Ouvrir le menu principal

Bouleau pubescent

Betula pubescens, connu sous le nom de Bouleau pubescent (Betula pubescens Ehrh., syn. B. alba L.), est une espèce de Bouleau largement répandu en Eurasie[1].

Bouleau pubescent en hiver

Les variétés de cette espèce ne sont ni forcément pubescentes ni forcément blanches.

Le Bouleau pubescent se trouve dans presque toute l’Europe et l'Asie du Nord. Plus hygrophile que le bouleau verruqueux, il pousse notamment dans les forêts humides et dans les tourbières. C'est un arbre au port élancé à croissance plus lente (10 m en 20 ans). Sa hauteur en général est de 10 à 15 m, parfois 20 m.

Type de solModifier

Espèce héliophile;

Humus: hydromoder à hydromor; sols pauvres en bases; pH acide.

Sols humides à gorgés d'eau, seulement mésophiles quand la plante est pionnière et en climat humide.

Caractère indicateur: acidiphile, mésohygrophile à hygrophile, héliophile.[2]

ReconnaissanceModifier

Tronc souvent un peu tordu, à écorce d'un blanc sale, ne devenant que rarement noire et fissurée au pied;

Jeunes rameaux dressés, pubescents, non verruqueux;

bourgeons petits, poilus;

Feuille alternes, plûtot losangiques, plus ou moins pubescentes, au moins dessous;

Chatons mâles sessiles, pendants, terminaux;

Chatons femelle petit (longs de 2-3cm), dressés puis pendants, subterminaux; lobes de l'écaille arrondis;

Cônes pendant (longs de 2-3cm) se désagrégeant sur l'arbre; fruits petits, à ailes larges. [3]

Liste des variétésModifier

  • subsp. pubescens – Surtout en plaine jusqu’à environ 70° N. en Finlande et en Russie.
  • subsp. carpatica (Willd.) Asch. & Graebn. – Europe arctique et montagne d’Europe moyenne, des Pyrénées aux Carpates.
  • subsp. celtiberica (Rothm. & Vasc.) Rivas Mart. – Endémique des montagnes du nord et du centre de l’Espagne et du nord du Portugal.
  • subsp. tortuosa (Ledeb.) Nyman – Europe arctique, montagnes de Scandinavie et Islande.

Liste censément exhaustiveModifier

Selon Kew Garden World Checklist (1 mai 2012)[4] :

  • Betula pubescens var. glabrata Wahlenb. (1814)
  • Betula pubescens var. golitsinii (V.N.Vassil.) Tzvelev (2002)
  • Betula pubescens var. pubescens
  • Betula pubescens var. pumila (L.) Govaerts (1996)
  • Betula pubescens nothovar. kusmisscheffii (Regel) Gürke

Liste potentiellement non exhaustiveModifier

Selon NCBI (1 mai 2012)[5] :

  • sous-espèce Betula pubescens subsp. tortuosa

Notes et référencesModifier

  1. « Betula pubescens Ehrh. », sur Association TELA BOTANICA (consulté le 30 janvier 2012)
  2. J-C Rameau, D Mansion, G Dumé, Flore forestière française, paris, Institut pour le developpement forestier, , 1787 p. (ISBN 2-904740-16-3), p. 395
  3. J-c Rameau, D Mansion, G Dumé, Flore forestière francaise, paris, Institut pour le développement forestier, , 1787 p. (ISBN 2-904740-16-3), p. 395
  4. Kew Garden « World Checklist », consulté le 1 mai 2012
  5. NCBI, consulté le 1 mai 2012

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :