Bjarte Engen Vik

coureur du combiné nordique norvégien

Bjarte Engen Vik
Image illustrative de l’article Bjarte Engen Vik
Contexte général
Sport Combiné nordique
Période active 1990-2001
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : Norvège Norvégien
Nationalité Norvège
Naissance (50 ans)
Lieu de naissance Tromsø
Taille 1,74 m
Poids de forme 62 kg
Club Bardufoss IF
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques 2 1 1
Championnats du monde 5 3 0
Coupe du monde (globes) 2 2 2
Coupe du monde (épreuves) 26 20 15

Bjarte Engen Vik est un coureur norvégien du combiné nordique né le à Tromsø. Il est double champion olympique en 1998, en individuel et en relais et est sextuple champion du monde dont deux fois en individuel. Il ajoute à ce palmarès deux globes de cristal pour avoir remporté la Coupe du monde en 1998 et 1999.

BiographieModifier

Il reçoit ses premiers skis à l'âge de trois ans et prend inspiration du sportif local Sverre Stenersen, champion olympique en 1956[1].

Membre du club de Bardufoss, il obtient sa première sélection internationale aux Championnats du monde junior en 1990, où il remporte la médaille d'or à l'épreuve par équipes. Un an plus tard, il fait ses débuts dans la Coupe du monde à Bad Gastein (12e et premiers points). Pour commencer la saison 1992-1993, il est directement sur le podium avec une troisième place à Vuokatti. Son deuxième meilleur résultat de l'hiver est une quatrième place en individuel aux Championnats du monde à Falun.

Lors de la saison 1993-1994, il est toujours présent dans le top dix dans les courses de Coupe du monde (au pire dixième), terminant une fois sur le podium à Trondheim et six fois quatrième, pour prendre le quatrième rang au classement général. Sur les Jeux olympiques de Lillehammer, il remporte la médaille de bronze en individuel, gagné par son compatriote et ami Fred Børre Lundberg et la médaille d'argent à l'épreuve par équipes, où les Japonais dominent largement la compétition. Il se fait opérer de l'épaule dont il s'est disloqué quelques années auparavant. Il s'est fracturé le bras trois fois, des côtes et aux jambes durant sa carrière[1].

En 1994-1995, il obtient la bagatelle de six podiums, mais la victoire lui échappe toujours, faute notamment à Kenji Ogiwara qui domine le classement général, Vik se plaçant deuxième. Il est aussi médaillé d'argent par équipes aux Championnats du monde à Thunder Bay, même s'il est seulement septième sur l'individuel. En 1996, son classement général est moins bon (quatrième), mais il remporte deux succès prestigieux en fin de saison à Lahti et Oslo.

En 1997, il devient vice-champion du monde en individuel à Trondheim derrière Ogiwara, en tête du saut, qui l'attaque dans le final après que Vik le rattrape à skis. Il y est aussi champion du monde par équipes avec Halldor Skard, Knut Tore Apeland et Fred Børre Lundberg. Sur sa lancée, il gagne les trois manches de fin de saison, deux à Holmenkollen (sprint et Gundersen) et une à Strbske Pleso pour prendre le troisième rang au classement général.

Aux Jeux olympiques d'hiver de 1998, à Nagano, il remporte le titre individuel devant Samppa Lajunen (17 ans) après avoir dominé le concours de saut[2], puis le titre à la compétition par équipes. À l'issue de la saison, il s'adjuge pour la première fois le classement général de la Coupe du monde, ayant fini premier sur cinq manches et à chaque fois dans le top dix.

En 1999, il atteint le sommet de sa carrière, gagnant la Coupe du monde de nouveau, avec neuf manches remportées à la clé, dont la Coupe de la Forêt-Noire à Schonach, puis en devenant double champion du monde à Ramsau am Dachstein. Il obtient la médaille d'argent à l'épreuve par équipes.

En gagnant les deux courses à Olso en 2000, il établit le nombre record de victoires au Festival de ski de Holmenkollen en combiné avec sept unités et est le seul avec au moins cinq victoires avec Lauritz Bergendahl, Johan Grøttumsbråten et Rauno Miettinen[3]. Il totalise quatre victoires cet hiver et est deuxième derrière Lajunen au classement de la Coupe du monde.

2000-2001 est sa dernière saison, ce qui ne l'empêche pas d'être aux devants de la scène avec dix podiums dont deux victoires (3e mondial). À Lahti, sur les Championnats du monde, il conserve son titre sur l'individuel (où il effectue le meilleur saut)[4] et regagne celui par équipes. Il justifie sa retraite sportive par un manque de motivation (même avec les Jeux olympiques de 2002 à venir) et se dit satisfait de sa carrière[5].

PalmarèsModifier

Jeux olympiques d'hiverModifier

 
Dossard de Bjarte Engen Vik lors des JO de Nagano.
Épreuve / Édition   Lillehammer 1994   Nagano 1998
Gundersen   Bronze   Or
Par équipes   Argent   Or

Championnats du mondeModifier

Épreuve / Édition   Falun 1993   Thunder Bay 1995   Trondheim 1997   Ramsau 1999   Lahti 2001
Sprint         Or 9e
Gundersen 4e 7e   Argent   Or   Or
Par équipes   Argent   Or   Argent   Or

Coupe du mondeModifier

  • Vainqueur du classement général en 1998 et 1999.
  • 2e du classement du sprint en 1999 et 2000.
  • 61 podiums individuels : 26 victoires, 20 deuxièmes places et 15 troisièmes places.
  • 2 podiums par équipes (2 troisièmes places).

Différents classements en Coupe du mondeModifier

Année Classement général final
1990-1991 30e
1991-1992 17e
1992-1993 11e
1993-1994 4e
1994-1995 2e
1995-1996 4e
1996-1997 3e
1997-1998 1er
1998-1999 1er
1999-2000 2e
2000-2001 3e

Détail des victoires individuellesModifier

Saison Victoires
1995-1996   Lahti (IN 15 km),   Oslo (IN 15 km)
1996-1997   Oslo (IN 15 km et sprint 7,5 km),   Štrbské Pleso (IN 15 km)
1997-1998   Rovaniemi (IN 15 km),   Ramsau (IN 15 km),   Sapporo (IN 15 km),   Lahti (IN 15 km),   Oslo (IN 15 km)
1998-1999   Lillehammer (IN 15 km),   Steamboat Springs,   Schonach (IN 15 km),   Štrbské Pleso (IN 15 km),   Liberec (IN 15 km),   Saint-Moritz (SP 7,5 km),   Val di Fiemme (IN 15 km),   Oslo (IN 15 km),   Zakopane (IN 15km)
1999-2000   Reit im Winkl,   Schonach (IN 15 km),   Hakuba (IN 15 km),   Oslo (IN 15 km et sprint 7,5 km)
2000-2001   Lillehammer (IN 15 km),   Reit im Winkl (IN 10 km)

légende :
IN : individuel Gundersen
SP : sprint

Championnats de NorvègeModifier

Il est six fois champion de Norvège consécutivement entre 1996 et 2001[6].

DistinctionsModifier

Il a reçu la Médaille Holmenkollen en 1997, récompensé pour ses victoires à Holmenkollen en combiné nordique avec sept succès, un record[3].

RéférencesModifier

  1. a et b (en) « Athlete profile: Bjarte Engen Vik » (sur l'Internet Archive),
  2. (en) Individual, men, sur olympedia.org
  3. a et b (en) Biography, sur olympedia.org
  4. (en) « PLUS: WINTER SPORTS; Montillet Finally Wins in World Cup »,
  5. (fi) « Bjarte Engen Vik lopettaa »,
  6. (no) Bjarte Engen Vik, sur snl.no

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :