Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Bibliothèque multimédia intercommunale d'Épinal

bibliothèque publique française située à Épinal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir BMI.

La bibliothèque multimédia intercommunale d’Épinal (bmi) est une bibliothèque publique française située à Épinal, dans le département des Vosges. Elle dessert le territoire de la Communauté d'agglomération d'Épinal. Quatre autres bibliothèques complètent l’offre de lecture publique : le relais bmi de Golbey, la médiathèque de Capavenir-Vosges, la médiathèque du Val de Vôge de Bains-les-Bains et la médiathèque de Deyvillers.

Bibliothèque multimédia intercommunale d'Épinal
(bmi)
Image illustrative de l'article Bibliothèque multimédia intercommunale d'Épinal
Image illustrative de l'article Bibliothèque multimédia intercommunale d'Épinal
La bibliothèque multimédia intercommunale d'Épinal
Présentation
Coordonnées 48° 10′ 41″ nord, 6° 26′ 32″ est
Pays Drapeau de la France France
Ville Épinal
Adresse 48, rue Saint-Michel
88025 Épinal Cedex
Informations
Conservateur Marianne Masson
Superficie 4 300 m2
Site web http://www.bmi.agglo-epinal.fr/

Géolocalisation sur la carte : Vosges

(Voir situation sur carte : Vosges)
Bibliothèque multimédia intercommunale d'Épinal(bmi)
Géolocalisation sur la carte : France/Vosges
Bibliothèque multimédia intercommunale d'Épinal(bmi)

Sommaire

HistoriqueModifier

La Révolution et la bibliothèque de l'ÉcoleModifier

Les confiscations révolutionnaires dans les Vosges touchèrent les bibliothèques des abbayes de Senones, Étival, Moyenmoutier et Chaumousey mais aussi la bibliothèque des Princes de Salm-Salm. Il faut souligner le particularisme des confiscations opérées à Moyenmoutier : ce sont les livres et les meubles qui sont objet des saisies et qui seront acheminés vers Épinal où se situe l'École centrale. Mais la première bibliothèque publique d’Épinal n'ouvrit qu'en 1825 avec sa collection de 18 000 ouvrages composée de manuscrits, de livres anciens et d’estampes. En effet, un espace assez vaste devait être construit pour accueillir ces imposants meubles. La nouvelle bibliothèque s'installera dans le bâtiment du Collège, place Lagarde. Elle prendra alors le nom de bibliothèque de l'École. Les boiseries sont démontées à Moyenmoutier en juin 1824. Le remontage sera achevé en mai 1825.

Au XXe siècle, la Maison RomaineModifier

 
Maison romaine

Tout au long du XIXe siècle, les collections de la bibliothèque se sont enrichies par des acquisitions et des dons. La place devenant restreinte un nouveau bâtiment est recherché. En 1902, la Ville d'Épinal acquiert la Maison romaine[1], elle prévoit d'installer les boiseries et les collections, dans la partie inachevée, le bâtiment à colonnes.

Au XXIe siècle, la bmiModifier

Afin d’offrir un équipement et des collections plus modernes à ses usagers, la Communauté de Communes d’Épinal-Golbey a lancé en 2005 un concours d’architecte, remporté par le cabinet d’architectes Chabanne & partenaires[2].

Le bâtiment, qui a une surface totale de 4 300 m2, a ouvert le 18 avril 2009.

Avant d’être installées dans ce nouveau bâtiment les boiseries ont fait l’objet d’une campagne de restauration. En raison du classement des boiseries le 5 août 1994, les opérations de restauration ont été conduites par l'architecte en chef des monuments historiques, Pierre Bortolussi, et réalisées par les Ateliers Jean-Baptiste Chapuis.

Le réseauModifier

Le réseau des bibliothèques de la Communauté d’Agglomération d’Épinal réunit 5 équipements de lecture publique :

La bmi a ouvert ses portes en avril 2009, suivi du relais bmi de Golbey dont les espaces ont été rénovés. Les médiathèques de Capavenir-Vosges-Thaon et de Deyvillers ont respectivement rejoint le réseau en janvier et juillet 2013. La médiathèque de Bains-les-Bains a intégré le réseau au 1er janvier 2017.

Les collectionsModifier

Les collections "adulte"Modifier

Le secteur Adultes propose des collections comprenant :

  • des bandes dessinées et mangas ;
  • des romans de science-fiction, policiers, historiques, du terroir, sentimentaux, de la poésie, des nouvelles, des essais, du théâtre, des journaux intimes et de la correspondance ;
  • des livres et des DVD documentaires dans les domaines suivants : philosophie, psychologie, religion, société, langues, sciences et techniques, arts, sports, géographie et tourisme, histoire.
  • des livres lus et des ouvrages en grands caractères ainsi que des équipements spécialisés pour les malvoyants.
  • des méthodes de langues, dictionnaires, livres de grammaire et livres dans quatorze langues : allemand, anglais, arabe, chinois, espagnol, grec ancien, hébreu, italien, japonais, latin, portugais, russe, turc et français langue étrangère.
  • des ouvrages sur la Lorraine et les Vosges

Les collections "jeunesse"Modifier

Le secteur jeunesse propose 35 000 documents pour tous les âges jusque 14 ans :

  • des livres : bandes dessinées, mangas, romans de science fiction, policiers et des documents qui répondent à toutes les questions ;
  • des magazines et des journaux sur l’actualité, la science, la littérature, les animaux…;
  • des DVD : films, dessins animés, séries télé et documentaires ;
  • des CD de livres lus ;
  • deux postes de télévision permettent d’écouter de la musique ou de regarder un DVD ;
  • 7 800 albums et des magazines leur sont proposés dans un espace lumineux et coloré ;
  • CD de chansons enfantines, comptines, berceuses et histoires et DVD ;
  • des livres de contes.

Les collections "Musique et Images"Modifier

  • 5800 DVD de films;
  • Plus de 800 dvd documentaires ;
  • 13 000 CD ;
  • 450 méthodes et partitions ;
  • Plus de 3 500 livres autour de la photographie, du cinéma, de la musique et des arts du spectacle.

La presseModifier

170 magazines, revues et journaux répartis autour de 3 thématiques :

  • actualités : Journaux locaux, nationaux, internationaux ;
  • pratique : presse féminine, santé, famille, cuisine ;
  • connaissance : Philosophie, Littérature, économie, finances, Nature, Géographie, Sciences, Art, Histoire, politique, sport.

La didacthèqueModifier

La bmi bénéficie d’un partenariat avec le réseau Canope des Vosges (ex-CDDP). Ainsi l’espace dicdathèque propose un fonds documentaire spécialisé dans l'éducation, la pédagogie et la formation.

Les collections patrimonialesModifier

Les manuscritsModifier

 
Extrait du fonds patrimonial de la bmi

La bmi conserve 327 manuscrits du VIIIe siècle à nos jours. Ces ouvrages sont pour la plupart issus des confiscations révolutionnaires des bibliothèques des abbayes de Senones et de Moyenmoutier. La bmi possède deux manuscrits du VIIIe siècle provenant de l'abbaye de Moyenmoutier :

  • Le Glossaire Anglo-Saxon[3] (MS 72 P/R) qui est daté de 734 renferme un corpus de 3 200 inscriptions dont 950 en vieil anglais. C'est un document majeur pour la connaissance de la langue anglaise dans ses formes les plus anciennes. Les images qui composent les vitrages de la bmi sont issues des pages du Glossaire.
  • Les Épîtres de saint Jérôme[4] (MS 149 P/R) sont copiées en 744 pour l'abbaye de Murbach en Alsace. Elles ont été empruntées et jamais rendues par Dom Alliot, abbé de Moyenmoutier, à la fin du XVIIe siècle.

La bmi possède également trois livres d'heures manuscrits[5] dont l'un à l'usage du diocèse de Bayeux (MS 243(100) P/R) datant du XVe siècle et composé de 28 miniatures attribuées au Maître du Missel de Yale [6].

La bmi conserve la seconde collection de manuscrits musicaux notés médiévaux de Lorraine, après celle de Verdun. Cette collection a été étudiée par Christian Meyer et a donné lieu à une publication et à une campagne de numérisation. 54 manuscrits ont été numérisés et sont disponibles en ligne sur la base collections numérisées de la bmi[7].

Les incunablesModifier

La bmi possède dans son fonds patrimonial 91 incunables, provenant des confiscations révolutionnaires effectuées dans les bibliothèques d'abbayes vosgiennes et des princes de Salm. Cinq de ces incunables sont numérisés et disponibles en ligne[8].

Le Fonds localModifier

La bmi conserve un vaste ensemble d'ouvrages manuscrits ou imprimés concernant la Lorraine et plus spécifiquement les Vosges. Ce fonds local a pour origine les confiscations révolutionnaires, mais il continue de s'accroître par l'acquisition d'ouvrages anciens et récents.

La presse ancienneModifier

La bmi conserve une collection importante de presse ancienne, locale et nationale. Il faut noter la présence des premières publications périodiques françaises : le Journal des Savants (1672) ou encore le Mercure Français (1611). La bmi possède également le tout premier imprimé périodique spinalien : l'Almanach civique du département des Vosges pour l'année 1791. Les titres locaux sont nombreux : La Semaine religieuse de Saint-Dié, les Annales de la Société d'émulation des Vosges, Eux et nous : journal des prisonniers de guerre de Remiremont...

Les collections iconographiquesModifier

Constitué dès l'origine de la bibliothèque, cette collection était composée essentiellement d'estampes en feuilles, provenant surtout de la collection des princes de Salm, et de grands recueils d'estampes comme les Prisons de Piranèse ou l'Atlas anatomique de Gautier d'Agoty. Par la suite, ce fonds s'est considérablement enrichi avec notamment la constitution d'une collection de plus de 5 500 cartes postales sur Épinal et les Vosges. Près de 4 000 de ces cartes ont été numérisées et sont accessibles en ligne[9].
À ces documents s'ajoutent des affiches de la Grande Guerre numérisées[10], des cartes et plans.

Les fonds particuliersModifier

La bmi conserve aussi des collections en rapport avec des personnalités liées à la ville.

Le fonds Richard Rognet est constitué de manuscrits, tapuscrits, pré-publications, éditions originales, éléments de correspondance, dossiers de presse, photographies et documents divers relatifs à l’œuvre du poète. Ils font l’objet d’une donation de sa part depuis 2002.

La bibliothèque personnelle de Philippe Séguin, maire d’Épinal de 1983 à 1997 et député des Vosges de 1978 à 2002, a rejoint les réserves de la bmi en 2012. Composée de 6 800 documents, majoritairement des livres du dernier quart du XXe siècle, elle reflète la vie politique, économique, sociale mais aussi culturelle et sportive du pays et témoigne de l’attachement de Philippe Séguin à sa terre d’adoption, les Vosges. Une grande partie des livres avaient été reliés par leur propriétaire et plus de 2 000 portent une dédicace.

L’œuvre de l’écrivain régionaliste René Perrout (1863-1920) a aussi fait l’objet d’un legs à la ville d’Épinal, en 2013. De lui, la bmi conserve des ouvrages et des brochures, des pièces de correspondance ainsi que quelques manuscrits.

Les objets remarquablesModifier

La bmi possède dans ses collections patrimoniales des objets plus insolites.

Le globe manuscritModifier

Ce globe, acheté par la municipalité d'Épinal en 1828, a été réalisé par Étienne Forfillier, principal du collège de Mirecourt. Il est entièrement manuscrit et il est fabriqué de manière artisanale : chaque hémisphère est constitué de 38 fuseaux en papier vergé, collés à même la boule de bois. Il est exposé dans la salle des boiseries de la bmi.

Le portefeuille d’estampes des Princes de SalmModifier

De la collection des princes de Salm, la bmi conserve un portefeuille pour conserver les estampes. De très grandes dimensions, ce portefeuille est en carton bouilli recouvert de parchemin vert. Ce portefeuille a été restauré par les ateliers de restauration de la BnF (Site Richelieu), en 2006.

Les servicesModifier

Les services dans les mursModifier

  • Consultation sur place de tous les documents, visionnage des films sur les postes de télévision ou écoute des CD sur les bornes
  • Abonnement permettant d’emprunter jusqu'à 12 documents pour une durée de 3 semaines.
  • Prêt entre bibliothèques
  • Mise à disposition de carrels, de salles de travail, d’un auditorium et d’un atelier multimédia
  • Mise à disposition de photocopieurs-imprimantes
  • Accueil de groupes
  • Animations : conférences, heures du conte, expositions, projections,…
  • Ressources et services destinés aux personnes souffrant d’un handicap
  • Une salle de consultation pour le fonds patrimonial

Les services hors les mursModifier

La bmi a également pour mission la diffusion hors les murs de la lecture et du livre.

  • Le relais du Chapitre : La bmi propose des collections renouvelées régulièrement : Livres en gros caractères, documentaires.
  • Lecture au centre hospitalier Emile Durkheim : La bmi fait une sélection de livres pour les bénévoles de l'association « Lire et faire lire ». Ceux-ci racontent ces histoires aux enfants hospitalisés en pédiatrie chaque vendredi après-midi.
  • Chaque été la bmi propose un salon de lecture au Port d’Épinal, le mercredi et le samedi de 14h30 à 17h30 et dans les centres sociaux le mardi de 14h à 16h.

Les services numériquesModifier

Internet et WifiModifier

  • Plus de soixante postes informatiques avec accès Internet répartis dans la bibliothèque sont accessibles. Des salons numériques permettent d’accéder à Internet via des tablettes tactiles.
  • Accès WiFi

Service jeux vidéoModifier

Le service jeu vidéo de la bmi propose :

Ressources numériquesModifier

La bmi permet un accès à un ensemble de ressources numériques : Vodéclic, Assimil, Europresse, Musicme, Vosges Matin[11].

BibliographieModifier

  • « Épinal – Bibliothèque municipale », in Patrimoine des bibliothèques de France : un guide des régions. Volume 3 : Champagne-Ardenne, Lorraine, [Banques CIC pour le livre ; Ministère de la Culture, Direction du Livre et de la lecture], Paris : Payot, 1991, p. 52-59.
  • « Bibliothèques monastiques et conventuelles de Lorraine aux XVIIe et XVIIIe siècle », in Trésors des bibliothèques de Lorraine : [exposition itinérante organisée par l'Association des Bibliothécaires français] ,1998.
  • Senones, Moyenmoutier, Etival : pays d'abbayes en Lorraine, André Petitdemange, Office de tourisme du pays des abbayes, 2007.
  • Terre d'abbayes en Lorraine. 1. La croix monastique des Vosges, Musée de Saint-Dié, 2010, 110 p.
  • « La Bibliothèque de l'abbaye de Senones : des origines à la révolution », Marie-José Gasse-Grandjean., in Histoire de Terres de Salm : recueil d'études consacrées au Comté et à la Principauté de Salm à l'occasion du bicentenaire de la réunion de la Principauté de Salm à la France, Saint-Dié : Société philomatique vosgienne, 1994.
  • « Deux bibliothèques du XVIIIe siècle de plan exceptionnel : Moyenmoutier et Cambrai », A. Masson, in Bulletin des bibliothèques de France, 9e année, no 7, juillet 1964.
  • Office de tourisme du pays des abbayes. L'abbaye de Moyenmoutier. (page consultée le 17 octobre 2015).

RéférencesModifier

  1. La Maison romaine est inscrite aux Monuments historiques le 22 novembre 1990. Cf Notice no PA00107328, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. Bugaut, Laurent, « Bibliothèque multimédia intercommunale Épinal-Golbey », Bulletin des bibliothèques de France, no 1,‎ (ISSN 1292-8399, lire en ligne)
  3. Glossaire Anglo-Saxon [1]
  4. Les Épîtres de saint Jérôme [2]
  5. Fabrice Henriot, « Les livres d'heures conservés à la bibliothèque municipale d’Épinal », Annales de la Société d'émulation du département des Vosges,‎ , p. 95-113
  6. Ouvrage numérisé [3]
  7. Collections numérisées [4]
  8. Incunables numérisés [5]
  9. Cartes postales numérisées [6]
  10. Affiches de la Grande Guerre numérisées [7]
  11. « Ressources numériques », sur bmi Epinal (consulté le 10 janvier 2017)

Liens externesModifier