Blaff de poissons

Blaff de poissons
Image illustrative de l’article Blaff de poissons
Blaff de poisson servi sur feuille de bananier.

Lieu d’origine Antilles, Guyane
Place dans le service Plat principal
Ingrédients Poissons (ou crustacés, ou poulet) citron vert, oignon, bouquet garni, piment
Mets similaires Poulet antillais, ika mata, poisson cru à la tahitienne, kinilaw
Accompagnement Igname, riz, choux durs, patates douces, taro, fruit à pain, banane
Classification Cuisine antillaise, cuisine guyanaise

Le blaff de poissons, à ne pas confondre avec le « court-bouillon de poissons à l'antillaise », (blaff : bouillon en créole[1]) est une recette de cuisine traditionnelle des cuisines antillaise et guyanaise, à base de ragoût de poissons (ou de crustacés, ou de poulet) déposés dans une marinade de jus de citron vert, oignon, bouquet garni, piment de Cayenne[2], puis cuits au court-bouillon.

DescriptionModifier

Ce plat antillo-guyanais traditionnel est cuisiné avec un mélange de un ou plusieurs poissons des Antilles, tels que le vivaneau, le thon, ou le thazard[3].

Le poisson frais et cru est coupé en morceaux et mis à macérer pendant une heure ou deux dans une marinade de jus de citron vert (le citron parfume et cuit le poisson) avec gousses d'ail écrasées, piment coupé en morceaux (bois d'Inde, piment de Cayenne…), sel et poivre. Le poisson est ensuite cuit environ 15 minutes dans un court-bouillon à ébullition, à base d'huile et d'oignons, ail écrasé et bouquet garni de la marinade[3],[4].

Le plat est servi avec des légumes locaux, dont par exemple, ignames, riz, choux durs, patates douces, taro, fruit à pain, rondelles de banane[3],[5], agrémenté des jus de citron vert et piment de la marinade.

Notes et référencesModifier

  1. « Blaff », sur fr.wiktionary.org.
  2. « Persillade », sur cuisine-libre.fr (consulté le ).
  3. a b et c « Le blaff de poissons », sur antillesresto.com (consulté le ).
  4. « Blaff de poisson », sur saveurs-du-monde.fandom.com (consulté le ).
  5. « Blaff de poissons, tous les parfums des Antilles françaises », sur lacuisineaquatremains.lalibre.be (consulté le ).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier