Bordeaux-Paris 1910

Bordeaux-Paris 1910 est la 20e édition de la course cycliste Bordeaux-Paris qui se déroula les 14 et .

Bordeaux-Paris 1910
Image dans Infobox.
Tour d'honneur d'Émile Georget après sa victoire de Bordeaux-Paris 1910[1].
Généralités
Course
20e Bordeaux-Paris
Date
14 et 15 mai 1910
Distance
591 km
Pays traversé(s)
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Coureurs au départ
26
Coureurs à l'arrivée
12
Vitesse moyenne
32.203 km/h
Résultats
Vainqueur

La victoire finale revient à Émile Georget qui s'échappe, vraisemblablement à la suite d'une chute d'une partie du peloton, dès Angoulême à plus de 465 kilomètres de l'arrivée. Il est chassé durant toute la course par Cyrille Van Hauwaert et Louis Trousselier qui se sont partagé les trois éditions précédentes. Van Hauwaert, pris dans la chute d'Angoulême et luttant sur une machine trop petite pour sa taille, finit par abandonner près de Mer à 165 kilomètres de l'arrivée et Trousselier rejoint Émile Georget à une centaine de kilomètres de l'arrivée, peu après le contrôle d'Orléans. Émile Georget parviendra à distance Louis Trousselier entre Versailles à Dourdan, à une quinzaine de kilomètres du Parc des Princes où il franchit la ligne en vainqueur avec une douzaine de minutes d'avance[1].

ItinéraireModifier

Cette 20e édition reprend un itinéraire classique. Pour la deuxième année consécutive, l'arrivée n'est plus jugée à Ville-d'Avray mais sur le vélodrome du Parc des Princes. La course est ponctuée des points de contrôle fixes et volants suivants[2] :

Ville Adresse Type Distance du départ Distance à l'arrivée
Bordeaux Café du Commerce, allées de Tourny Contrôle de départ km 591 km
Bordeaux Quatre-Pavillons, en face de la propriété Journu Départ réel km 591 km
Libourne Café de l'Orient Contrôle volant
Barbezieux Route de Bordeaux Contrôle volant
Angoulême Café Morchon, route de Bordeaux Contrôle fixe 127 km 464 km
Ruffec Hôtel de France Contrôle fixe 169 km 422 km
Couhé-Vérac Hôtel Fradet sœurs Contrôle fixe 200 km 391 km
Poitiers Modern Hôtel, face à la gare Contrôle fixe 235 km 356 km
Châtellerault Café du Commerce Contrôle fixe 268 km 323 km
Sainte-Maure Hôtel de l'Étoile Contrôle fixe 304 km 287 km
Tours Café des Sports Contrôle fixe 339 km 252 km
Amboise Café Belle-Vue, face au pont Contrôle volant
Blois Café du Commerce, sur le quai Contrôle fixe 400 km 191 km
Beaugency Café Beaupuis Contrôle volant
Orléans Hôtel du Berry, face à la gare Contrôle fixe 455 km 136 km
Angerville Café de l'Agriculture Contrôle volant
Dourdan Hôtel de Lyon Contrôle fixe 553 km 38 km
Buc Aqueduc Contrôle volant
Paris Parc des Princes Arrivée 591 km km

Primes et dotationsModifier

La course était entièrement dotée par l'organisateur, le journal L'Auto en fonction du classement général à l'arrivée selon la répartition suivante[2] :

Classement Prime
1er 2.500 francs
2e 1.000 francs
3e 600 francs
4e 400 francs
5e 200 francs
De la 6e à la 10e place 100 francs
Total 5.200 francs

Un prix spécial de 100 francs était également proposée par la direction du Parc des Princes pour le coureur effectuant à l'arrivée le meilleur temps sur le kilomètre final[2]. Cette prime fut remportée par Léon Georget[1].

Classement général finalModifier

Classement final général
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Émile Georget   France La Française-Continental en 18 h 23 min 25 s
2e Louis Trousselier   France Alcyon-Dunlop à 11 min 35 s
3e Léon Georget   France La Française-Continental à h 27 min 5 s
4e Augustin Ringeval   France Sans équipe (cycles Ringeval) à h 10 min 40 s
5e François Lafourcade   France Sans équipe (cycles Pannetton) à h 22
6e Georges Fleury   France Sans équipe (cycles Monteil) à h 57
7e Émile Lachaise   France Sans équipe (cycles Pannetton) à h 7
8e Lucien Roquebert   France Sans équipe (cycles Cazenave) à h 42
9e Albert Baudet   France Le Globe-Dunlop à h 2
10e Gabriel Mathonat   France Sans équipe (cycles Labor) à h 47
11e Lucien Leman   France Sans équipe (cycles Pannetton) à h 12
12e Doury   France Sans équipe (cycles Blanchet) à h 12

Notes et référencesModifier