Bobby Charles

chanteur de rock'n'roll et de musique cajun

Bobby Charles (de son vrai nom Robert Charles Guidry), né le à Abbeville, Louisiane et mort le , était un auteur-compositeur-interprète américain de rock et blues[1].

Bobby Charles
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
LouisianeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Label
Genre artistique

Cadien de naissance, il grandit en écoutant la musique cadienne et la musique country et western de Hank Williams. À 15 ans, il entend le morceau Goin’ Home de Fats Domino à la radio, expérience qui viendra « changer sa vie à jamais »[2].

Charles a contribué à développer un genre musical qui sera connu comme le « swamp rock », ou « rock du bayou ». Il est le compositeur des succès See You Later, Alligator, interprété avec succès par Bill Haley and the Comets, et Walking to New Orleans, écrit pour Fats Domino.

(I Don't Know Why) But I Do (en), composé par Charles a été un succès phénoménal pour Clarence « Frogman » Henry, repris depuis par plusieurs.

En , le Louisiana Music Hall of Fame (en) reconnaissait la contribution musicale de Bobby Charles en Louisiane.

En 2008, plusieurs enregistrements de Bobby Charles ont disparu lors de l'incendie des studios Universal[3].

Bobby Charles est décédé dans sa demeure près d'Abbeville le [4].

DiscographieModifier

  • 1972 : Bobby Charles (Bearsville Records)
  • 1974 : Better Days: Rare Tracks On Bearsville (Bearsville Records)
  • 1987 : Clearwater (Rice 'n' Gravy Records / Zensor Records)
  • 1994 : Wish You Were Here Right Now (Rice 'n' Gravy Records)
  • 1998 : Secrets of the Heart (Rice 'n' Gravy Records / Stony Plain Records)
  • 2004 : Last Train to Memphis (Rice 'n' Gravy Records / Proper Records UK)
  • 2008 : Homemade Songs (Rice 'n' Gravy Records)
  • 2010 : Timeless (Rice 'n' Gravy Records)

Notes et référencesModifier

  1. Obituary, The Guardian, 16 janvier 2010
  2. (en) Bobby Charles at the Ponderosa Stomp
  3. (en) Jody Rosen, « Here Are Hundreds More Artists Whose Tapes Were Destroyed in the UMG Fire », The New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. (en) Bobby Charles, Louisiana songwriter, dies at 71 - Keith Spera, The Times-Picayune, 15 janvier 2010

BibliographieModifier

  • (en) John Broven, South to Louisiana: Music of the Cajun Bayous, Gretna, La.: Pelican Press, 1983
  • (en) Shane K. Bernard, Swamp Pop: Cajun and Creole Rhythm and Blues, Jackson: University Press of Mississippi, 1996