Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Big Boy.
Big Boy
Description de cette image, également commentée ci-après
La Big Boy 4006 préservée au Musée des Transports de Saint-Louis (Missouri).
Identification
Exploitant(s) Union Pacific
Type locomotive à vapeur
Construction 1941-1942, 1944
Constructeur(s) ALCO
Nombre 25 (n° 4000 à 4024)
Service commercial de 1941 à 1959
Préservation 4004, 4005, 4006, 4012, 4014, 4017, 4018, 4023 (8)
Caractéristiques techniques
Disposition des essieux ooOOOO OOOOoo -
Surface de la grille 14 m2
Pression de la chaudière 2,1 MPa
Moteur simple expansion
 Cylindres 4
 Alésage × course 603 * 813 mm
Puissance continue 4680 kW
Effort de traction 602,2 kN
Ø roues motrices 1727 mm
Masse en service 351 t
Masse adhérente 244,9 t
Longueur 26 m
Tender 7 essieux
 Tare du tender 190 t
 Capacité en eau 94,6 m3
 Capacité en charbon 25,4 t
Masse totale 548,3 t
Longueur totale 40,47 m
Vitesse maximale 128 km/h

Les locomotives surnommées Big Boy sont les plus grosses locomotives à vapeur jamais construites. Classées dans la série 4000 de l'Union Pacific, elles doivent leur surnom à un graffiti « Big Boy » inscrit à la craie par un ouvrier de chez ALCO sur la porte de la boîte à fumée de la première machine avant sa mise en peinture[1].

En 2019, la Big Boy 4014 est la seule machine préservée à être en état de marche.

ContexteModifier

Vers 1940, l'Union Pacific (UP) avait des difficultés dues au profil d'une de ses lignes, entre Cheyenne et Laramie, dans les montagnes Wasatch. Compte tenu des fortes rampes, il fallait souvent atteler plusieurs locomotives de type Santa Fé, Overland (en), ou bien même Union Pacific (en), en tête des interminables trains de marchandises qui empruntaient cette ligne.

Pour remplacer ces attelages de locomotives qui consommaient énormément et demandaient beaucoup de personnel, l'Union Pacific passa la commande de ce qui allait être les plus grosses locomotives jamais construites (ce qui n'empêchera pas de voir les Big Boy en double traction).

DescriptionModifier

Les Big Boy sont des locomotives articulées comme des Mallet, de disposition d'essieux 2-4-4-2, mais à simple expansion (le brevet Mallet est compound, elles ne sont donc pas des Mallet). Elles ont été construites par ALCO de septembre 1941 à janvier 1942 pour les 4000 à 4019, puis une seconde série de 5 machines, les 4020 à 4024, fut construite en novembre 1944. Cette série de machine était équipée pour la chauffe au charbon même si la 4005, en tant que prototype pour une éventuelle conversion, fût équipée durant une courte période de la chauffe au fioul avec adaptation de son tender.

Lors d'essais en avril 1943, la 4016 développa une puissance au crochet de 8 000 ch. Leur vitesse maximum de 128 km/h était tout aussi considérable pour de telles locomotives, et elles étaient capables de tracter couramment des trains de 4 300 tonnes dans les Rocheuses. Leur consommation était de 80 m³ d'eau et 11,4 t de charbon aux 100 km, et elles furent de ce fait accouplées à des tenders du type centipede à 7 essieux[2]de 24 000 gal US pour les 4000 à 4019, puis 25 000 gal US pour les 4020 à 4024. La dernière circulation d'une Big Boy eut lieu le 21 juillet 1959.

Elles sont parfois confondues avec les Challenger, d'apparence similaire, mais de disposition d'essieux 2-3-3-2.

 
Une Challenger 2-3-3-2

Locomotives préservéesModifier

Huit locomotives Big Boy sont aujourd'hui préservées[3].

Numéro lieu statut image
4004 Holliday Park, Cheyenne exposée  
4005 Forney Transportation Museum, Denver exposée  
4006 Museum of Transportation, Saint-Louis exposée  
4012 Steamtown National Historic Site, Scranton exposée  
4014 UP engine house, Cheyenne En état de marche  
4017 National Railroad Museum, Green Bay exposée  
4018 Museum of the American Railroad, Frisco exposée  
4023 Lauritzen Gardens, Omaha exposée  

Big Boy 4014Modifier

Article détaillé : Union Pacific 4014.
 
La Big Boy 4014 passant le canyon de Echo (Utah) le 8 mai 2019, lors de son premier voyage pour le 150e anniversaire de la jonction du chemin de fer transcontinental nord-américain.

Après avoir passé 52 années en exposition statique dans le parc d'attractions Fairplex de Pomona, la Big Boy 4014 quitte Los Angeles le 26 janvier 2014 par convoi ferroviaire spécial, en direction des ateliers de l'Union Pacific à Cheyenne où seront effectués les travaux de remise en état de marche[4].

Le 27 avril 2019, la chaudière de la 4014 est remise en chauffe pour la première fois depuis 60 ans, et enfin, le 2 mai 2019 la locomotive effectue son premier train d'essai en ligne[5],[6]. Lors de sa restauration la 4014 a été équipée de la chauffe au fioul et provisoirement accouplée au tender fioul de la Challenger 3985, en attendant la modification de son tender. Le retour d'une Big Boy en service opérationnel fait perdre à la Challenger 3985 le titre de plus grosse locomotive du monde en opération[7].

Le 4 mai 2019, elle est inaugurée en gare de Cheyenne et effectue son premier voyage du 4 au 12 mai, accouplée à la Union Pacific 844 (en) à l'occasion de la commémoration du 150e anniversaire de la jonction du chemin de fer transcontinental nord-américain[8].

CaractéristiquesModifier

  • Locomotive articulée, semblable aux locomotives type Mallet
  • Longueur machine seule : 26 m
  • Longueur totale (machine et tender) : 40,5 m
  • Masse en service (machine seule) : 351 tonnes
  • Masse totale en service (machine et tender) : 541 tonnes
  • Vitesse de croisière : 50 km/h
  • Vitesse max : 128 km/h
  • Disposition d'essieux : 2-4-4-2
  • Pression de la chaudière : 21 Hpz
  • Surface de la grille : 14 m²
  • Diamètre des 4 cylindres (simple expansion) : 604 mm
  • Puissance : 8 000 ch au crochet (estimée)
  • Capacité en charbon du tender : 28 tonnes
  • Capacité en eau du tender : 94 m³
  • Masse du tender en charge : 190 tonnes
  • Nombre de machines construites : 25
  • N° dans la série, de 4000 à 4024

Notes et référencesModifier

  1. (en) BIG BOY, par Wm. W. Kratville, 1972, Kratville Publications.
  2. Les locomotives articulées du système Mallet dans le monde, par Lucien Maurice VILAIN, 1969, Éditions Vincent, Fréal et Cie.
  3. « 4-8-8-4 "Bigboy" Locomotives in the USA », sur www.steamlocomotive.com (consulté le 26 mai 2016)
  4. Départ de la Big Boy 4014 le 26 janvier 2014, sur youtube.com. Consulté le 3 novembre 2014.
  5. Première marche d'essai de la 4014 à Cheyenne, sur youtube.com. Consulté le 3 mai 2019.
  6. « MRVP Insider: Chasing Union Pacific's Big Boy », sur ModelRailroaderVideoPlus.com (consulté le 11 juillet 2019)
  7. (en-US) « UP: A return to steam for Big Boy 4014 », sur Railway Age, (consulté le 11 juillet 2019)
  8. (en) « World’s Largest Steam Locomotive Returns to the Rails as Union Pacific Commemorates Transcontinental Railroad’s 150th Anniversary », sur www.up.com (consulté le 11 juillet 2019)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier