Bianca Pascu
Pascu aux championnats du monde d’escrime, en 2013
Pascu aux championnats du monde d’escrime, en 2013
Carrière sportive
Période d'activité en cours
Arme Sabre
Main Droitière
Maître d'armes Mihai Covaliu
Club CS Dinamo București
Biographie
Nationalité Drapeau : Roumanie Roumaine
Naissance (31 ans)
Lieu de naissance Brașov
Taille 175 cm
Poids 68 kg
Surnom Dolly
Palmarès
Championnats d’Europe 0 0 1

Bianca Pascu, née le à Brasov, est une escrimeuse roumaine dont la spécialité est le sabre. Elle est particulièrement remarquée en fin de saison 2016/2017, en gagnant à la suite une médaille de bronze au Grand Prix de Moscou[1], puis aux Championnats d’Europe en individuel[2]. Elle est, en 2017, la première sabreuse roumaine au classement international.

Elle est la sœur d’un footballeur ayant joué au football professionnel en Roumanie[3].

BiographieModifier

Enfance et débuts en escrimeModifier

Bianca Pascu commence sa carrière dans le sport en pratiquant, dès très jeune, du handball en club, ainsi que du football – qu’elle dit avoir pratiqué très souvent, « car elle n’aimait pas beaucoup aller à l’école »[3]. À l’âge de 10 ans, un coach d’escrime viens dans son école et lui fait essayer l’escrime, en lui disant qu’il s’agit d’un sport qui lui correspond[3] ; à la suite de cela, elle arrête le handball pour se consacrer à l’escrime.

Progression vers le haut niveauModifier

En 2007, elle est transférée au CS Dinamo Bucharest, un club réputé de la région, où elle s'entraine pour les futures Universiades d’Été par un maître d’armes marquant un tournant dans sa carrière, Alexandru Chiculiță – ancien entraineur de l’équipe nationale[4]. Cet entrainement sera payant puisqu’elle gagnera dès l’année suivante deux médailles d’argent, en individuel et équipes, aux Championnats d’Europe junior de Gand. Quelques années après, en 2011, elle réalise ce qu’elle considère toujours aujourd’hui comme un grand moment de sa carrière[5], une médaille d’argent aux Universiade d'été de 2011 à Shenzhen, après une défaite face à Olha Kharlan[6].

Accident et récupérationModifier

À la suite de ces deux médailles d’argent, Bianca enchaine les opérations après une rupture des ligaments du genou, à la suite d'un match contre Stefanie Kubissa, trois opérations devront être réalisées[7] et Bianca devra suivre une rééducation stricte avant de pouvoir, en 2012, participer aux Jeux olympiques de Londres. À la suite d'un probable manque d’entrainement pendant ses différentes opérations, Pascu perd les Jeux dès le premier tour de tableau préliminaire face à Zhu Min.

PalmarèsModifier

RéférencesModifier

  1. « Fencer - PASCU Bianca - ROMANIA - FIE - International Fencing Federation », sur fie.org (consulté le 12 juin 2017)
  2. « Quarts de finale - Fencing Online », sur www.fencingonline.ru (consulté le 12 juin 2017)
  3. a b et c (ro) Adrian Ţone, « INTERVIU: După trei operaţii la picior, sabrera Bianca Pascu atacă încrezătoare Londra », Mediafax.ro,‎ (lire en ligne, consulté le 12 juin 2017)
  4. (ro) « Toţi pentru unul şi unul pentru toţi! - Sport Revolution », Sport Revolution,‎ (lire en ligne, consulté le 12 juin 2017)
  5. « Fencer - PASCU Bianca - ROMANIA - FIE - International Fencing Federation », sur fie.org (consulté le 12 juin 2017)
  6. (ro) « Scrimă: Bianca Pascu, medaliată cu argint la Universiada de la Shenzhen | Romania Libera », sur RomaniaLibera.ro (consulté le 12 juin 2017)
  7. (ro) Epoch Times, « Scrimă: Calificarea la Olimpiadă, o marie victorie pentru Bianca Pascu | Epoch Times România », sur epochtimes-romania.com (consulté le 12 juin 2017)

Liens externesModifier