Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Simon et Gontcharov.
Boris Simon-Gontcharov
Naissance
Malzéville, près de Nancy
Décès
Saint-Cloud (Hauts-de-Seine)
Activité principale
Écrivain et traducteur
Auteur
Langue d’écriture Drapeau : France Français

Œuvres principales

Boris Simon-Gontcharov, né le à Malzéville, en Lorraine et mort à Saint-Cloud le , était un peintre, un écrivain et un traducteur français.

Sommaire

FamilleModifier

Sa famille est française par son père, Pol Simon, chef de travaux de mathématiques à Nancy, passionné d'art et de littérature, et russe par sa mère, Elisabeth Gontcharov, (l'écrivain Ivan Gontcharov était son arrière-grand-oncle). En raison de la Première Guerre mondiale, de la Révolution russe et de ses conséquences, Boris et son frère aîné Sacha sont restés chez leur grand-mère maternelle russe, de 1914 à 1921.

BiographieModifier

En khagne, à Nancy, Boris s'est lié d'amitié avec l'écrivain Henri Thomas qu'il a connu au lycée Poincaré de Nancy et tous deux ont entretenu une longue correspondance jusqu'en 1943. Boris Simon-Gontcharov fut l'auteur de romans scouts pour la jeunesse.

Son œuvre la plus connue est un témoignage sur le Mouvement Emmaüs fondé par l'Abbé Pierre. Son récit écrit depuis 1952, Les Chiffonniers d'Emmaüs, publié en 1954, fut dès sa parution adaptée au cinéma, et projetée en 1955.

Boris Simon est également connu comme traducteur de l'allemand, en particulier pour des œuvres de Thomas Bernhard. Les trois autres frères de Boris ont également eu des activités littéraires ou artistiques. L'aîné, Sacha Simon (1908-1988), a été grand reporter et écrivain. Louis, né en 1911, également auteur de romans scouts, a écrit des chansons connues, mises en musique par César Geoffray. Le cadet, Romain (1916-2007) a été un très grand illustrateur animalier pour la jeunesse.

ŒuvresModifier

  • Un duel, fantaisie burlesque en 1 acte (1941)
  • La Fleur d'éternelle félicité, féerie dramatique en 5 actes (1944)
  • Les Semeurs de sel, jeu burlesque (1945)
  • Dans le vent du plateau (1946)
  • L'Etoile des mages a disparu (1946)
  • Noël du complot diabolique, mystère en trois actes (1946)
  • Le Maître lorrain Victor Prouvé (1947)
  • La Combe aux loutres (1950)
  • Passage de l'homme-chat (1952)
  • Les Chiffonniers d'Emmaüs (1954), adaptée au cinéma en 1955
  • Le Poids des autres (suite des Chiffonniers d'Emmaüs) (1955)
  • Les Anges fous (1958)
  • Le Cavalier bleu (1959)

Liens externesModifier