Blurred Lines

chanson de Robin Thicke, Pharrell Williams et T.I., sortie en 2013

Blurred Lines (littéralement en français Lignes floues) est un single musical de Robin Thicke en collaboration avec Pharrell Williams et T.I., extrait de son quatrième album studio Blurred Lines, sorti en mars 2013. La chanson est très inspirée par la chanson Got to Give It Up de Marvin Gaye, sortie en 1977. Le single est resté six semaines numéro un des ventes en France[1].

Blurred Lines
Description de l'image Blurred Lines logo.png.
Single de Robin Thicke featuring T.I. et Pharrell
extrait de l'album Blurred Lines
Sortie 26 mars 2013
Durée 4:22 (avec T.I.)
3:19 (sans T.I.)
Genre RnB & Funk
Auteur-compositeur Robin Thicke, Pharrell Williams, Marvin Gaye
Producteur Pharrell Williams
Label Star Trak, Interscope, Universal Music

Singles par Robin Thicke

Singles par T.I.

Singles par Pharrell

Les paroles et le clip ont suscité des polémiques au sujet de l'image des femmes et d'une possible incitation au viol et aux violences domestiques.

DéveloppementModifier

Blurred Lines est une chanson écrite par Robin Thicke et Pharrell Williams. Alors que ces derniers sont en studio, Pharrell propose de créer un son similaire à la chanson Got to Give It Up de Marvin Gaye[2]. La chanson est créée en moins d'une heure[3].

AccueilModifier

Accueil critiqueModifier

François Alvarez de Music Story note que Robin Thicke « resurgit aux avant postes avec le tube Blurred Lines alors que sa carrière commençait à sérieusement s'embourber » et que le « joyeux Blurred Lines fait partie de ces hits qui marquent une époque et que l'on resservira immanquablement en gold d'ici quelques années »[4].

ParodiesModifier

Les chanteuses Taryn Southern et Julia Price ont fait une version féminine avec des garçons en sous-vêtements[5].

Le chanteur humoristique Cartman, sous le pseudonyme Sébastien Patoche, a fait une parodie du vidéoclip pour sa chanson La Cartouche[6].

L'émission française Les Guignols de l'info, sur Canal+, ont fait une parodie nommée Gnéhéhé mettant en scène des membres du gouvernement[7].

L'émission québécoise Bye Bye 2013 a fait une parodie, mêlant la chanson aux Femen[8].

Le parodiste "Weird Al" Yankovic a aussi fait une parodie de Blurred Lines[9].

PolémiquesModifier

Plusieurs groupes féministes ou des groupes de soutiens aux victimes de viols dénoncent des paroles et le clip qui encourageraient au viol et aux violences domestiques. La première réaction vient de l'Américaine Lisa Huynh sur son blog Feminist in LA (« Féministe à Los Angeles ») : « cette chanson est dégoûtante même si elle est, il faut le reconnaître, très entraînante »[10]. Elle écrit que « la phrase « I know you want it » n’évoque pas franchement la notion de consentement à l’activité sexuelle »[11]. Huynh relaie d'autres commentaires qu'elle a trouvé sur Internet, comme « 99% de seins, 1% de musique » ou « la musique dans ce porno est à chier »[10].

Au Royaume-Uni, Katie Russell, porte-parole du groupe de soutien aux victimes de viols Rape Crisis, explique que « les paroles de Blurred lines donnent l'impression de glamouriser les violences faites aux femmes. Les paroles ainsi que le clip objectivent et dégradent la femme. Plus dérangeant encore, certaines paroles sont explicitement violentes sexuellement »[12]. Au Canada, Aimee Davison, mannequin et actrice, souligne que la nudité n'est pas le problème en tant que tel mais plutôt le déséquilibre entre hommes et femmes dans le clip[10] : « Les femmes sont clairement utilisées comme des objets pour renforcer le statut des hommes dans la vidéo. Ils sont en position de contrôle parce qu'ils ne sont pas vulnérables –ils sont entièrement vêtus-, alors que les femmes n’ont aucun statut et semblent totalement enclines à être exploitées »[11].

Maura Johnston, du Maura Magazine, relativise la gravité ; elle reconnaît que les paroles sont « problématiques », mais estime qu'elles ne le sont pas plus que d'autres chansons et qu'il s'agit avant tout d'une démarche commerciale qui consiste à provoquer pour attirer[11],[13].

Condamnation pour plagiatModifier

En mars 2015, Robin Thicke et Pharell Wiiliams ont été condamnés à verser 7,4 millions de dollars aux héritiers de la famille de Marvin Gaye à la suite d'une plainte auprès de la justice pour plagiat. Les deux chanteurs ont notamment été reconnus coupables d'avoir enfreint les droits d'auteur de Marvin Gaye[14].

ClipModifier

Pour la chanson, deux clips sont réalisés par Diane Martel[15]. Dans le clip, trois mannequins, Emily Ratajkowski, Jessi M'Bengue et Elle Evans, dansent autour des chanteurs. Dans la version non censurée, elles sont seins nus, seulement vêtues d'un string et de chaussures, alors qu'elles sont habillées pour le clip censuré[10]. Sur CStar, le clip est diffusé avec la signalétique « déconseillé aux moins de 10 ans » en journée.

Comme les paroles, le clip a déclenché des polémiques, au point d'être retiré de YouTube dans sa version non censurée[10].

Par ailleurs, ce clip contribue amplement à la notoriété d'Emily Ratajkowski[16], qui devient alors un sex-symbol.

Ce clip est parodié dans celui de la chanson humoristique La Cartouche de Cartman alias Sébastien Patoche[6].

Classements et certificationsModifier

Classements hebdomadairesModifier

Classement (2013) Meilleure
position
  Afrique du Sud (Airplay Chart)[17] 1
  Allemagne (Media Control AG)[18] 1
  Australie (ARIA)[19] 1
  Autriche (Ö3 Austria Top 40)[20] 1
  Belgique (Flandre Ultratop 50 Singles)[21] 1
  Belgique (Flandre VRT Top 30)[22] 1
  Belgique (Wallonie Ultratop 50 Singles)[23] 2
  Canada (Hot 100)[24] 1
  Colombie (National-Report)[25] 7
  Corée du Sud (GAON Download Chart)[26] 5
  Costa Rica (Top 40)[27] 1
  Danemark (Tracklisten)[28] 2
  Écosse (OCC)[29] 1
  Espagne (Promusicae)[30] 1
  États-Unis (Adult Contemporary)[31] 7
  États-Unis (Adult Pop Songs)[32] 1
  États-Unis (Digital Songs)[33] 1
  États-Unis (Hot 100)[34] 1
  États-Unis (Dance Club Songs)[35] 3
  États-Unis (Latin Airplay)[36] 13
  États-Unis (Latin Pop Songs)[37] 4
  États-Unis (Pop Songs)[38] 1
  États-Unis (R&B/Hip-Hop Airplay)[39] 1
  États-Unis (R&B/Hip-Hop Songs)[40] 1
  États-Unis (Radio Songs)[41] 1
  États-Unis (Ringtones)[42] 1
  Europe (Euro Digital Songs)[43] 1
  Finlande (Suomen virallinen lista)[44] 9
  France (SNEP)[1] 1
  Grèce (Digital Songs)[45] 2
  Hongrie (Dance Top 100)[46] 2
  Hongrie (Editors' Choice Top 100)[47] 1
  Hongrie (Rádiós Top 100)[48] 1
  Irlande (IRMA)[49] 1
  Islande (Tónlist)[50] 1
  Israël (Media Forest)[51] 1
  Italie (FIMI)[52] 2
  Japon (Hot 100)[53] 22
  Liban (Lebanese Top 20)[54] 1
  Luxembourg (Digital Songs)[55] 1
  Mexique (Mexico Ingles Airplay)[56] 1
  Mexique (Monitor Latino)[57] 1
  Norvège (VG-lista)[58] 2
  Nouvelle-Zélande (RMNZ)[59] 1
  Pays-Bas (Nederlandse Top 40)[60] 1
  Pays-Bas (Single Top 100)[61] 1
  Pologne (Classements Singles)[62] 45
  Pologne (Dance Top 50)[63] 2
  Pologne (Top Airplay)[64] 1
  Portugal (Digital Songs)[65] 1
  République tchèque (Radio Top 100 Oficiální)[66] 10
  Roumanie (Top 100)[67] 5
  Royaume-Uni (UK Singles Chart)[68] 1
  Russie (Airplay Top Hit 100)[69] 17
  Slovaquie (IFPI Rádio)[70] 2
  Suède (Sverigetopplistan)[71] 6
  Suisse (Schweizer Hitparade)[72] 1
  Ukraine (Airplay Top 40)[73] 16
  Venezuela (Record Report)[74] 1

Classements annuelsModifier

Classement (2013) Position
  Allemagne (Media Control AG)[75] 2
  Australie (ARIA)[76] 2
  Autriche (Ö3 Austria Top 40)[77] 2
  Belgique (Flandre Ultratop 50)[78] 3
  Belgique (Wallonie Ultratop 40)[79] 6
  Canada (Hot 100)[80] 1
  États-Unis (Hot 100)[81] 2
  États-Unis (Pop Songs)[82] 1
  États-Unis (R&B/Hip-Hop Songs)[83] 2
  États-Unis (Radio Songs)[84] 1
  Hongrie (Dance Top 100)[46] 17
  Hongrie (Editors' Choice Top 100)[47] 1
  Hongrie (Rádiós Top 100)[48] 5
  Israël (Media Forest)[85] 4
  Nouvelle-Zélande (RMNZ)[86] 1
  Pays-Bas (Nederlandse Top 40)[87] 1
  Pays-Bas (Single Top 100)[88] 2
  Royaume-Uni (UK Singles Chart)[89] 1
  Suisse (Schweizer Hitparade)[90] 2

Classements de tous les tempsModifier

Classement Position
  Australie (ARIA)[91] 98
  Belgique (Wallonie Ultratop 40)[92] 34
  France (SNEP)[93] 87
  Nouvelle-Zélande (RIANZ)[94] 25
  Pays-Bas (Nederlandse Top 40)[95] 7
  Pays-Bas (Single Top 100)[96] 26

CertificationsModifier

Pays Certification Date Ventes
  Allemagne (BVMI)[97]   2 × Platine 2013 600 000
  Australie (ARIA)[98]   9 × Platine 2013 630 000
  Autriche (IFPI)[99]   Platine 20 novembre 2013 30 000
  Belgique (BEA Flandre)[100]   Platine 12 juillet 2013 30 000
  Belgique (BEA Wallonie)[101]   Platine 12 juillet 2013 30 000
  Canada (CRIA)[102]   9 × Platine 13 août 2013 720 000
  Danemark (IFPI)[103]   3 × Platine 4 octobre 2013 90 000
  États-Unis (RIAA)[104]   6 × Platine 16 septembre 2013 7 380 000[105]
  France (SNEP)[106]   Diamant 2013
  Italie (FIMI)[107]   4 × Platine 2013 200 000
  Mexique (AMPROFON)[108]   3 × Platine 16 août 2013 180 000
  Norvège (IFPI) (Single)[109]   2 × Platine 2013 20 000
  Norvège (IFPI) (Streaming)[109]   3 × Platine 2013 30 000
  Nouvelle-Zélande (RMNZ)[110]   5 × Platine 19 août 2013 75 000
  Royaume-Uni (BPI)[111]   3 × Platine 23 août 2013 1 630 000[112]
  Suède (GLF)[113]   2 × Platine 11 octobre 2013 80 000
  Suisse (IFPI)[114]   3 × Platine 2013 30 000

Notes et référencesModifier

  1. a et b Lescharts.com – Robin Thicke feat. T.I. + Pharrell – Blurred Lines. SNEP. Hung Medien. Consulté le 3 janvier 2014.
  2. (en) Stelios Phili, « Robin Thicke on That Banned Video, Collaborating with 2 Chainz and Kendrick Lamar, and His New Film », GQ,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. (en) Annie Reuter, « Robin Thicke On His First No. 1, ‘Blurred Lines’: ‘We Didn’t Know It Would Be This Big’ », News Radio,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. François Alvarez, « Chronique de Blurred Lines », Music Story,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. https://www.youtube.com/watch?v=HP9Dp3qNqL0
  6. a et b Atika Nasri, « Sébastien Patoche : La cartouche, le clip délirant à la sauce Robin Thicke », sur purebreak.com, .
  7. https://www.youtube.com/watch?v=V4Td9QTJSRY
  8. https://www.youtube.com/watch?v=rnirPbEYS80
  9. https://www.youtube.com/watch?v=8Gv0H-vPoDc
  10. a b c d et e « Blurred Lines de Robin Thicke, incitation au viol? », Le Vif,‎ (lire en ligne, consulté le )
  11. a b et c Nicolas Beunaiche, « «Blurred Lines»: Le tube de Robin Thicke accusé de glorifier le viol », 20 minutes,‎ (lire en ligne, consulté le )
  12. Judith Samama, « Le titre "Blurred lines" de Robin Thicke et Pharrell Williams accusé de pousser au viol », Grazia,‎ (lire en ligne, consulté le )
  13. (en) Tricia Romano, « ‘Blurred Lines,’ Robin Thicke’s Summer Anthem, Is Kind of Rapey », The Daily Beast,‎ (lire en ligne, consulté le )
  14. Alicia Paulet et AFP agence, « Blurred Lines : Robin Thicke et Pharrell Williams condamnés pour plagliat », Le Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  15. (en) « Robin Thicke – Blurred Lines ft. T.I., Pharrell », sur YouTube, (consulté le )
  16. (en-US) Rolling Stone et Rolling Stone, « 2013's Sex Symbols », sur Rolling Stone, (consulté le )
  17. (en) « TOP 10 AIRPLAY – Week ending // 2013-05-21 », sur Sa-ema.com, (consulté le )
  18. (de) Charts.de – Robin Thicke feat. T.I. + Pharrell - Blurred Lines. GfK Entertainment. PhonoNet GmbH. Consulté le 3 janvier 2014.
  19. (en) Australian-charts.com – Robin Thicke feat. T.I. + Pharrell – Blurred Lines. ARIA Top 50 Singles. Hung Medien. Consulté le 3 janvier 2014.
  20. (de) Austrian-charts.com – Robin Thicke feat. T.I. + Pharrell – Blurred Lines. Ö3 Austria Top 40. Hung Medien. Consulté le 3 janvier 2014.
  21. (nl) Ultratop.be – Robin Thicke feat. T.I. + Pharrell – Blurred Lines. Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch. Consulté le 3 janvier 2014.
  22. (nl) « Blurred Lines – ROBIN THICKE FT. T.I. & PHARRELL WILLIAMS », sur Top30-2.radio2.be, VRT (consulté le ) : « Hoogste notering in de top 30 : 1 »
  23. Ultratop.be – Robin Thicke feat. T.I. + Pharrell – Blurred Lines. Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch. Consulté le 3 janvier 2014.
  24. (en) Robin Thicke - Chart history – Billboard. Canadian Hot 100. Prometheus Global Media. Consulté le 3 janvier 2014.
  25. (es) « TOP NACIONAL – Semana 32. Del 05-08-2013 al 11-08-2013 », sur National-report.com, (consulté le ) NB : featuring J Balvin
  26. (ko) « 2013년 8월 2주차 », sur Gaonchart.co.kr,‎ (consulté le )
  27. (en) « COSTA RICA TOP 40 – August 11, 2013 nº0469 », sur Harly1300.com, (consulté le )
  28. (da) Danishcharts.com – Robin Thicke feat. T.I. + Pharrell – Blurred Lines. Tracklisten. Hung Medien. Consulté le 3 janvier 2014.
  29. (en) Archive Chart. Scottish Singles Top 40. The Official Charts Company. Consulté le 3 janvier 2014.
  30. (en) Spanishcharts.com – Robin Thicke feat. T.I. + Pharrell – Blurred Lines. Canciones Top 50. Hung Medien. Consulté le 3 janvier 2014.
  31. (en) Robin Thicke - Chart history – Billboard. Billboard Adult Contemporary. Prometheus Global Media. Consulté le 3 janvier 2014.
  32. (en) Robin Thicke - Chart history – Billboard. Adult Top 40. Prometheus Global Media. Consulté le 3 janvier 2014.
  33. (en) « Digital Songs for Robin Thicke », sur Billboard.com, Prometheus Global Media (consulté le )
  34. (en) Robin Thicke - Chart history – Billboard. Billboard Hot 100. Prometheus Global Media. Consulté le 3 janvier 2014.
  35. (en) Robin Thicke - Chart history – Billboard. Billboard Hot Dance Club Songs. Prometheus Global Media. Consulté le 3 janvier 2014.
  36. (en) « Latin Airplay for Robin Thicke », sur Billboard.com, Prometheus Global Media (consulté le )
  37. (en) « Latin Pop Songs for Robin Thicke », sur Billboard.com, Prometheus Global Media (consulté le )
  38. (en) Robin Thicke - Chart history – Billboard. Billboard Pop Songs. Prometheus Global Media. Consulté le 3 janvier 2014.
  39. (en) « R&B/Hip-Hop Airplay for Robin Thicke », sur Billboard.com, Prometheus Global Media (consulté le )
  40. (en) Robin Thicke - Chart history – Billboard. Billboard R&B/Hip-Hop Songs. Prometheus Global Media. Consulté le 3 janvier 2014.
  41. (en) « Radio Songs for Robin Thicke », sur Billboard.com, Prometheus Global Media (consulté le )
  42. (en) « Ringtones for Robin Thicke », sur Billboard.com, Prometheus Global Media (consulté le )
  43. (en) « Euro Digital Songs for Robin Thicke », sur Billboard.com, Prometheus Global Media (consulté le )
  44. (en) Finnishcharts.com – Robin Thicke feat. T.I. + Pharrell – Blurred Lines. Suomen virallinen lista. Hung Medien. Consulté le 3 janvier 2014.
  45. (en) « September 14, 2013 – Greece Digital Songs », sur Billboard.com, Prometheus Global Media (consulté le )
  46. a et b (hu) « MAHASZ Dance TOP 100 - 2013 », sur Zene.slagerlistak.hu, Mahasz (consulté le )
  47. a et b (hu) « MAHASZ Editors' Choice TOP 100 - 2013 », sur Zene.slagerlistak.hu, Mahasz (consulté le )
  48. a et b (hu) « MAHASZ Rádiós TOP 100 - radios », sur Zene.slagerlistak.hu, Mahasz (consulté le )
  49. (en) GfK Chart-Track. Irish Singles Chart. Irish Recorded Music Association. Consulté le 3 janvier 2014.
  50. (is) « Netlistinn viku 23, 2013 », sur Tónlist.is (consulté le )
  51. (he) Weekly Charts – International. International Airplay Songs. Media Forest. Consulté le 3 janvier 2014.
  52. (en) Italiancharts.com – Robin Thicke feat. T.I. + Pharrell – Blurred Lines. Top Digital Download. Hung Medien. Consulté le 3 janvier 2014.
  53. (en) « Japan Hot 100 for Robin Thicke », sur Billboard.com, Prometheus Global Media (consulté le )
  54. (en) « Robin Thicke – Chart History », The Official Lebanese Top 20, (consulté le )
  55. (en) « Luxembourg Digital Songs for Robin Thicke », sur Billboard.com, Prometheus Global Media (consulté le )
  56. (en) « May 18, 2013 – June 29, 2013 », sur Billboard.com, Prometheus Global Media (consulté le )
  57. (es) « Del 16 Al 22 de Septiembre del 2013 », sur Monitorlatino.com.mx, RadioNotas (consulté le )
  58. (en) Norwegiancharts.com – Robin Thicke feat. T.I. + Pharrell – Blurred Lines. VG-lista. Hung Medien. Consulté le 3 janvier 2014.
  59. (en) Charts.org.nz – Robin Thicke feat. T.I. + Pharrell – Blurred Lines. RMNZ. Hung Medien. Consulté le 3 janvier 2014.
  60. (nl) Nederlandse Top 40 – Robin Thicke Feat. T.I. + Pharrell - Blurred Lines search results. Nederlandse Top 40. Stichting Nederlandse Top 40. Consulté le 3 janvier 2014.
  61. (nl) Dutchcharts.nl – Robin Thicke feat. T.I. + Pharrell – Blurred Lines. Single Top 100. Hung Medien. Consulté le 3 janvier 2014.
  62. (pl) « BLURRED LINES – Robin Thicke feat. T.I. & Pharrell Williams », sur LP3.polskieradio.pl, Nowe Media, Polskie Radio S.A. (consulté le )
  63. (pl) Listy bestsellerów, wyróżnienia :: Związek Producentów Audio-Video. Dance Top 50. ZPAV.
  64. (pl) « Top airplay – 22.06 – 28.06.2013 », sur LP3.polskieradio.pl, Zpav.pl (consulté le )
  65. (en) « July 27, 2013 – Portugal Digital Songs », sur Billboard.com, Prometheus Global Media (consulté le )
  66. (cs) « RADIO TOP 100 Oficiální – THICKE ROBIN & T.I. & PHARRELL – Blurred Lines », sur Ifpicr.cz, IFPI (consulté le )
  67. (en) « Official Romania chart » (consulté le ) Cf. Week 38
  68. (en) Archive Chart. UK Singles Chart. The Official Charts Company. Consulté le 3 janvier 2014.
  69. (en) « 16/09 – 22/09/2013 », sur Tophitru.com, Contemporary Media (consulté le )
  70. (cs) SNS IFPI. Note: Insérer 201336 dans la liste déroulante. Hitparáda – SK - Rádio - Top 100. IFPI Czech Republic. Consulté le 3 janvier 2014.
  71. (en) Swedishcharts.com – Robin Thicke feat. T.I. + Pharrell – Blurred Lines. Singles Top 60. Hung Medien. Consulté le 3 janvier 2014.
  72. (en) Swisscharts.com – Robin Thicke feat. T.I. + Pharrell – Blurred Lines. Schweizer Hitparade. Hung Medien. Consulté le 3 janvier 2014.
  73. (uk) « TOΠ 40 572 – 2 Вересня 2013 », sur Dr.com.ua (consulté le )
  74. (es) « Venezuela, 29 de Agosto de 2013 – Pop Rock General », sur Recordreport.com, (consulté le )
  75. (de) « Jahrescharts – 2013 », sur Charts.de, Media Control AG (consulté le )
  76. (en) « ARIA Charts - End Of Year Charts – Top 100 Singles 2013 », sur Aria.com.au (consulté le )
  77. (de) « Jahreshitparade Singles 2013 », sur Austriancharts.at, Hung Medien (consulté le )
  78. (nl) « Jaaroverzichten 2013 », sur Ultratop.be/nl, ULTRATOP & Hung Medien / hitparade.ch. (consulté le )
  79. « Rapports annuels 2013 », sur Ultratop.be/fr, ULTRATOP & Hung Medien / hitparade.ch. (consulté le )
  80. (en) « 2013 – Canadian Hot 100 », sur Billboard.com, Prometheus Global Media (consulté le )
  81. (en) « 2013 – Hot 100 Songs », sur Billboard.com, Prometheus Global Media (consulté le )
  82. (en) « 2013 – Pop Songs », sur Billboard.com, Prometheus Global Media (consulté le )
  83. (en) « 2013 – R&B/Hip-Hop Songs », sur Billboard.com, Prometheus Global Media (consulté le )
  84. (en) « 2013 – Radio Songs », sur Billboard.com, Prometheus Global Media (consulté le )
  85. (is) « מצעד ההשמעות השנתי הרשמי של ישראל – השירים הכי המושמעים », sur Mediaforest.biz,‎ (consulté le )
  86. (en) « NZ Top 40 Singles Chart – END OF YEAR CHARTS 2013 », sur Nztop40.co.nz, RIANZ (consulté le )
  87. (nl) « Jaaroverzicht 2013 » [PDF], sur Top40.nl (consulté le )
  88. (nl) « Jaaroverzichten – Single 2013 », sur Dutchcharts.nl, Hung Medien / hitparade.ch (consulté le )
  89. (en) Daniel Lane, « The Official Top 40 Biggest Selling Singles Of 2013 », sur Officialcharts.com, (consulté le )
  90. (de) « Schweizer Jahreshitparade 2013 », sur Hitparade.ch, Hung Medien (consulté le )
  91. (en) « Best of All Time – Singles », sur Australian-charts.com, ARIA (consulté le )
  92. « Top de Tous les Temps – Singles », sur Ultratop.be/fr, ULTRATOP & Hung Medien / hitparade.ch. (consulté le )
  93. « Les Meilleurs – Singles », sur Lescharts.com, Hung Medien (consulté le )
  94. (en) « Best of All Time – Singles », sur Charts.org.nz, Hung Medien (consulté le )
  95. (nl) « Top 2500 », Top40.nl (consulté le )
  96. (nl) « Top Aller Tijden – Singles », sur Dutchcharts.nl, Hung Medien / hitparade.ch (consulté le )
  97. (de) « Gold-/Platin-Datenbank », sur Musikindustrie.de, aberratio GmbH (consulté le )
  98. (en) « ARIA Charts – Accreditations – 2013 Singles », sur Aria.com (consulté le )
  99. (de) « Gold & Platin », sur Ifpi.at (consulté le )
  100. « Goud En Platina - Singles - 2013 », ULTRATOP & Hung Medien / hitparade.ch (consulté le )
  101. « Les Disques d'Or/de Platine - Singles - 2013 », ULTRATOP & Hung Medien / hitparade.ch (consulté le )
  102. (en) « Gold Platinum Database », sur Musiccanada.com (consulté le )
  103. (da) « Certificeringer », sur IFPI.dk (consulté le )
  104. (en) « RIAA – Gold & Platinum Searchable Database – Blurred Lines », sur RIAA.com (consulté le )
  105. (en) Paul Grein, « The Top 10 Albums and Songs of 2013 », sur Music.yahoo.com, (consulté le )
  106. « Certification Blurred Lines », sur Snepmusique.com
  107. (it) « Certificaaioni – Archivio », sur Fimi.it (consulté le ) NB : Cliquer sur "Online", puis sélectionner 27–2013, puis cliquer sur "Avvia la ricerca"
  108. (es) « UniversalMusicMéxico », sur Twitter, Universal Music Mexico, (consulté le )
  109. a et b (no) « IFPI – 2013 », sur Ifpi.no (consulté le )
  110. (en) « NZ Top 40 Singles Chart – 12 AUGUST 2013 », sur Nztop40.co.nz, RIANZ (consulté le )
  111. (en) « Certified Awards », sur Bpi.co.uk (consulté le )
  112. (en) Alan Jones, « Official Charts Analysis: Pharrell Williams hits No.1 with 106k sales », sur Musicweek.com, (consulté le )
  113. (sv) « Veckolista Singlar – Vecka 41, 11 oktober 2013 », sur Hitlistan.se, Grammofon Leverantörernas Förening (consulté le )
  114. (de) « Edelmetall », sur Swisscharts.com, Hung Medien (consulté le )

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

NavigationModifier