Ouvrir le menu principal
Bibliothèque nationale du Kosovo
Image illustrative de l’article Bibliothèque nationale du Kosovo
Le bâtiment principal construit à la fin des années 1980.
Présentation
Coordonnées 42° 39′ 27″ nord, 21° 09′ 44″ est
Pays Kosovo
Fondation 1944
Site web biblioteka-ks.orgVoir et modifier les données sur Wikidata

La bibliothèque nationale du Kosovo est une bibliothèque fondée en 1944 et située à Pristina.

HistoireModifier

L'histoire des bibliothèques au Kosovo remonte au XVIe siècle avec la construction en 1513 de la bibliothèque Suzi Celebiu à Prizren[1]. Mais ce n'est qu'en 1944 qu'est créée, à Prizren toujours, la première bibliothèque d'envergure nationale. C'est la bibliothèque régionale de la province autonome de Kosovo-et-Métochie. Cette structure changera de nom à plusieurs reprises avant que son rôle national ne soit consacré dans son nom en 1999 lorsqu'elle prend le nom de bibliothèque nationale et universitaire du Kosovo[2].

La construction du bâtiment principal, situé à Pristina, a commencé en 1974 et la bibliothèque a été inaugurée le 25 novembre 1982[3]. En 1983, le fonds de la bibliothèque contenait 600 000 documents[3].

Entre 1990 et 1999, la bibliothèque a dû se conformer aux lois mises en place qui ont conduit au renvoi de 91 employés albanais ou non serbes. Durant cette même période, les collections de la bibliothèque se sont enrichies de 22 000 documents en langue serbe, alors que 125 981 ouvrages en albanais étaient envoyés au pilon[2].

Notes et référencesModifier

  1. Adil Olluri et Donjeta Bekim Shatri, « The Libraries of Kosovo: A Historical Overview », Library Trends, vol. 63,‎ , p. 697-703 (ISSN 1559-0682, DOI 10.1353/lib.2015.0017, lire en ligne, consulté le 5 novembre 2015)
  2. a et b Sali Bashota et Besim J. Kokollari, « Kosova Libraries: History and Development », Actes du 76e congrés de l'IFLA,‎ (lire en ligne)
  3. a et b Carsten Frederiksen et Frode Bakken, Libraries in Kosova/Kosovo : A general assessment and a short and medium-term development plan, , 70 p. (lire en ligne), p. 22