Ouvrir le menu principal

Bibliothèque polonaise de Paris

musée polonais en France
Bibliothèque polonaise de Paris
Bibliothèque Polonaise de Paris.JPG
Bibliothèque polonaise de Paris
Informations générales
Type
Site web
Localisation
Pays
Commune
Adresse
6, Quai d'Orléans
Coordonnées
Localisation sur la carte du 4e arrondissement de Paris
voir sur la carte du 4e arrondissement de Paris
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Paris
voir sur la carte de Paris
Red pog.svg

La Bibliothèque polonaise de Paris (Biblioteka Polska w Paryżu), créée en 1838 par des Polonais réfugiés en France suite à l’échec de l’insurrection de 1830-1831, est depuis le XIXe siècle un lieu symbolique majeur de la Grande Émigration polonaise et est restée depuis cette date une importante institution culturelle polonaise à l'étranger.

Elle est située Quai d'Orléans sur l’île Saint-Louis, dans l'immeuble qui abrite aussi le musée Adam Mickiewicz, le musée Biegas et le salon Frédéric Chopin.

En 2013 la Bibliothèque polonaise de Paris, la Société historique et littéraire polonaise (SHLP) ainsi que le Musée Adam Mickiewicz ont été inscrits au Registre international Mémoire du monde par l'UNESCO[1].

HistoireModifier

La Société historique et littéraireModifier

L'insurrection du royaume de Pologne contre la domination russe, commencée le , s'achève en avec la prise de Varsovie par l'armée russe. Cette défaite amène plusieurs milliers de Polonais à choisir l'exil, en grande partie en France : c'est le début de la Grande Émigration. Tandis que les autorités portent un coup très dur aux institutions culturelles en Pologne (fermeture de l'université de Varsovie, du lycée de Varsovie, etc.), un groupe d'exilés décide très vite d'en établir dans l'émigration : dès 1832 est créée la Société littéraire, présidée par le prince Adam Jerzy Czartoryski, chef du gouvernement national pendant l'insurrection. À ses côtés on trouve, par exemple, Karol Kniaziewicz, Julian Ursyn Niemcewicz, Karol Sienkiewicz (oncle d'Henryk).

La Société littéraire est devenue par la suite la Société historique et littéraire polonaise, reconnue d'utilité publique par Napoléon III (décret du )[2].

Parmi ses membres, la SHLP a compté d'éminentes personnalités françaises et polonaises telles que Hélène Carrère d'Encausse, Paul Cazin, Frédéric Chopin, Marie Curie, Władysław Czartoryski, Marie-Madeleine Gérard, Bronisław Geremek, André Gide, le marquis de La Fayette, Charles de Montalembert, Pierre Mazeaud, Adam Mickiewicz, Czesław Miłosz, Henri de Montfort, François Rosset, Andrzej Wajda, Casimir-Pierre[3] et Romain Lubicz-Zaleski, etc.

La BibliothèqueModifier

La Bibliothèque polonaise a été créée quelques années après la Société littéraire, à une époque où la nation polonaise était dépourvue d'État. C'était la plus grande institution culturelle indépendante à l'étranger.

Elle est installée depuis 1854 dans l'immeuble du XVIIe siècle qu'elle occupe actuellement. Elle abrite des ouvrages et des archives de grande valeur, environ 220 000 livres, 5 000 cartes et 7 000 tirages de dessins et gravures du XVIe siècle au XXe siècle, ainsi qu'une collection d'œuvres d’art: par exemple des sculptures de Boleslas Biegas. Elle dispose de nombreux souvenirs du XIXe siècle, notamment du poète romantique Adam Mickiewicz, regroupés dans le musée qui lui est consacré, créé en 1903 par son fils Ladislas Mickiewicz. Une collection importante y est consacrée au compositeur Frédéric Chopin.

En 1893 la bibliothèque est devenue une 'succursale' de l'Académie polonaise des arts et des sciences de Cracovie.

Partenariat de gestionModifier

Suivant les discussions entre la Société littéraire et l'Académie des arts et des sciences en Pologne durant 2004, il a été formellement convenu que les deux institutions établissent un partenariat de responsabilité et de gestion de la BPP.[4]

Entièrement rénovée et modernisée au début du XXIe siècle, elle accueille les personnes désireuses d'approfondir leurs connaissances des relations franco-polonaises et de l’histoire de la Pologne, soit dans la salle des chercheurs, réservée aux universitaires, soit dans la salle de lecture, ouverte à tous.

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Site officiel site de l'Académie des arts et sciences, Cracovie
  • Website of the Standing Conference of Polish Museums, Archives and Libraries in the West (en polonais/anglais): ['La Conférence des musées, archives et bibliothèques polonaises à l'ouest']. La BPP et SHLP sont membres de la Conférence, qui a tenu son premier colloque au Château de Montrésor en 1981.