Ouvrir le menu principal
Bombardement de Darwin
Description de cette image, également commentée ci-après
Explosion du cargo Neptuna lors des bombardements de Darwin le 12 février 1942
Informations générales
Date
Lieu Darwin en Australie
Issue Victoire japonaise
Belligérants
Drapeau de l'Australie Australie
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Empire du Japon Empire du Japon
Commandants
David BlakeChūichi Nagumo
Forces en présence
30 aéronefs
45 navires
242 aéronefs
Pertes
250-320 morts
300-400 blessés
23 aéronefs détruits
10 navires coulés
25 navires endommagés
7 aéronefs détruits

Seconde Guerre mondiale

Batailles

Batailles et opérations de la Guerre du Pacifique
Japon :

Pacifique central :

Pacifique du sud-ouest :

Asie du sud-est :


Guerre sino-japonaise


Front d'Europe de l’Ouest


Front d'Europe de l’Est


Bataille de l'Atlantique


Campagnes d'Afrique, du Moyen-Orient et de Méditerranée


Théâtre américain

Coordonnées 12° 27′ sud, 130° 50′ est

Géolocalisation sur la carte : Australie

(Voir situation sur carte : Australie)
Bombardement de Darwin

Le bombardement de Darwin est l'attaque aérienne japonaise du de la ville de Darwin, dans le Nord de l'Australie. Il s'agit de l'attaque la plus importante jamais perpétrée par une puissance étrangère contre ce pays.

Sommaire

ContexteModifier

Cette action s'inscrit dans la guerre du Pacifique de la Seconde Guerre mondiale et a représenté un choc psychologique important pour la population australienne, plusieurs semaines après le début des hostilités avec le Japon. Quatre porte-avions de la Marine impériale japonaise l’Akagi, le Kaga, le Hiryu et le Soryu, escortés par quatre croiseurs et neuf destroyers, ont déployé leurs escadres aériennes embarqués sous le commandement de Mitsuo Fuchida pour cette opération.

Ces raids ont été les premiers de la centaine de raids aériens contre l'Australie au cours des années 1942 et 1943.

PostéritéModifier

Cet événement est souvent appelé le « Pearl Harbor de l'Australie », bien qu'il y ait des différences entre les deux cas, l'attaque de Pearl Harbor étant une cible militaire plus importante et qu'il y fut largué moins de bombes qu'à Darwin. Néanmoins, comme ce fut le cas à Pearl Harbor, la ville australienne n'était pas préparée, et sera attaquée de nombreuses fois par la suite et des centaines de personnes y trouvèrent la mort.

Le bombardement est représenté à la fin du film Australia (2008).

 
Maison de Darwin endommagée par les bombardements.

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :