Ouvrir le menu principal

Biodisponibilité (sol)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir biodisponibilité.

La biodisponibilité des éléments d'un sol est leur capacité à être assimilés par les plantes, la faune ou les microorganismes du sol. C'est une composante importante de la fertilité des sols.

EnjeuxModifier

Les éléments nutritifs (ou écotoxiques) peuvent être en phase solide, donc non directement assimilables par la plante. La biodisponibilité sera donc dans ce cas généralement nulle ou différée.

À la suite de la mobilisation (ou solubilisation), ils deviendront assimilables par les racines : ils sont sous la forme d'ions dissous.
La mobilisation se fait sur une durée très variable en fonction de l'élément, des organismes considérés et du contexte pédologique.

Dans le domaine de l'agricultureModifier

L'agronome et le pédologue s'intéressent aussi à la biodisponibilité des éléments organiques, minéraux ou gazeux apportés par les eaux de ruissellement, les intrants et engrais (chimiques ou non) ou les épandages de lisiers, fumiers et boues d'épuration[1].

Des biostimulants peuvent aider une plante à mieux rendre biodisponible certains nutriments ou oligoéléments.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

RéférencesModifier

  1. Smith SR (2009), A critical review of the bioavailability and impacts of heavy metals in municipal solid waste composts compared to sewage sludge ; Environ Int. 2009 Jan; 35(1):142-56. Epub 2008 Aug 8