Ouvrir le menu principal
Blue-eyed soul
Origines stylistiques Soul
Origines culturelles Années 1960 ; États-Unis
Instruments typiques Chant, basse, batterie, guitare électrique, piano, orgue

La blue-eyed soul (« soul aux yeux bleus ») désigne la musique soul, essentiellement noire américaine, interprétée par des musiciens blancs[1].

Ce genre est apparu dans les années 1960 aux États-Unis. L'un des premiers artistes à s'être illustré dans ce registre est le duo The Righteous Brothers, avec les chansons You've Lost That Lovin' Feelin' et Unchained Melody, sorties en 1964 et 1965[2].

Parmi les artistes de blue-eyed soul, on peut citer notamment Dusty Springfield, The Righteous Brothers, David Bowie, Hall and Oates, Rod Stewart, George Michael, Simply Red, The Rascals, Rick Astley, Amy Winehouse, Adele, Duffy et Gabriella Cilmi[1],[2].

RéférencesModifier