Bibliothèque nationale centrale de Rome

Bibliothèque nationale centrale de Rome
Image dans Infobox.
Présentation
Type
Partie de
Italian National Libraries (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fondation
Patrimonialité
Bien culturel italien (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Localisation
Adresse
00185 Rome
Flag of Italy.svg Italie
Coordonnées

La Bibliothèque nationale centrale de Rome (en italien Biblioteca nazionale centrale di Roma, BNCR) fait partie des bibliothèques nationales de l'Italie[1]. Elle est la seule, avec la bibliothèque nationale centrale de Florence, à être chargée d'assurer la mission du dépôt légal en Italie.

Elle se trouve à Rome, viale Castro Pretorio, à proximité de la gare Termini. Elle est desservie par la station du métro Castro Pretorio.

La bibliothèque est également connue sous le nom de « Vittorio Emanuele II », auquel elle avait été dédiée lors de son institution en 1876, mais ce nom, longtemps resté en usage, n'est plus utilisé dans sa communication institutionnelle.

La bibliothèque, fondée au Collegio romano des jésuites, se trouve aujourd'hui dans un bâtiment construit au XXe siècle. Elle partage le bâtilent avec l'Instituto centrale per il catalogo unico (ICCU).

Elle conserve environ 7 millions de volumes imprimés, 2 000 incunables, 25 000 cinquecentine, 8 000 manuscrits, 10 000 estampes et dessins, 20 000 cartes géographiques, et 1 342 154 opuscules[2].

En 2015, elle est dirigée par Andrea De Pasquale[3].

Notes et référencesModifier

  1. Pour des raisons historiques (unification tardive de la péninsule), l'Italie a conservé des bibliothèques nationales dans les capitales des anciens états : Florence, Rome (Biblioteca nazionale centrale Vittorio Emanuele II), Naples (Biblioteca nazionale Vittorio Emanuele III), Milan (biblioteca nazionale Braidense), Palerme, Catane, etc., ainsi que des bibliothèques d'État.
  2. (it) « Consistenza del materiale, consultazioni, prestiti e personale », Ministero per i Beni e delle Attività Culturali, Ufficio Statistica (consulté le ).
  3. « Andrea de Pasquale », sur École nationale des chartes (consulté le )

BibliographieModifier

  • (it) Storia della Letteratura Italiana / diretta da Enrico Malato. La ricerca bibliografica / Le istutuzioni culturali, vol. XIII, t. I Le Biblioteche italiane, Rome-Milan, Salerno-Il Sole 24 ore, , 420-428 p.