, à deux reprises lors du ZLM Tour puis lors de Halle-Ingooigem. Il entre à nouveau dans le top 10 lors du BinckBank Tour (9e d'étape), du Tour Poitou-Charentes en Nouvelle-Aquitaine (9e d'étape et 13e au général), du Tour de Grande-Bretagne (6e d'étape) ou encore lors du GP d'Isbergues (7e). Comme en 2018, il clot sa saison sur le Tour du lac Taihu avec une collection de places d'honneur sans parvenir à remporter cette fois le classement général, précédé par Dylan Kennett.

Bingoal-Wallonie BruxellesModifier

Saison 2020Modifier

Pour la saison 2020, Boris Vallée rejoint l'équipe continentale professionnelle belge Bingoal-Wallonie Bruxelles et réintègre le groupe dont il a connu l’équipe de développement en 2012 et 2013[9]. Il y compense notamment le départ de coureurs rapides dont Justin Jules, Emīls Liepiņš et Kenny Dehaes.

Palmarès et classements mondiauxModifier

 
Podium de l'édition 2015 du Grand Prix de Denain : Boris Vallée (2e), Nacer Bouhanni (1er) et Rudy Barbier (3e).

PalmarèsModifier

Classements mondiauxModifier

Année 2012 2013 2014 2015
UCI World Tour 215e[10] 193e[11]
UCI Europe Tour 562e[12] 185e[13]

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Du 1er janvier 2016 au 30 juin 2017
  2. Du 1er juillet 2017 au 31 décembre 2017

RéférencesModifier

  1. « Saison 2015 - La Lotto-Soudal avec 28 coureurs », sur cyclismactu.net, (consulté le 26 octobre 2014)
  2. « Boris Vallée rejoint Fortuneo », sur eurosport.fr,
  3. « Boris Vallée : « Une opportunité que je devais saisir » », sur culturesport.net, (consulté le 14 avril 2019)
  4. « Boris Vallée, 22 ans, rejoint l’équipe Fortuneo-Vital Concept », sur lavenir.net, (consulté le 14 avril 2019)
  5. Francis Spruyt, « GP Stad Zottegem : Classement », sur directvelo.com, (consulté le 24 août 2017)
  6. « Transferts : Boris Vallée quitte Fortuneo pour Wanty-Groupe Gobert », sur velo-club.net (consulté le 14 avril 2019)
  7. « Boris Vallée : « L’équipe Est Toujours Contente De Moi » », sur cyclismerevue.be, (consulté le 14 avril 2019)
  8. Grégory Ienco, « Boris Vallée voit 2019 avec envie : « Un coup de fouet moral » », sur cyclismerevue.be,
  9. « L’équipe Wallonie-Bruxelles met le cap sur le futur », sur wbca.be,
  10. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  11. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  12. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  13. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :