Ouvrir le menu principal

Blue Devils de Duke (basket-ball)

équipe de basket-ball de l'Université Duke
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la section basket-ball des Blue Devils de Duke. Pour les autres sections, voir Blue Devils de Duke.
Blue Devils de Duke
Logo du Blue Devils de Duke

Généralités
Fondation 1905
Couleurs
Salle Cameron Indoor Stadium
9 314 places
Championnat actuel NCAA
Entraîneur Mike Krzyzewski
Palmarès principal
National[1] 5
1991, 1992, 2001, 2010, 2015

Maillots

 
Domicile jersey
Domicile jersey
 
Domicile shorts
 
Domicile
 
Extérieur jersey
Extérieur jersey
 
Extérieur shorts
 
Extérieur

L'équipe de basket-ball des Blue Devils de Duke est le programme universitaire de basket-ball représentant l'université Duke. L'équipe est quatrième au classement des victoires dans l'histoire des équipes masculines de basket-ball en NCAA[2], et est entraînée par Mike Krzyzewski.

Duke a remporté 5 championnats NCAA, ce qui en fait la troisième équipe la plus titrée de l'histoire (ex-aequo avec les Tar Heels de Caroline du Nord et les Hoosiers d'Indiana) derrière les Bruins d'UCLA et les Wildcats du Kentucky. L'équipe a également participé à 11 finales et 16 demi-finales (appelées "Final Four" en NCAA). Onze joueurs de Duke ont été nommés Meilleur Joueur de l'Année et 71 ont été sélectionnés à la draft de la NBA. De plus, 36 joueurs de Duke ont été nommés All-Americans (récompense annuelle honorant les meilleurs joueurs NCAA de la saison).

Duke fait partie de la conférence ACC (Atlantic Coast Conference) et en a été champion 21 fois en saison régulière ainsi que 19 fois en championnat. Avant de rejoindre l'ACC, Duke a remporté le titre du championnat de Southern Conference à 5 reprises. En 2008, du fait de ces nombreux succès, ESPN a nommé Duke Programme universitaire de basket-ball le plus prestigieux depuis la saison 1985-1986, précisant que "quelle que soit la mesure du succès, Duke règne sur le basket-ball universitaire depuis l'ère du championnat NCAA à 64 équipes."[3] Depuis, Duke a encore gagné deux titres nationaux en 2010 et 2015.

Chiffres ClésModifier

  • Champions nationaux de NCAA - 5
  • Finalistes - 11
  • Final Four (demi-finales) - 16
  • Elite Eight (quarts de finale) - 20
  • Sweet Sixteen (huitièmes de finale) - 29
  • Particiaptions au championnat NCAA - 40
  • Champions de conférence en saison régulière - 24

Historique de l'équipeModifier

Maillots retirés[4]
Numéro Joueur Année
10 Dick Groat 1952
43 Mike Gminski 1980
24 Johnny Dawkins 1986
35 Danny Ferry 1989
25 Art Heyman 1990
32 Christian Laettner 1992
11 Bobby Hurley 1993
33 Grant Hill 1994
44 Jeff Mullins 1994
31 Shane Battier 2001
22 Jason Williams 2003
23 Shelden Williams 2007
4 J. J. Redick 2007

Adapté à partir des archives de l'université Duke[5]

Création et premiers résultatsModifier

En 1906, Wilbur Wade Card, le directeur sportif de l'université Trinity et membre de la promotion 1900, introduit le basket-ball à Trinity. L'édition du 30 janvier 1906 du Trinity Chronicle présenta ce nouveau sport sur sa première apge. Le premier match de Trinity se solda par une défaite face aux Demon Deacons de l'université de Wake Forest sur le score de 24-10. Le atach a eu lieu au gymnase Angier B. Duke, plus tard connu sous le nom de "The Ark". L'équipe de Trinity remporta son premier titre en 1920, le championnat d'État, en battant l'université d'agriculture et d'ingénierie de Caroline du Nord (Maintenant appelée NC State) par le score de 25-24. Plus tôt dans la saison, l'équipe avait battu les Tar Heels de l'université de Caroline du Nord 19-18 lors du premier match entre ces deux écoles. L'université Trinity devint ensuite l'université Duke.

Billy Werber, de la promotion de 1930, devint le premier joueur All-American de Duke en basket-ball. Le campus ouest de l'université ouvrit cette même année, doté d'un nouveau gymnase qui sera par la suite nommé en l'honneur du coach Card. L'Indoor Stadium ouvrit ses portes en 1940. Il s'agissait initialement d'une "extension" du gymnase. Une partie de son coût a été financée grâce aux recettes de l'équipe de football américain de Duke. En 1972, il sera renommé Cameron Indoor Stadium en l'honneur d'Eddie Cameron, entraîneur de l'équipe entre 1929 et 1942.

En 1952, Dick Groat devint le premier joueur de Duke à être nommé "National Player of the Year" (meilleur joueur de l'année). Duke quitta la Southern Conference pour devenir un membre fondateur de la conférence ACC (Atlantic Coast Conference) en 1953. Alors entraînée par Vic Bubas, l'équipe de Duke fit sa première apparition au Final Four en 1963 et perdit sur le score de 94-75 face à l'université Loyola de Chicago. L'année suivante, l'équipe de Bubas atteignit la finale nationale et perdit face aux Bruins d'UCLA, qui remportèrent le titre 10 fois au cours des douze années suivantes.

Le programme de basket-ball gagna son 1000e match en 1974, ce qui fit de Duke la huitième école à atteindre ce total depuis la création de la NCAA. En 1978, les Blue Devils de l'entraîneur Bill Foster, qui avaient pourtant un bilan de 2 victoires et 10 défaites dans en ACC l'année précédente, remportèrent le championnat de conférence et atteignirent la finale de NCAA mais s'inclinèrent face aux Wildcats du Kentucky.

L'ère Mike KrzyzewskiModifier

Article détaillé : Mike Krzyzewski.
 
Mike Krzyzewski

Mike Krzyzewski est à Duke depuis 1980. Ses nombreuses réalisations comprennent :

  • 5 Championnats nationaux
  • 12 Final Fours (un record depuis 1984-1985) dont 5 à la suite entre 1988 et 1992.
  • 23 Sweet Sixteens (un record depuis 1984–1985) dont 9 à la suite entre 1998 et 2006
  • 88 victoires en championnat NCAA (meilleur total de l'histoire)
  • 25 titres de conférence (12 de saison régulière, 13 de championnat), dont 10 des 13 titres du championnat ACC entre 1998 et 2011
  • 14 saisons à 30 victoires
  • 30 saisons à 20 victoires
  • 11 joueurs parmi les 10 premiers choix à la draft de la NBA[6]
  • 23 premiers choix à la Draft de NBA
  • 1018 victoires en carrière

Les équipes de Krzyzewski ont atteint le Final Four en 1986, 1988, 1989, 1990, 1991, 1992, 1994, 1999, 2001, 2004, 2010, 2015.

Duke gagna contre les Runnin' Rebels de l'université du Nevada, pourtant favoris, lors du Final Four de 1991 sur le score de 79-77, dans la revanche de la finale de 1990 que Duke avait perdu par 30 points d'écart. Alors menée par Christian Laettner, Bobby Hurley, Grant Hill et Thomas Hill, l'équipe battit Kansas 72-65 pour remporter son premier championnat NCAA. Classé premier toute la saison et favori pour être sacré champion à nouveau en 1992, Duke participa à un match "reconnu par beaucoup comme le plus grand match de basketball universitaire de l'histoire" selon ESPN[7],[8],[9],[10]. En Elite Eight (quart de finale), Duke fit face au Wildcats du Kentucky menés par Rick Pitino. Kentucky semblait avoir assuré sa victoire en prolongations quand l'arrière Sean Woods marqua un panier avec la planche en pleine course, donnant donc un avantage de 1 point à Kentucky à 2,1 secondes de la fin du match. Après un temps-mort, le joueur de Duke Grant Hill fit une passe à l'autre bout du terrain pour Christian Laettner. Laettner fit un dribble et inscrivit un shoot en rotation au buzzer pour envoyer Duke au Final Four sur une victoire 104-103. Duke gagna contre les Wolverines de l'université du Michigan 71-51 pour remporter son deuxième championnat NCAA. Les Blue Devils perdront la finale de 1994 face à la défense exceptionnelle d'Arkansas. Les deux saisons suivantes les verront chuter à un bilan de 31 victoires et 31 défaites. Ils perdront également la finale de 1999 face au Huskies de UCONN entraînés par Jim Calhoun. Duke gagna 82-72 contre Arizona pour remporter son troisième championnat NCAA en 2001, devenant alors l'une des rares équipes dans l'histoire de la NCAA à remporter tous ses matches de championnat par plus de 10 points d'écart. Mike Krzyzewski fut intronisé au Basketball Hall of Fame plus tard cette année-là.

Le 5 avril 2010, Duke remporta son quatrième titre de champion NCAA en battant Butler emmené par Gordon Hayward et coaché par Brad Stevens, 61-59.

Saison 2014-2015Modifier

Le 6 avril 2015, Les Blue Devils remportèrent leur cinquième titre face à Wisconsin (68-63), grâce à 5 joueurs qui évoluent maintenant en NBA, Jahlil Okafor, Tyus Jones, Justice Winslow, Quinn Cook et Grayson Allen. Le titre de 2015 a été remporté dans le même stade que celui de 2010 : le Lucas Oil Stadium d'Indianapolis.

Saison 2015-2016Modifier

Suite à cette victoire du tournoi NCAA, Duke verra s'en aller vers la NBA ses leaders Quinn Cook, Tyus Jones, Justice Winslow et Jahlil Okafor. Pour cette saison 2015-2016 ce sont les Freshmen Luke Kennard, Brandon Ingram, Derryck Thornton et Chase Jeter qui rejoindront les rangs des Blue Devils. Duke connu une saison compliquée avec notamment 3 défaites de rangs face à Clemson, Notre Dame et Syracuse ce qui fit sortir Duke du Top 25 des meilleures équipes du pays. Dans un rivalry game incroyable à North Carolina, les Blue Devils s'imposeront d'un petit point 74-73 grâce notamment à son leader Grayson Allen. Une saison en demi-teinte donc qui se clôturera au Sweet 16 avec une élimination par les Ducks de l'Oregon 68-82 après avoir respectivement éliminé UNC-Wilmington et Yale. Suite à cela, Brandon Ingram sera drafté en 3e position par les Los Angeles Lakers alors que Chase Jeter et Derryck Thornton demanderont leur transfert, l'un vers les Wildcats de l'Arizona, l'autre vers les Trojans de South California. Luke Kennard repartira pour une deuxième saison chez les Blue Devils.

Saison 2016-2017Modifier

En 2016 Duke a recruté 2 des 5 meilleurs prospects NCAA Jayson Tatum et Harry Giles avec un effectif complété par le meneur Franck Jackson et le pivot Marques Bolden. Emmené par Grayson Allen, Luke Kennard et ses Freshmen, Duke remportera le titre de conférence ACC en 2017, une première depuis 2011.

Saison 2017-2018Modifier

Duke emmené par son Senior Grayson Allen et les Freshmen Marvin Bagley III, Wendell Carter Jr., Trevon Duval et Gary Trent Jr. atteignent l'Elite 8 et tombent face aux JayHawks de Kansas. Alors que Duke mène de 3pts à 36 secondes de la fin, c'est Sviatoslav Mykhailiuk qui arrache la prolongation sur un tir à 3 points. Alors que Duke a l'occasion ultime de prendre la victoire sur une dernière possession, le tir de Grayson Allen fera le tour de l'arceau et ressortira, envoyant les 2 équipes en prolongations. C'est finalement Kansas qui s'imposera au terme d'un match épique et qui ne verra pas Grayson Allen remporter un second titre NCAA, après celui de 2015. Au terme de cette saison, Marvin Bagley III fut drafté en 3e position par les Sacramento Kings, Wendell Carter Jr. en 7e position par les Chicago Bulls et Grayson Allen fut drafté par le Utah Jazz en 21e position.

Saison 2018-2019Modifier

Suite à cette saison terminée en demi-teinte, Duke frappe un grand coup en signant les 3 meilleurs prospects de la classe de 2018 : R.J. Barrett, champion du monde U18 avec le Canada, Cam Reddish et Zion Williamson accompagnés du meneur 5 étoiles Tre Jones, petit frère de Tyus Jones, champion avec Duke en 2015 et Joey Baker qui ne joua que 2 matches cette saison la. Cette classe de recrutement est considérée comme la plus grande classe de recrutement de l'histoire pour beaucoup d'analystes de la NCAA.

Duke commença la saison en écrasant son rival, les Kentucky Wildcats 118-84. Certains médias s'amuseront même à dire que Duke est meilleure que certaines équipes NBA, les Cleveland Cavaliers notamment, orphelins de Lebron James parti aux Lakers et en grande difficulté en début de saison 2018-2019. Cette équipe connaîtra sa première défaite en finale du Maui Invitational Championship face aux Gonzaga Bulldogs, 89 - 87. Au fil de la saison Zion Williamson récolte les éloges de toute la planète basket, montrant tout le potentiel qu'on lui promettait au lycée et prouve surtout qu'il n'est pas juste une machine à highlights. Duke va connaître une saison plus compliquée que prévu, l'équipe rentrant dans les rangs petit à petit, montrant des signes de faiblesse notamment son banc qui ne performe pas assez. Des joueurs comme Alex O'Connell, Jordan Goldwire, Jack White ou encore Marques Bolden ne répondent pas présent, tout comme Cam Reddish qui déçoit un peu, dans l'ombre de R.J. Barrett et Zion Williamson. Les Blue Devils vont connaître une première frayeur le 12 janvier dans un match face à Florida State ou Zion Williamson va se blesser à l’œil. Le match sur terminera sur un tir à 3 points de Cam Reddish pour remporter le match et enfin lancer la saison du Freshman. 2 jours plus tard, Duke s'inclinera face à Syracuse, perdant par la même occasion son meneur Tre Jones sur blessure.

Le 20 février, dans son premier duel de la saison face au rival North Carolina, Zion Williamson va se blesser au bout de 30 secondes de jeu, détruisant au passage sa chaussure dans une image qui fera le tour du monde. Quelques jours plus tard, les Blue Devils s'inclineront une nouvelle fois face aux Tar Heels, malgré un énorme match de R.J. Barrett, et finiront la saison à la 3e place de la conférence ACC, avec Zion Williamson de blessé.

En demi-finale du tournoi ACC, ils rencontreront une 3e fois North Carolina avec un Zion Williamson qui sortira une performance historique de 31 points, 11 rebonds et un panier décisif à 12 secondes de la fin. Ils remporteront le tournoi ACC pour la 20e fois de l'histoire en battant en finale les Seminoles de Florida State qui avait battu les favoris Virginia en demi-finale.

Arrivé à la March Madness, Duke se positionne en tant que meilleure équipe du pays, Seed No 1. Ils rencontreront au premier tour North Dakota State qu'ils battront sans grande difficulté. Au second tour, les Blue Devils croisent la route de UCF et de son pivot Senior Tacko Fall, tout se jouera sur une dernière minute dantesque ou Duke s'en sortira grâce à un And One de Zion Williamson et un rebond offensif de R.J. Barrett. Lors du Sweet 16, les Dukies font face aux Hookies de Virginia Tech et encore une fois, c'est dans les derniers instants que tout se décide. Grâce à Tre Jones (22 points à 5 sur 7 à 3 points, 8 passes), Zion Williamson (23 points, 6 rebonds, 3 contres) et R.J. Barrett (18 points, 11 passes), Duke échappe au pire en s'imposant 75-73 après un panier loupé du Hookie Ahmed Hill sur le buzzer. Duke arrive donc à l'Elite 8 sur deux matches se décidant sur la dernière action, la confiance n'est donc pas au rendez-vous. Cette fois c'est les Spartans de Michigan State que devront affronter les Blue Devils. Malgré les 24 points et 14 rebonds de Zion Williamson, la chance tournera cette fois ci de l'autre côté du terrain et Duke s’inclinera 68-67 laissant passer les espoirs de titre national pour Williamson, Barrett, Reddish et Tre Jones.

Beaucoup d'observateurs s'accordent à dire que Zion Williamson est plus gros phénomène pré-NBA que le basket ai connu depuis Lebron James en 2003. Il fut élu Joueur de l'Année en NCAA et meilleur Ailier-Fort. Avec R.J. Barrett et Cam Reddish ils s'inscriront tous les 3 à la Draft NBA quelques semaines plus tard. Zion Williamson déclara quelques semaines plus tard qu'il souhaitait rester une saison de plus à Duke après la défaite face à Michigan State à l'Elite 8 mais qu'il ne pouvait pas à cause des enjeux de son inscription à la Draft NBA[11].

Saison 2019-2020Modifier

Suite à cette incroyable année, Duke continue sa rafle de joueurs à gros potentiels en signant les joueurs 5 étoiles : Vernon Carey Jr (en)., 6e meilleur joueur de la classe 2019, Matthew Hurt (en), 11e meilleur joueur de la classe 2019, Wendell Moore (en), 22e meilleur joueur de la classe 2019 et le joueur 4 étoiles : Cassius Stanley (en) : 31e meilleur joueur de la classe 2019. Duke possède encore une fois une des meilleures classes de recrutement du pays et en plus de cela, elle enregistre le retour de Tre Jones pour une année supplémentaire. Les Blue Devils possèdent un effectif plus complet que la saison passée.

Les Blue Devils qui jouent ou ont joué en NBAModifier

Alaa Abdelnaby, Johnny Dawkins, Cherokee Parks, Bobby Hurley, Antonio Lang, Roshown McLeod, William Avery, Trajan Langdon, Grant Hill, Danny Ferry, Christian Laettner, Brian Davis, Elton Brand, Shane Battier, Carlos Boozer, Chris Duhon, Mike Dunleavy, Dahntay Jones, Daniel Ewing, J.J. Redick, Shavlik Randolph, Shelden Williams, Corey Maggette, Luol Deng, Josh McRoberts, Gerald Henderson, Austin Rivers, Lance Thomas, Kyle Singler, Miles Plumlee, Mason Plumlee, Nolan Smith, Jason Williams, Jabari Parker, Rodney Hood, Kyrie Irving, Marshall Plumlee, Quinn Cook, Jahlil Okafor, Tyus Jones, Justice Winslow, Amile Jefferson, Brandon Ingram, Luke Kennard, Franck Jackson, Jayson Tatum, Harry Giles, Marvin Bagley III, Wendell Carter Jr., Grayson Allen, Gary Trent Jr., Trevon Duval.

Beaucoup d'assistants et anciens joueurs de Mike Krzyzewski, comme Tommy Amaker, Bob Bender, Mike Brey, Jeff Capel, Chris Collins, Johnny Dawkins, Quin Snyder et Steve Wojciechowski sont devenus entraîneurs pour des universités majeures.

StatistiquesModifier

Général
Années de basket-ball 110
Première saison 1905–06
Entraîneurs 19
Matchs
Bilan général 2062-853 (70,7 %)
Bilan à domicile 935–189 (83,2 %)
Saisons à 20+ victoires 47
Saisons à 30+ victoires 14
Matchs de conférence
Bilan de conférence 770–370 (76,5 %)
Titres de la saison régulière 22
Titres du championnat de conférence 24
Championnat NCAA
Apparitions 39
Victoires 105
Sweet Sixteens 28
Elite Eights 20
Final Fours 16
Finales 11
Titres 5
Actualisé au 06/04/2015

Cameron Indoor StadiumModifier

Article détaillé : Cameron Indoor Stadium.
 
Cameron Indoor Stadium, demeure des Blue Devils

Le Cameron Indoor Stadium a été terminé le 6 janvier 1940 en ayant coûté 400 000 $. Il était à l'époque le plus grand gymnase du pays au sud du Palestra, gymnase de l'université de Pennsylvanie. Appelé à l'origine Duke Indoor Stadium, il a été renommé en l'honneur du Coach Cameron le 22 janvier 1972[12]. Le bâtiment comprenait 8 800 sièges à son inauguration mais pouvait accueillir 4 000 personnes debout supplémentaires. Les rénovations de 1987-1988 supprimèrent les places debout pour ajouter des sièges, faisant passer la capacité à 9 314 places.

Les équipes de basket-ball de Duke ont un avantage considérable à domicile depuis de nombreuses années grâce aux étudiants déchaînés connus sous le nom de "Cameron Crazies" (Fous de Cameron). Le parquet a été renommé "Coach K Court" en l'honneur de l'entraîneur Mike Krzyzewski, et la zone extérieure où les étudiants campent les veilles de grands matchs est connu sous le nom de Krzyzewskiville. En 1999, le magazine Sports Illustrated classa le Cameron Indoor Stadium quatrième meilleure salle du sport universitaire et professionnel[13].

En 2018, le Cameron Indoor Stadium a enregistré son 400e match à guichet fermé.

Récompenses individuellesModifier

National Player of the Year (Meilleur joueur de l'année)

  • Dick Groat Helms, UPI
  • Art Heyman AP, UPI, U.S. Basketball Writers
  • Johnny Dawkins Naismith
  • Danny Ferry Naismith, UPI, U.S. Basketball Writers
  • Christian Laettner AP, Basketball Times, NABC, Naismith, U.S. Basketball Writers, Wooden
  • Elton Brand AP, NABC, Naismith, U.S. Basketball Writers, Wooden, Sporting News
  • Shane Battier AP, Basketball Times, Naismith, U.S. Basketball Writers, Wooden, Sporting News
  • Jason Williams AP, Basketball Times, NABC, Naismith, U.S. Basketball Writers, Wooden, Sporting News
  • J. J. Redick AP, Basketball Times, NABC, Naismith, Rupp, U.S. Basketball Writers, Wooden, Sporting News
  • Zion Williamson AP, NABC, Naismith, Sporting News, U.S. Basketball Writers, Wooden

ACC Men's Basketball Player of the Year (Meilleur joueur de l'ACC)

ACC Rookie of the Year (Meilleur débutant de l'ACC)

National Defensive Player of the Year (Meilleur défenseur de l'année)

ACC Defensive Player of the Year (Meilleur défenseur de l'ACC)

Blue Devils en NBAModifier

RéférencesModifier

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. (en) « All-Time Winningest Teams », NCAA.com (consulté le 22 novembre 2008)
  3. (en) « Counting down the most prestigious programs since 1984-85 », espn.com (consulté le 25 août 2016)
  4. Retired Jerseys. D'Amico Information Systems, LLC. URL accessed 6 Jun 2006.
  5. Above the Rim: Chronology. Duke University Archives. URL accessed 7 Jun 2006.
  6. « http://www.dukeblueplanet.com/blog.asp?bid=18&pid=206 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 18 mai 2017):Duke Begins 08-09 with NCAA-Best 14 Alums in the NBA
  7. ESPN.com: NCB – '92 loss to Duke proved UK could win again
  8. « FOX Sports on MSN – NFL – Ten Best Damn unforgettable sports moments »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 18 mai 2017)
  9. Sports – The Enquirer – March 22, 1998
  10. Kentucky vs. Duke (March 28, 1992)
  11. (en) SLAM, « BELIEVE THE HYPE: Zion Williamson Is Gonna Shock the World », sur www.slamonline.com, 2019t13:08 (consulté le 14 mai 2019)
  12. Edmund M. Cameron 1902–1988
  13. « SI's Top 20 Venues of the 20th Century »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 18 mai 2017). Sports Illustrated. 7 June 1999.
  14. (en) « Luol Deng Stats, Video, Bio, Profile - NBA.com », NBA.com (consulté le 18 décembre 2013)
  15. (en) « Mason Plumlee Stats, Video, Bio, Profile - NBA.com », NBA.com (consulté le 18 décembre 2013)
  16. (en) « Justise Winslow Stats, Video, Bio, Profile - NBA.com », NBA.com
  17. (en) « Miles Plumlee Stats, Video, Bio, Profile - NBA.com », NBA.com (consulté le 18 décembre 2013)
  18. (en) « Lance Thomas Stats, Video, Bio, Profile - NBA.com », NBA.com (consulté le 18 décembre 2013)
  19. (en) « Kings and Seth Curry agree to 2-year deal, », NBA.com (consulté le 18 décembre 2013)
  20. (en) « Tyus Jones Stats, Video, Bio, Profile - NBA.com », NBA.com (consulté le 18 décembre 2013)

Lien externeModifier