Boris Delocque-Fourcaud

Boris Delocque-Fourcaud
Naissance
Pau
Décès (à 77 ans)
Origine Drapeau de la France France
Allégeance Drapeau français République française
Drapeau de la France
Grade Colonel
Années de service 1941-1950
Conflits Seconde Guerre mondiale

Jean-Henri-Boris Delocque-Fourcaud (1904-1980) est un résistant et militaire français, fondateur et premier commandant de l'unité de transport et de liaison des services spéciaux français (SDECE).

Il est le demi-frère du colonel Pierre Fourcaud, directeur général adjoint du SDECE de 1946 à 1956

RésistanceModifier

Boris Delocque-Fourcaud est né le à Pau (Basses-Pyrénées).

En , il prend la relève de son frère Pierre Fourcaud sous le pseudo Froment à la tête du réseau de résistance Brutus, avant, à son départ pour Londres, de laisser cette responsabilité à Eugène Thomas[1], dirigeant du comité d'action socialiste.

En 1943, il rejoint les forces aériennes françaises libres. Il est affecté dans l'escadron 611 de la RAF.

Soutien aérien des services spéciauxModifier

Il fut le fondateur de l'escadrille des services spéciaux en 1944 à Alger et devint le premier commandant de l'ELA 1/56, support aérien du Service de documentation extérieure et de contre-espionnage (SDECE), jusqu'en 1950.

En 1950, le colonel Roussillat lui succède à la tète de l'ELA 1/56 et commandant de la base aérienne de Persan-Beaumont.

il prend sa retraite de l'armée de l'Air en 1954.

Boris Delocque-Fourcaud est mort le .

DécorationsModifier

Par décret du Président de la République en date du , il est décoré de la médaille de la Résistance française avec rosette[2].

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier