Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kearns.
Billy Kearns
Nom de naissance William Byron Kearns[1]
Surnom Bill Kearns
Naissance
Seattle, Washington, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis américaine
Décès (à 69 ans)
Château-d'Œx, canton de Vaud, Suisse
Profession Acteur

Billy Kearns est un acteur américain, né le à Seattle et mort le à Château-d'Œx (Suisse).

Sommaire

BiographieModifier

Durant la Seconde Guerre mondiale, Billy Kearns sert en Europe dans la 10e Division de montagne (Infanterie légère), un corps d’élite de l’armée américaine formé de skieurs et d’alpinistes[2]. En 1954, iI s'établit en France en tant que comptable pour la American Battle Monuments Commission, une agence indépendante du gouvernement des États-Unis chargée de l'entretien des monuments et cimetières militaires américains hors des États-Unis. L’année suivante, il écrit sur divers sujets (sport, économie…) dans une publication en langue française de l’Agence de l'information des États-Unis. En 1958, il répond à une annonce parue dans The International Herald Tribune cherchant un acteur américain. En dépit de son inexpérience, il est embauché sur le champ. C’est le début d’une carrière d’acteur relativement tardive mais très prolifique, qu'il mène essentiellement en France, où son originalité, son visage qu’il qualifie lui-même de bulldog mug et sa façon de parler parsemée d’américanismes sont appréciés. On fait appel à lui pour de nombreux seconds rôles, alternativement d’Américains ou de Britanniques, dans plus de 150 films, plusieurs téléfilms français et pièces de théâtre. Il effectue aussi le doublage de rôles dans 1 200 films. En 1965, dans la série télévisée Bob Morane, il incarne le personnage de Bill Ballantine, ami inséparable du Commandant Morane incarné par Claude Titre.

Il meurt vendredi le d'un cancer du poumon[2].

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

ThéâtreModifier

DiversModifier

Des spectateurs font parfois la confusion avec son ami Jess Hahn, l'acteur américain naturalisé français (1921-1998) qui a également fait toute sa carrière en France et avait en commun avec lui une silhouette robuste, une haute stature, un visage analogue et un accent prononcé. Ils jouent d'ailleurs ensemble les deux policiers venus arrêter le personnage de Joseph K. dans le Procès, un film tourné par Orson Welles datant de 1962, ainsi que dans un téléfilm de guerre de 1983, Blockhaus[réf. nécessaire].

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier