Bob Lazier

pilote automobile américain
Bob Lazier
Photographie d'un homme blanc, âgé, de profil, en combinaison de pilote grise et violette, vue de profil, en plan américain.
Bob Lazier en 2018 à la course de SVRA Brickyard Vintage Invitational Pro-Am.
Biographie
Nom complet Robert Lazier
Date de naissance
Lieu de naissance Minneapolis (Minnesota)
Date de décès (à 81 ans)
Lieu de décès Denver (Colorado)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Carrière
Années d'activité 1970-1981
Qualité Pilote automobile


Robert Lazier dit Bob Lazier, né le à Minneapolis et mort le à Denver, est un pilote automobile américain.

Il est notamment sacré Rookie of the Year (débutant de l'année) en championnat CART en 1981. Bob Lazier est le père du vainqueur des 500 miles d'Indianapolis 1996, Buddy Lazier, et de Jaques Lazier, aussi pilote automobile.

BiographieModifier

Bob Lazier est l'un des plus grands entrepreneurs de la région de Vail au Colorado, où il arrive dans les années 1960[1]. Il y crée notamment seize commerces en dix-sept ans passés ici, dont le luxueux Tivoli Lodge[2]. Sa passion reste néanmoins la compétition automobile[2]. Il pilote notamment en Formule 5000 dans les années 1970[3].

En 1981, Bob Lazier rejoint le championnat CART, en pleine expansion, chez Fletcher Racing[4]. Durant la saison, il obtient pour meilleurs résultats, deux quatrièmes places sur les ovales de Watkins Glen[5] et de Mexico[6]. Neuvième au classement général, il est le meilleur débutant de l'année, recevant la distinction honorifique de Rookie of the Year[4]. Il participe également aux 500 miles d'Indianapolis cette année-là, signant le treizième meilleur temps en qualifications, avant de subir un problème moteur après 154 tours[4].

En 1982, Bob Lazier s'engage à nouveau pour l'Indy 500[4]. En essais, le pilote Gordon Smiley est victime d'un accident mortel : choqué par cet accident, Buddy, le fils de Bob Lazier alors âgé de treize ans, convainc son père d'arrêter la compétition automobile[4].

Par la suite, il pilote dans des courses de voiture historiques, et co-dirige, entre 2013 et 2017, son équipe Lazier Partners Racing, qui participe à quatre reprises aux 500 miles d'Indianapolis durant cette période[7].

Le , Bob Lazier meurt des suites du Covid-19, à Denver, laissant sa femme, ses trois enfants et plusieurs petits-enfants qui le saluent, le décrivant comme « un héros et un pionnier »[7].

FamilleModifier

Bob Lazier épouse Diana et est le père de Buddy Lazier, vainqueur des 500 miles d'Indianapolis 1996 et champion d'Indy Racing League en 2000, et de Jaques Lazier, auteur d'une victoire en Indy Racing League en 2001[7], ainsi que de sa fille Wendy[1].

Résultats en compétition automobileModifier

Tableau synthétique des résultats de Bob Lazier aux 500 miles d'Indianapolis
Année Écurie Voiture Moteur Qualifications Résultat final
1981   Fletcher Racing   Penske PC-7 Ford-Cosworth DFX V8 (t/c) 13e 19e
1982   Wysard Racing   Eagle 80 Ford-Cosworth DFX V8 (t/c) N'a pas pris part aux qualifications

RéférencesModifier

  1. a et b (en) « Vail hotelier and Indy racing patriarch Bob Lazier dies after battling COVID-19 », sur realvail.com, (consulté le 20 avril 2020)
  2. a et b (en) Dick Hauserman, « The Laziers - Vail's fastest residents » (version du 8 mars 2012 sur l'Internet Archive), sur vaildaily.com,
  3. (en) « Oliver Wins Can-Am Event; Andretti Ends Long Slump », Sarasota Herald-Tribune,‎ , p. 14 (lire en ligne, consulté le 20 avril 2020)
  4. a b c d et e Medhi Casaurang-Vergez, « Décès de Bob Lazier, meilleur Rookie en CART en 1981 », sur autohebdo.fr, (consulté le 20 avril 2020)
  5. (en) « Mears Wins Wild One », Daytona Beach Morning Journal,‎ , p. 18 (lire en ligne, consulté le 20 avril 2020)
  6. (en) « Mears Does It Again. . 1981-10-19. Retrieved 2010-01-25. », Reading Eagle,‎ , p. 23 (lire en ligne, consulté le 20 avril 2020)
  7. a b et c (en) Wayne Sterling et Susannah Cullinane, « Bob Lazier, Indy 500 Starter and 1981 Rookie of the Year, dies at 81 », sur cnn.com, (consulté le 20 avril 2020)

Articles connexesModifier

Lien externeModifier