Ouvrir le menu principal

Bierry-les-Belles-Fontaines

commune française du département de l'Yonne

Bierry-les-Belles-Fontaines
Bierry-les-Belles-Fontaines
Blason de Bierry-les-Belles-Fontaines
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Yonne
Arrondissement Avallon
Canton Chablis
Intercommunalité Communauté de communes du Serein
Maire
Mandat
Jenny Héral
2014-2020
Code postal 89420
Code commune 89042
Démographie
Population
municipale
202 hab. (2016 en augmentation de 4,12 % par rapport à 2011)
Densité 7,5 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 35′ 49″ nord, 4° 11′ 06″ est
Altitude Min. 220 m
Max. 371 m
Superficie 26,9 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bierry-les-Belles-Fontaines

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bierry-les-Belles-Fontaines

Bierry-les-Belles-Fontaines est une commune française située dans le département de l'Yonne, en région Bourgogne-Franche-Comté.

GéographieModifier

La commune, limitrophe de la Côte d'Or, est située à l'extrême nord-est du canton de Guillon, à une quinzaine de kilomètres de la ville de Montbard. En plus du bourg, elle possède deux hameaux : les Souillats, et Chevigny-le-Désert.

Communes limitrophesModifier

ToponymieModifier

Nom d'origine gauloise, la finale -y correspond, en général, dans cette région au suffixe latin -acum.

HistoireModifier

« La terre et baronnie d'Anstrude est la même que celle de Bierry. Car le lieu de Bierry a pris le nom d'Anstrude de par les lettres du mois d', registrées à Dijon le 1er juillet 1738, qui érigent cette terre en baronnie en faveur de François-César d'Anstrude, issu d'une famille noble d'Écosse, et dont le quatrième ayeul, David d'Anstrude, était, en 1337, archer de la Garde écossaise, sous Robert Stuart, maréchal de France. Le baron d'Anstrude a épousé, le 7 septembre 1730. Hélene-Thérese Quarré-d'Augny, fille de François, avocat général au Parlement de Dijon[1].  »

En juillet 1790, la commune d'Anstrude est, dans un premier temps, renommée Bierry-les-Fontaines[2].
Au cours de la période révolutionnaire de la Convention nationale (1792-1795), la commune est nommée Bierry-les-Belles-Fontaines[3] ; elle conserve ce nom jusqu'au mois de nivôse de l'an X (décembre 1801-janvier 1802)[4] et reprend le nom d'Anstrude jusqu'en octobre 1848[5] ; le nom de Bierry-les-Belles-Fontaines est réutilisé jusqu'en mai 1851[6] ; le nom d’Anstrude est utilisé jusqu'en 1882 où le nom actuel est définitivement choisi[3].

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
mars 2008 En cours Jenny Heral[7]    

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[9].

En 2016, la commune comptait 202 habitants[Note 1], en augmentation de 4,12 % par rapport à 2011 (Yonne : -0,56 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1861 1876 1881 1886
779857850832809736631661673
1891 1896 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936
640574579510486380428426418
1946 1954 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004
386342320291255211197229220
2009 2014 2016 - - - - - -
205202202------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Lieux et monumentsModifier

  • Château d'Anstrude, construit en 1710 par André François d'Anstruther, seigneur d'origine écossaise. Louis XV francisa son nom en Anstrude.

L'accès se fait par une porte monumentale en fer forgé encadrée par deux pilastres. Le château se compose d'un corps de logis central avec deux tours rondes coiffées d'ardoises, prolongé de chaque côté par une aile plus basse. Le bâtiment est relié à l'église voisine par un passage fermé qui permettait au seigneur et à sa suite d'assister à l'office sans sortir.

Personnalités liées à la communeModifier

Pour approfondirModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Source : Jean-Joseph Expilly, Dictionnaire géographique, historique et politique des Gaules et de la France, vol. 1, Desaint et Saillant, (lire en ligne)
  2. Archives départementales de l'Yonne, Bierry-les-Belles-Fontaines, BMS 1781-an IX, page 17, consulté le 4 août 2012.
  3. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - Bierry-les-Belles-Fontaines », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 4 août 2012)
  4. Archives départementales de l'Yonne, Bierry-les-Belles-Fontaines, Naissances an X-1832, page 3, consulté le 4 août 2012.
  5. Archives départementales de l'Yonne, Bierry-les-Belles-Fontaines, Naissances 1833-1872, page 143, consulté le 4 août 2012.
  6. Archives départementales de l'Yonne, Bierry-les-Belles-Fontaines, Naissances 1833-1872, page 171, consulté le 4 août 2012.
  7. Conseil général de l’Yonne, Ma Commune, consulté le 15 décembre 2013.
  8. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.