Billy Bob Thornton

acteur, réalisateur, scénariste américain
Billy Bob Thornton
Description de cette image, également commentée ci-après
Thornton en 2017
Naissance (66 ans)
Hot Springs, Arkansas, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Profession Acteur
Réalisateur
Producteur
Scénariste
Musicien
Films notables Sling Blade
Armageddon
Un plan simple
The Barber
À l'ombre de la haine
Bandits
Séries notables Fargo
Goliath

William Robert Thornton connu sous les noms de Billy Bob Thornton et de Billy Thornton [ˈbɪli bɑb ˈθɔɹntʌn][1], né à Hot Springs dans l'état de l'Arkansas, est un acteur, réalisateur, scénariste, producteur et musicien américain.

Après un début de carrière dans des seconds rôles au cinéma, il écrit et réalise Sling Blade en 1996 qui lui vaut l'Oscar du meilleur scénario adapté et une nomination à celui du meilleur acteur. Dans les années 2000, il est remarqué dans des films aussi divers que À l'ombre de la haine, The Barber, Bandits ou Bad Santa.

En 2014, pour la série Fargo, il remporte pour son rôle de Lorne Malvo le Golden Globe du meilleur acteur et est nommé à l'Emmy Award dans la même catégorie.

BiographieModifier

Jeunesse et formationModifier

Billy Bob Thornton[2] est l’aîné des enfants de Billy Ray Thornton, un professeur d'histoire et entraîneur de basket-ball , et Virginia Thornton, une para-psychologue[3]. Billy Bob Thornton durant ses études secondaires se fait remarquer comme un excellent lanceur de baseball, et comme comédien de la troupe théâtrale de son établissement, parallèlement, il joue dans différentes groupe de musique[4]. Après ses études secondaires en 1973, il est accepté à l'université d'État Henderson qu'il abandonne pour commencer sa carrière en tant que batteur et chanteur de groupes comme Nothin 'Doin, Tres Hombres[5],[4].

Il mène une vie chaotique enchaînant les petits boulots pour échapper à la misère tout en suivant des cours de théâtre.

CarrièreModifier

En 1986, Billy Bob Thornton fait son entrée au cinéma en jouant un rôle de « péquenot » (hillbilly) dans le film d'horreur Chasse sanglante, ce qui lui permet d'obtenir en 1987 sa carte de la Screen Actors Guild[4].

Il tient quelques rôles dans des séries télévisées comme Matlock[6] et est scénariste pour le cinéma avec son ami d'enfance Tom Epperson.

Le film Un faux mouvement (dans lequel il joue d'ailleurs l'un des rôles principaux, celui d'un assassin psychopathe drogué) est le premier scénario qu'il réussit à vendre.

En 1996, il réalise son premier film : Sling Blade,[7] pour lequel il remporte l'Oscar du meilleur scénario adapté.

Il alterne ensuite différents rôles secondaires et finit par obtenir des rôles principaux dans des films comme The Barber : l'homme qui n'était pas là où il donne la réplique à Frances McDormand[8],[9], ou encore À l'ombre de la haine avec Halle Berry[10],[11]. Il donne deux fois la réplique à Bruce Willis dans Armageddon[12],[13] et Bandits avec Cate Blanchett[14],[15].

En 2014, il incarne Lorne Malvo dans la série Fargo diffusée sur FX et adaptée du film du même nom des frères Coen.

En 2017, il reçoit le Golden Globe du meilleur acteur dans une série dramatique pour son interprétation de Billy McBride dans Goliath.

En plus de ses métiers dans le cinéma, il a également sorti à ce jour quatre CD solo : Private Radio, The Edge of the World, Hobo et Beautiful Doors.

Vie privéeModifier

Épouses et relations : Connie Angland (m. 2014), Angelina Jolie (m. 2000–2003), Laura Dern (2000), Pietra Dawn Cherniak (m. 1993–1997), Cynda Williams (m. 1990–1992), Toni Lawrence (m. 1986–1988), Melissa Lee Gatlin (m. 1978–1980)[16],[17].

Il dédie à Angelina Jolie la chanson Angelina disponible sur l'album Private Radio.

FilmographieModifier

ActeurModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

RéalisateurModifier

ScénaristeModifier

ProducteurModifier

DiscographieModifier

Distinctions (sélection)Modifier

Voix françaisesModifier

En France, Gérard Darier est la voix française régulière de Billy Bob Thornton. Joël Martineau, Féodor Atkine et Gabriel Le Doze l'ont également doublé trois reprises chacun.

Au Québec, Éric Gaudry est la voix québécoise régulière de l'acteur. Jean-Marie Moncelet et Daniel Picard l'ont respectivement doublé à trois et à deux reprises[18].

Notes et référencesModifier

  1. Prononciation en anglais américain retranscrite selon la norme API.
  2. (en) « Billy Bob Thornton | Biography, Movies, TV Shows, & Facts », sur Encyclopedia Britannica (consulté le )
  3. « Thornton, Billy Bob 1955(?)– | Encyclopedia.com », sur www.encyclopedia.com (consulté le )
  4. a b et c (en-US) « Encyclopedia of Arkansas », sur Encyclopedia of Arkansas (consulté le )
  5. (en) « Tres Hombres (5) », sur Discogs (consulté le )
  6. (en-US) « From the big screen to concert stage: Billy Bob Thornton rocks out », sur The Buffalo News, (consulté le ).
  7. (en-US) Janet Maslin, « Rejoining A World Left Behind », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le ).
  8. (en) Roger Ebert, « The Man Who Wasn't There movie review (2001) », sur www.rogerebert.com (consulté le ).
  9. (en-US) A. O. Scott, « Film review; First Passive And Invisible, Then Ruinous And Glowing », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le ).
  10. (en) Roger Ebert, « Monster's Ball movie review & film summary (2002) », sur www.rogerebert.com (consulté le ).
  11. (en-US) A. O. Scott, « Film review; Courtesy and Decency Play Sneaky With a Tough Guy », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le ).
  12. (en) Roger Ebert, « Armageddon movie review & film summary (1998) », sur www.rogerebert.com (consulté le ).
  13. (en-US) Janet Maslin, « Film review; Henny Penny Gets the President's Ear », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le ).
  14. (en) Roger Ebert, « Bandits movie review & film summary (2001) », sur www.rogerebert.com (consulté le ).
  15. (en-US) Elvis Mitchell, « Film review; They May Rob You Blind, But They'll Never Shoot », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le ).
  16. (en-US) « Who is Billy Bob Thornton? Everything You Need to Know », sur www.thefamouspeople.com (consulté le )
  17. (en-US) « Billy Bob Thornton Didn’t Bother to Break Up with Laura Dern Before Marrying Angelina Jolie », sur Bravo TV Official Site, (consulté le )
  18. a b c d e f g et h « Comédiens ayant doublé Billy Bob Thornton au Québec » sur Doublage.qc.ca (consulté le 11 janvier 2016).
  19. a b c d e f et g « Comédiens ayant doublé Billy Bob Thornton en France » sur RS Doublage
  20. http://voxofilm.free.fr/vox_A/armageddon.htm
  21. http://voxofilm.free.fr/vox_L/love_actually.htm
  22. http://voxofilm.free.fr/vox_A/aiguilleurs.htm
  23. http://voxofilm.free.fr/vox_B/bad_santa.htm
  24. http://voxofilm.free.fr/vox_A/alamo.htm
  25. http://voxofilm.free.fr/vox_F/faux_amis.htm

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :