Bonaventura Bassegoda i Musté

architecte catalan

Bonaventura Bassegoda i Musté (Barcelone, 1896 - Barcelone, 1987)[1] fut un architecte catalan, fils de l'architecte et écrivain Bonaventura Bassegoda i Amigó et père de l'architecte Joan Bassegoda i Nonell[2]. Il est considéré en Espagne comme l'un des grands spécialistes du béton armé[2].

BiographieModifier

Il fut professeur et secrétaire perpétuel de l'École d'architecture de Barcelone[1]. Durant la guerre civile espagnole il construisit des refuges, qui lui causèrent des problèmes lors de la victoire des franquistes en 1939[2]. Il réalisa l'École Garcia Fossas, à Igualada, promue par les frères Garcia Fossas (en)[1]. En 1943 il conçut le baldaquin de l'autel majeur de l'église de Santa Maria d'Igualada (en)[3] et dessina la chapelle dédiée au Sacré Cœur de Jésus, inaugurée en 1946 dans ce temple. Dans la même ville il réalisa la place de la croix construite en 1954[4].

Il réalisa le Marché de Guinardó, inauguré en 1954[2], édifice qui fut proposé à la destruction en 2009 par la mairie de Barcelone, conservant seulement la tour d'entrée, mais détruisant l'immense nef et les cinq grands arcs en béton de 30 mètres[2].

Il Publia diverses monographies et fut membre de l'Académie royale des sciences et des arts de Barcelone et commandeur de l'ordre d'Alphonse X le Sage[1].

Œuvres écriteModifier

  • Voltes primes en formigo armat (1936) (Voûtes minces en béton armé)
  • La bóveda catalana (La voûte catalane)
  • Tratamiento eléctrico de los terrenos (1950) (Traitement électrique des terrains)
  • Equivalencias catalanas en el léxico de la construcción (1966) (Équivalences catalanes dans le lexique de la construction)
  • Nuevo glosario (1976) (Nouveau glossaire)

Notes et référencesModifier