Ouvrir le menu principal

Bibliothèque de Mossoul

bibliothèque

Bibliothèque de Mossoul
Image illustrative de l'article Bibliothèque de Mossoul
La bibliothèque de Mossoul en 2016
avant sa destruction.
Présentation
Coordonnées 36° 20′ 46″ nord, 43° 09′ 07″ est
Pays Drapeau de l'Irak Irak
Ville Mossoul
Fondation 1921
Géolocalisation sur la carte : Irak
Bibliothèque de Mossoul

La bibliothèque de Mossoul est une bibliothèque publique située dans la ville de Mossoul, au nord de l'Irak. Elle abrite notamment des ouvrages rares et anciens, dont des témoignages de l'invention de l'écriture - cette région[1] étant considérée de ce fait comme étant le Berceau de la civilisation ; ou même pour certains le Berceau de l'Humanité[2], (comme indiqué dans les écrits compilés pour l'élaboration de la Bible[3], puis du Coran[4],[5],[6]).

Beaucoup sont détruits depuis 2015 par l'action des membres de l'organisation terroriste État islamique.

CollectionModifier

Sa collection est notamment composée d'ouvrages vieux de plusieurs siècles comme des manuscrits du XVIIIe siècle, des ouvrages syriens du XIXe siècle et des objets antiques[7], certains datant de 5000 avant Jésus-Christ[8].

Depuis la destruction intentionnelle de milliers d'ouvrages en 2015, l'inventaire des ouvrages restants n'est plus garanti et nécessite une actualisation.

HistoireModifier

La bibliothèque est créée en 1921.

Le , alors que la ville de Mossoul est contrôlée depuis plusieurs semaines par l'organisation terroriste Daech, des bombes artisanales placées dans la bibliothèque détruisent par le feu environ 8 000 ouvrages anciens[7]. Ces destructions d'œuvres s'inscrivent dans un contexte régional plus général avec la destruction d'églises, l'incendie de la bibliothèque et du théâtre de l'université en janvier[7] et le 26 février, quelques jours après l'incendie de la bibliothèque, la destruction d'œuvres du musée de Mossoul[9].

Des alertes sur ces autodafés sont émises dès le mois de janvier 2015 ; début février, par la voix de sa directrice générale Irina Bokova, l'UNESCO déclare que « si ces informations se confirment, il s'agirait d'une des plus grandes destructions intentionnelles d'ouvrages de l'histoire humaine »[10]. Une amputation confirmée depuis cette alerte[11],[12],[8].

RéférencesModifier

  1. Plus largement le Moyen-Orient, anciennement la Mésopotamie (cf.l'Éthiopie etc.)...
  2. http://www.futura-sciences.com/magazines/terre/infos/actu/d/paleontologie-on-retrouve-berceau-humanite-12437/
  3. Le Jardin d'Eden y étant irrigué par le Tigre et l'Euphrate (Éden#Localisations_putatives)
  4. Le Prophète a dit: « l’Euphrate révèlera les trésors qu’il recèle; quiconque en sera témoin ne devrait rien prendre. » (Sahih Boukhari, vol. IX, livre 88, no 235)
  5. Dans l'épisode du Déluge, avec Noé (« Nous ouvrîmes alors les portes du ciel à une pluie torrentielle, et fîmes jaillir de la terre des sources. Les eaux se rencontrèrent d'après un ordre qui était déjà décrété dans une chose [faite]. Et Nous le portâmes sur un objet [fait] de planches et de clous [l'Arche]. » (Coran, 54 : 11-13 cité notamment dans ce site.)
  6. « De grandes cités seront ravagées et on aura l’impression qu’elles n’avaient jamais existé. » (Hadith) quand la tradition coranique évoque "la fin des temps", (l'Apocalypse en langage chrétien).
  7. a b et c « L'Etat islamique brûle 8.000 livres rares à Mossoul », Le Nouvel observateur,‎ (lire en ligne, consulté le 27 février 2015)
  8. a et b http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/a-mossoul-daech-s-attaque-aux-bibliotheques_1647845.html
  9. France 24 : Mossoul : l’EI démolit des statues vieilles de plus de 2 000 ans
  10. « L'Unesco préoccupée par de présumés autodafés de livres en Irak », sur Lepoint.fr
  11. www.livreshebdo.fr/article/daech-bombarde-la-bibliotheque-de-mossoul
  12. https://www.actualitte.com/bibliotheques/mossoul-assister-impuissant-au-nettoyage-culturel-de-daesh-55512.htm