Ouvrir le menu principal

Biennale de São Paulo
Le hall central du pavillon de la biennale,conçu par Oscar Niemeyer
Le hall central du pavillon de la biennale,
conçu par Oscar Niemeyer
Type Art
Pays Brésil
Localisation São Paulo
Site web www.fbsp.org.br

La Biennale de São Paulo ou Biennale Internationale d'Art de São Paulo (en portugais, Bienal de São Paulo) est une exposition d'art qui se produit à São Paulo.

L’évènement est toujours responsable de la conception des œuvres d'artistes internationaux inconnus et reflète les grandes tendances de la scène artistique mondiale. Il est considéré comme l'un des trois principaux événements du circuit international de l'art, avec la Biennale de Venise et la Documenta de Cassel [réf. nécessaire].

L’évènement se produit habituellement dans le pavillon Ciccillo Matarazzo, au parc d'Ibirapuera, raison pour laquelle le bâtiment est également connu comme le bâtiment Biennale, conçu par Oscar Niemeyer.

HistoriqueModifier

 
Catalogue de la première édition.

La première Biennale a eu lieu en 1951 grâce aux efforts de l'homme d'affaires et mécène Francisco Matarazzo Sobrinho (1892-1977) (connu sous le nom Ciccillo Matarazzo) et de son épouse Yolanda Penteado.

Elle est la première exposition d'art moderne tenue à l'extérieur des grands centres culturels de l'Europe et de l'Amérique du Nord.

Son origine est structurée en un certain nombre d'autres réalisations culturelles à São Paulo - Musée d'Art de São Paulo Assis Chateaubriand - MASP (1947), Théâtre Brésilien de Comédie - TBC (1948), Musée d'Art Moderne de Sao Paulo - MAM / SP (1949) et Compagnie Cinématographique Vera Cruz (1949).

 
São Paulo 9 (1967).

La première Biennale apporte au Brésil pour la première fois, des œuvres de Pablo Picasso (1881-1973), Alberto Giacometti (1901-1966), René Magritte (1898-1967), Camille De Taeye (1938-2013), George Grosz (1893-1959), Robert Tatin (1902-1983), Yvette Alde (1911-1967), Roger Bezombes (1913-1994), Mario Prassinos (1916-1985), André Minaux (1923-1986), etc., et de la production brésilienne comme Lasar Segall (1891-1957), Victor Brecheret (1894-1955), Goeldi (1895-1961), Jorge Mori...

La deuxième édition de la Biennale de décembre 1953, se produit dans le parc Ibirapuera récemment ouvert à l'occasion des célébrations du centenaire de la quatrième ville de São Paulo, dont le projet est signé par Oscar Niemeyer (1907-2012) et Burle Marx (1909-1994). Connu sous le nom de la Biennale de Guernica, le célèbre tableau de Picasso de 1937, le salon dispose également de Constantin Brancusi (1876-1957), de Giorgio Morandi (1890-1964) et les œuvres des futuristes italiens, et d'autres grands maîtres dans l'art international moderne.

La Biennale de 1955 a bénéficié de 46 œuvres de Sophie Taeuber-Arp (1889-1943) et 44 gravures de muralistes mexicains.

En 1967, la biennale accueille l'artiste japonaise Akiko Shirai. Dans cette exposition, artistes importants des débuts du Pop art étaient représentés, tels que James Gill et Andy Warhol.

Actuellement, la Biennale est détenue par la Fundação Bienal de São Paulo, une organisation sans but lucratif qui favorise également la Biennale internationale d'architecture, d'urbanisme et de design de Sao Paulo en collaboration avec l'Institut des Architectes du Brésil.

 
Haute couture 04 transport (ca) (2010), œuvre en papier mâché d'Ines Doujak, exposée à la 31e Biennale.

31e Biennale (2014)Modifier

Les travaux de cette édition, intitulée « Comment (…) créer des choses qui n'existent pas » ont été conçus dans le cadre du concept de "projet", réalisés pour la plupart en collaboration avec des professeurs, sociologues, architectes ou écrivains.

Audacieuse, l'exposition s'est établie comme étant profondément liée à certains thèmes centraux de la vie contemporaine comme identité, sexualité et transcendance.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier