Ouvrir le menu principal

Bilel Latreche
Fiche d’identité
Nom complet Bilel Latreche
Nationalité Drapeau de la France France Drapeau de l'Algérie Algérie
Date de naissance
Lieu de naissance Dole, Jura
Taille 1,85 m (6 1)
Catégorie Poids super-moyens
Palmarès
Professionnel Amateur
Combats 31 62
Victoires 25 50
Victoires par KO 7 17
Défaites 5 10
Matchs nuls 1 3
Titres professionnels Champion de France super-moyens (2013 et 2014)
Dernière mise à jour : 20 novembre 2017

Bilel Latreche est un boxeur français d'origine algérienne né le à Dole, dans le Jura.

Il est licencié pour ses débuts professionnels en 2008 à l'Avant-garde de la Motte de Vesoul puis de 2010 à 2016 à Dijon.

Il change d'équipe sportive et signe un contrat avec l'équipe de Besançon à partir de janvier 2017 suite à l'arrêt pour des raisons de santé de son entraîneur Marcel Giordanella (qui a notamment entraîné Jean-Marc Mormeck, Andras Galfi et plusieurs autres champions). À la suite d'une mésentente avec l'équipe bisontine sur les termes de son contrat, Bilel Latreche claqua la porte du club de son ancien adversaire reconverti en entraîneur-agent pour repartir en contrat comme à ses débuts en professionnel avec l'équipe sportive d'Alain Pahon de Vesoul, un choix affectif et de confiance selon ses termes.

CarrièreModifier

Parcours amateurModifier

Né à Dole dans le Jura, Bilel Latreche commence la boxe à l'âge de huit ans dans sa ville natale. Après quatre années d'apprentissage avec ses cousins comme entraineurs, il devient double champion de France en boxe éducative à l'âge de 13 et 14 ans avant d'intégrer l'équipe de France-Olympique de boxe à Vendôme dans le Loir-et-Cher aux côtés d'Alexis Vastine.

Parcours professionnelModifier

Après une carrière internationale en amateur gâchée par plusieurs blessures, il décide de passer chez les professionnels à l'âge de 20 ans et signe son premier contrat avec Alain Pahon, de Vesoul, aux côtés de Frédéric Tripp.

Il remporte son premier titre majeur à l'âge de 23 ans à Dijon en devenant champion du monde espoir IBF des poids super-moyens le 19 juin 2010 aux dépens de l'invaincu géorgien Boris Mdinaradze[1]. Après deux défenses victorieuses de son titre contre l'argentin Victor Mujica[2] et le brésilien Cleber Alves, Bilel Latreche s'empare de la ceinture de champion de France des super-moyens le 24 novembre 2013 à Dijon après sa victoire aux points contre le breton Yoan Bloyer et devient ainsi le numéro 1 français de la catégorie super-moyens. À ce titre, Bilel Latreche rentre dans l'histoire des sportifs jurassiens en devenant le premier boxeur du Jura à devenir champion de France professionnel en boxe anglaise.

Bilel fait ensuite mach-nul contre l'ancien challenger mondial et champion d'Europe Morrade Hakkar à Besançon le 30 juin 2012. Il conserve son titre à Tahiti le 8 février 2014 contre le champion de la Polynésie Cédric Bellais[3] puis perd son combat pour le titre Continental WBA le 6 mars 2015 à Dole face à l'ukrainien Roman Shkarupa[4].

Pour son retour sur le ring, Bilel Latreche gagne aux points lors d'un combat international contre Olegs Fedetovs le 19 février 2016 à Dijon[5],[6]. Il gagne un second combat à Besançon le 12 mars 2016 contre le géorgien Ramazi Gogichashvili puis remporte le 15 octobre 2016 la ceinture de champion européen IBF est-ouest en battant aux points à l'unanimité des 3 juges le champion des Pays-Bas d'origine ougandaise Farouk Daku. Cette ceinture honorifique relance sa carrière et lui permet d'intégrer le classement de la fédération internationale IBF[7].

Après une période creuse suite à un changement d'équipe sportive, il gagne lors de son retour en 2017 deux combats contre des adversaires hongrois et tchèque au mois d'avril et d'octobre à Vesoul. Il remporte la ceinture de champion international de la World Boxing Fédération chez les professionnels en mettant KO au 9e round le finlandais Janne Forsman le 18 novembre à Dole.

Bilel Latreche retrouve son adversaire français Yoan Bloyer le vendredi 26 octobre 2018 à Vesoul pour s'imposer une seconde fois aux points à l'unanimité des juges. Il remporte ensuite une nouvelle victoire par KO au 6e round le 14 décembre 2018 au palais des sports de Dijon aux dépens du géorgien Merab Gukasian. Après un voyage au tapis à la seconde reprise et au 5e round, l'arbitre stoppe le combat après un 4e compte debout.

PalmarèsModifier

  •   Novembre 2017 : champion international de la World Boxing Fédération
  •   Octobre 2016 : champion européen IBF est-ouest
  •   Février 2014 : conserve son titre de champion de France professionnel
  •   Octobre 2013 : champion de France professionnel
  •   Mars et juin 2011 : conserve sa ceinture de champion IBF espoirs
  •   Juin 2010 : champion IBF espoirs
  •   Vainqueur des combats internationaux et médaille d'or : France vs. République Tchèque, Suisse, Italie, Russie, Irlande et Bulgarie

Distinction honorifiqueModifier

  • Médaille d'honneur de la Ville : Dole, Vesoul, Dijon, Beaune, Autun, Papeete, Faaa.

RéférencesModifier

  1. (en) 2010-06-19 : Bilel Latreche 165¾ lbs beat Boris Mdinaradze 161½ lbs by DQ at 3:00 in round 5 of 10 (boxrec.com)
  2. (fr) Latreche domine Mujica (ffboxe.com)
  3. (fr) Latreche mis KO par Shkarupa (france3-regions.blog.francetvinfo.fr)
  4. (fr) Bilel Latreche conserve sa ceinture face au Tahitien Cédric Bellais (tahiti-infos.com)
  5. « Victoire lors du comeback de Bilel Latreche en route pour le titre continental IBF » (consulté le 12 février 2016)
  6. « Boxe : Bilel Latreche reprend avec une victoire sur Fedotovs aux points », Sports Bourgogne,‎ (lire en ligne, consulté le 9 novembre 2016)
  7. « Boxe : Bilel Latrèche remporte une ceinture européenne IBF à Dijon », Sports Bourgogne,‎ (lire en ligne, consulté le 17 octobre 2016)

Liens externesModifier