Blitar

ville d'Indonésie

Kota de Blitar
Blitar
Administration
Pays Drapeau de l'Indonésie Indonésie
Type Kota
Province Java oriental
Date de création 1906
Démographie
Population 132 106 hab. (2007)
Densité 4 055 hab./km2
Langue(s) Javanais
Indonésien
Groupes ethniques Javanais
Géographie
Superficie 32,578 km2

Blitar est une ville d'Indonésie située dans la province de Java oriental, à 113 km au sud-ouest de Surabaya, la capitale provinciale. Elle a le statut de kota (municipalité). C'est également le chef-lieu du kabupaten de Blitar.

HistoireModifier

D'après le Nagarakertagama, un poème épique écrit en vieux-javanais en 1365 sous le règne du roi Hayam Wuruk de Majapahit, Lodaya (c'est-à-dire Lodoyo, à 11 km au sud de Blitar) faisait partie, avec Blambangan et Lumajang, des contrées considérées comme marginales pour le royaume.


En 1906 le gouvernement colonial des Indes néerlandaises crée un gemeenteraad (conseil municipal) et met à la tête de Blitar un assistent-resident. En 1929 la ville obtient le statut de stadsgemeente (municipalité), avec à sa tête un burgemeester (maire).

A la mort de Soekarno, proclamateur de l'indépendance avec Hatta et premier président de la République d’Indonésie, en 1970, son successeur Soeharto le fait enterrer à Blitar en invoquant comme raison que Soekarno respectait énormément sa mère, qui y était enterrée. Le protocole d'Etat indonésien aurait en effet plutôt impliqué qu'il soit enterré au cimetière militaire de Kalibata à Jakarta.

TransportModifier

Blitar est reliée par chemin de fer à Malang à l'est et Tulungagung à l'ouest.

ArchéologieModifier

 
Inscription en vieux-javanais

A 10 km au nord de Blitar se trouve le temple de Panataran, le plus important sanctuaire de l'époque Majapahit, dont la construction a commencé vers 1330 et a duré une cinquantaine d'années.

PersonnalitésModifier

  • L'aviateur et constructeur d'avions néerlandais Anthony Fokker est né à Blitar en 1890.

GalerieModifier

Sur les autres projets Wikimedia :